page précédente: LIBERTE Passer le pointeur sur le texte.

LA VRAIE VIE
                         La vraie vie est affaire d'authenticité.                        
Une conscience stagnante ne s'oriente vers aucun but.
Attachée au passé, elle ne progresse ni dans un sens, ni dans un autre:
une telle existence est insensée.
En revanche, l'éveil à
LA VRAIE VIE EST DYNAMIQUE.

Dans sa ferveur, l'être sincère aspire à connaître EN VERITE:   connaître = naître avec   <
Vigilant et confiant, il évolue car il s'interroge avec détachement.

Si la réponse est déjà connue, il s'agit d'un faux problème:  
  l'agnostique fait fausse route car        <<<
les VRAIES QUESTIONS portent nécessairement sur l'inconnu, donc               (
note 1)
LA VRAIE VIE EST TRANSCENDANTE.

Elle procure la joie d'aimer ce qui est,
car une conscience qui s'enquiert des relations de causes à effets
DECOUVRE LA PERFECTION A TRAVERS L'IMPERFECTION.

Son authenticité la différencie du chaos insensé:
cet éveil COHERENT est créatif de sens moral.
                                                       ( note 2)
Il nous permet de construire librement nos pensées logiques, sans être prisonnier des automatismes instinctifs.
Chaque questionnement nous engage alors dans une recherche de sens
à partir de la source de nos perceptions lucides,
    La vraie vie est affaire d'authenticité   < remarques
donc sans clivage inconscient
puisqu' EN ACCORD avec l'essence de notre vérité.
             remarques >>>          
Les chercheurs, les philosophes, (même des athées) croient
qu'il est possible d'approfondir progressivement
la compréhension de ce que nous sommes vraiment:

« connais-toi toi-même...».   (cf: Socrate)
      Quel est le sens de mon existence?     <<<

Dès lors, la FOI - fidèle à la vraie vie -                                   ( note 3)
permettra à son souffle créateur
    en cohérence avec notre essence
d'organiser (authentiquement) l'unité confiante
de toutes les couches de la conscience
ouvertes à l'élan bienfaisant
de son
rayonnement essentiel.             essentiel = relatif à l'essence             <<< définition            

L'INFLUENCE HARMONISANTE DE LA VRAIE VIE
reflète l'IMMANENCE
de son PRINCIPE D'ORIGINE
.
haut   bas
                                    Le vrai ne peut pas résider dans le mensonge.                                   
suite: IMMANENCE     
“ Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste,
tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation,
ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées.”

                                                                      (Paul, La Bible, Philippiens 4-8)
Notes: Notre sens moral dépend de la juste perception de la logique de la vie.
              Le but de la vraie vie ne peut pas être la fausseté: pas question de tricher.                                          
 
• 1 - L'agnostique déclare d'emblée que la métaphysique est vaine:
il refuse a priori de se poser les questions essentielles à notre destin.
essentielles = relatives à l'essence

Ce rejet l'empêche d'intégrer la fonction profonde de la cohérence évolutrice,
(au lieu de respecter son principe existentiel, il vit en porte à faux à l'égard de son origine)
et de reconnaître que notre esprit a pour vocation d'éclaircir le sens de la vie
       voir: ENSEIGNER >>>
(ignorant sa source transcendante, son ego fait obstacle à l'authenticité).
Ce parti pris est absurde: une conscience qui ne progesse pas est insensée.
La logique de la foi exige donc une remise en questions permanente.       retour 1

“ Ce qui est puéril, c'est de se figurer qu'en se bandant les yeux devant l'inconnu, on supprime cet inconnu.”
                                                                      (Victor Hugo)

• 2 - En s'efforçant d'améliorer sa cohérence, l'homme de BONNE FOI se purifie,
si bien que son DETACHEMENT élève son âme parmi les justes                 voir: TRANSCENDANCE
(pur = sans mélange, sans conflit intérieur: tout est conforme à l'essence).
« L'homme juste ne permet pas qu'aucune partie de lui-même
fasse rien qui lui soit étranger.»
(Platon)

« On n'engendre que dans le beau »
donc dans l'harmonieux (la créativité exige la cohérence).
C'est de cette « essence des essences » que découle toute vérité.                    remarque >>>
« La vérité, c'est ce qui devient vie en moi » écrivait Kierkegaard dans son journal.
• Or parmi les modalités (contingentes) de notre existence,
il convient de distinguer:
- d'une part, les croyances figées qui nous enferment dans la stagnation immature;
- d'autre part, l'ouverture qui envisage de croire provisoirement pour con-naître
   (naître avec) dans l'espoir de progresser.
Donc la vraie vie présume de nos remises en questions, en vue de renaître à chaque instant.
« En vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau,
il ne peut voir le royaume de Dieu.»
  (La Bible, Jean 3-3, Jésus et Nicodème)
ce qui permet d'envisager soit une existence meilleure après la mort du corps physique, soit une transformation ici-bas.

La Bible s'accorde avec la médecine antique chinoise pour affirmer que l'incohérence
des mauvais réflexes (à l'égard du principe essentiel de l'être) détériore notre santé  
puisque
« l'affection de la chair, c'est la mort » (Proverbes 8-6).
La seule exigence (nécessaire), c'est que notre conscience se fonde
sur le PRINCIPE DE COHERENCE pour déterminer notre devenir.
                                               voir: MEDECINE ANTIQUE CHINOISE
La satisfaction de cette inclination naturelle nous gratifie d'un sentiment d'harmonie intime:
Les neurones présents dans notre cœur interviennent en interaction avec ceux du cerveau.
« C'est le cœur qui sent Dieu, et non la raison » écrivait Pascal au sujet de la foi.   (en fait le cœur intervient dans tous les cas, mais Pascal ne le savait pas)

Ainsi, notre libre-arbitre n'empêche pas que nous sommes soumis au besoin de cohérence
et au risque de souffrir du sentiment de culpabilité
si nous faisons n'importe quoi n'importe comment:

A cet égard « l'animal est plus libre que l'homme »   (cf: Bahá'u'lláh >>>)
lequel doit logiquement se détacher de toute bestialité
puisqu'il aspire à donner un sens noble à sa vie.
Cette inclination profonde se réfère nécessairement à notre raison d'être                               voir:
VOLONTE
dont elle révèle l'immanence à travers cet élan de cohérence essentielle.
      retour 2

• 3 - La connaissance de soi sous-tend le travail sur soi-même en vue d'accéder à l'authenticité.
Le croyant perfectionne son être tout en faisant alterner son dynamisme et sa réceptivité:
   - tantôt il s'évertue à manifester la perfection divine;                 voir: COHERENCE
   - tantôt la méditation et la prière lui permettent de s'ouvrir à l'influence céleste

pour que Dieu (« l'artiste intérieur », cf Giordano BRUNO) accomplisse son œuvre.

La vraie vie conduit à connaître Dieu (naître avec) pour exprimer (entièrement) sa perfection
(la purification de toutes les couches de conscience est qualitative)

ce qui engage le croyant dans la droiture authentique (donc dans la cohérence).
A la différence des animaux, l'homme est responsable du sens de sa vie: il peut perfectionner son être,
à condition de comprendre qui il est, d'où il vient, et quel est le sens de sa vie. (cf Kierkegaard)            remarque >>>


Il n'y a pas d'authenticité dans un comportement (masculin ou féminin) qui contredit la réalité sexuelle du corps physique.
Certains enfants ont perdu la liberté de s'épanouir dans la vraie vie, puisqu'ils sont pris en otage dans une ambiance de fausseté.
La finalité des organes génitaux étant la reproduction de l'espèce, (il n'y a pas de vraie vie dans la fausseté, le rectum n'est pas un organe génital),
un prétendu « mariage » homosexuel instaure une perversion (étymol.: altération d'une fonction, de purvertir « détourner de sa destination normale », corrompre)
en tant qu'institution officielle, ce qui constitue une insulte à l'égard de la logique de la vraie vie de l'humanité,
et dégrade une civilisation qui se devait de reconnaître la complémentarité des deux sexes comme indispensable à sa survie.       voir:
ADOPTION & MARIAGE...
L'être humain doit nécessairement se référer à sa raison d'être, pour être cohérent
afin de construire sa conscience dans la juste vérité:

efforçons-nous d'avoir une tête bien faite plutôt que bien pleine, expliquait Montaigne,
sinon « nous ne travaillons qu'à remplir la mémoire
et laissons l'entendement et la conscience vides »
(1, 25).
      retour 3

Notes

R E P E R T O I R E
  ACCUEIL* |  LOGIQUE DE LA FOI* |  INTRODUCTION* |  CROYANCE* |  PRINCIPE* |  AMOUR ET CONSCIENCE* |  INCONSCIENT* |  FRUIT DEFENDU* |  FRUIT DEFENDU (2)*  ATTACHEMENT* |  LIBERTE* |  VRAIE VIE* |  IMMANENCE* |  TRANSCENDANCE* |  RIRE* |  IRONIE* |  VIOLENCE* |  RESPECT* |  ESPOIR* |  VOLONTE* |  CONCLUSION*
  ici vous êtes à la page : >>>   V R A I E   V I E    astérisque = lien déjà visité   
  COHERENCE* |   FRACTALES* |   HUYGENS* |   SECTES* |   CLONAGE* |   PRIMITIFS* |   EGOISME* |   SOURIEZ* |   MASCARADE* |   MONDIALISATION* |   THEORIE du genre*   GENESE & VIE ETERNELLE* |   mariage & ADOPTION par des homos * |   TRAFIC D'INFLUENCE* |   LES BAHÁ'ÍS* |   ENSEIGNER* |   EXPERIENCES SPIRITUELLES* |   Qu'est-il permis d'espérer?*

Médecine spirituelle chinoise
Congrès sioniste mondial
Précisions sur les RACES

Les religions affirment que la mort donne accès à la vraie vie.

Cela se confirme étant donné l'avis d'un grand nombre de personnes ayant vécu des expériences de mort imminente et qui témoignent du fait que
« La conscience est indépendante du cerveau, elle est non-localisée.»
(professeur Pim Van LOOMEL, revue médicale "The Lancet" - Hollande)

Dans le film documentaire "Au-delà de notre vue" (juillet 2013) l'anesthésiste Jean Jacques Charbonier déclare:
« Il n'y a aucune explication matérialiste. Il faut changer de modèle, et considérer la conscience intuitive. Je suis surpris par les informations qui m'arrivent »

étant donné que le cerveau des témoins ne fonctionnait plus depuis plusieurs minutes.

La FOI nous permet d'établir un pont d'authenticité entre notre origine et notre avenir: c'est la vraie vie,
parce que sa cohérence respecte notre esprit supérieur qui aspire à aimer et connaître.

La fermeture méfiante nous coupe du centre fondamental de l'être:
ce refus instinctif d'aimer et de connaître
nous sépare du noyau essentiel
de l'uni-vers intelligent.


Nous aspirons à être productifs. Nous sommes "programmés" pour créer de la cohérence.
Quand nous aimons vraiment, nous créons de la conscience harmonieuse,
nous sommes donc productifs, ce qui procure un bon moral
.

Le conformisme s'oppose à la créativité nécessaire au progrès de la conscience, sans lequel la vie n'aurait plus de sens.
Prisonnier de ses instincts, l'être primitif ignore tout cela.


  La théorie du genre veut s'opposer à l'authenticité de la vraie vie.
David Reimer (22 août 1965 - 5 mai 2004) était un Canadien né garçon et en bonne santé.
Une circoncision mal faite lui valut l'ablation du pénis et, pensant que c'était le mieux à faire,
on pratiqua une réassignation sexuelle et on l'éleva comme une fille.

Mais à quinze ans David, devenu Brenda, voulut reprendre son identité masculine,
malgré le bourrage de crâne que le psychologue John Money lui avait fait subir (à Baltimore).
Par la suite il publia son histoire pour décourager de telles pratiques médicales.
Il se suicida en 2004 à l'âge de 38 ans.
Voilà où mènent les idées erronées du mouvement LGBT. Autres exemples: 
- Une belge de 44 ans a voulu changer de sexe
(du moins en apparence, puisqu'on ne peut pas modifier la réalité de nos cellules,
qui sont déterminées sexuellement dès le début de la vie de l'embryon).
Après une opération qui ne lui a pas donné satisfaction,
la malheureuse a été euthanasiée en fin septembre 2013 dans un hôpital de Bruxelles
(c'est légal en Belgique depuis 2002)
parce que ses souffrances psychiques étaient devenues "insupportables". (cf: Het Laatste Nieuws, "Les Dernières Nouvelles").
Née dans une famille qui comptait trois garçons, elle s'appelait Nancy Verhelst,
mais se faisait dernièrement appeler "Nathan", depuis 2011.
Elle avait été rejetée par ses parents qui auraient souhaité qu'elle ne soit pas une fille...     
- Botha Jandre, un enfant de 4 ans, est mort sous les violences de deux lesbiennes, Engeline de Nysschen (33 ans ), et la mère de l’enfant Hanelie Botha (31 ans ), qui reprochaient au petit de ne pas dire "papa" à la copine de sa mère. (cf Tribunal de Vereeniging / JOHANNESBURG, nov 2012)

Exaucer les LGBT, ce serait la même erreur que de faire une liposuccion à une anorexique
sous prétexte qu'elle s'imagine être grosse.

En vérité les femmes ont deux chromosomes X (XX)      
tandis que les hommes possèdent un chromosome X et un chromosome Y (XY), on ne peut pas changer la réalité.


Quand on remplace l'authenticité par l'imitation, les conséquences peuvent être dramatiques.    

  Mariage homo et adoption >>>


Alors que les athées considéraient le cœur comme une simple pompe mécanique,        
on sait depuis les années 1990 que les neurones qui s'y trouvent peuvent interférer avec ceux du cerveau. (cf institut Heartmath)
Or depuis la nuit des temps, les croyants parlaient intuitivement de l'intelligence du cœur.


Citations d'auteurs
Tablette d'AHMAD | Shrî AUROBINDO | BAHÁ'Ú'LLÁH | BARLOW | BERGSON | BRIGGS | CAYCE | COMTE | FROMM GIBRAN | HEGEL | HEYOAN | KRISHNAMURTI | LAO TSEU | LEIBNIZ | MONEY | MONNIER | PASCAL | PERROUX PLATON | POINCARE | SION | SPINOZA | TEILHARD DE CHARDIN | THOMAS D'AQUIN | VASSE | VIVEKANANDA

REPERTOIRE COMPLET >>>>>>>>>>>>
^ HAUT
La vraie vie permet à la conscience
de progresser (dans la cohérence)
en vérité.

Elle n'attache pas l'esprit
au service des instincts primitifs
aveuglés par l'attachement.





La vraie vie permet à la conscience
de progresser (dans la cohérence)
en vérité.

Elle n'attache pas l'esprit
au service des instincts primitifs
aveuglés par l'attachement.
Il n'y a pas de joie dans la stagnation,
l'amélioration de notre cohérence
est nécessaire à la gaîté.

Voir le chapitre sur le RIRE
La vraie vie nous oriente joyeusement
sur la voie du progrès de l'humanité.




Il n'y a pas de joie dans la stagnation,
l'amélioration de notre cohérence
est nécessaire à la gaîté.

Voir le chapitre sur le RIRE
La vraie vie nous oriente joyeusement
sur la voie du progrès de l'humanité.




Il n'y a pas de joie dans la stagnation,
l'amélioration de notre cohérence
est nécessaire à la gaîté.

Voir le chapitre sur le RIRE
La vraie vie nous oriente joyeusement
sur la voie du progrès de l'humanité.
L'être authentique accorde
ses pensées, ses sentiments,
ses paroles, et ses actes.
Il n'y a pas d'authenticité
sous la contrainte

donc sans libre arbitre.

La vraie vie exige
une cohérence authentique.







L'être authentique accorde
ses pensées, ses sentiments,
ses paroles, et ses actes.
Il n'y a pas d'authenticité
sous la contrainte

donc sans libre arbitre.

La vraie vie exige
une cohérence authentique.
La vraie vie respecte
le principe de cohérence:
Elle nous engage dans la bonne FOI

qui donne du sens à l'existence.










La vraie vie respecte
le principe de cohérence:
Elle nous engage dans la bonne FOI

sans laquelle il n'y aurait pas de sens.
Sans bonne foi, donc sans cohérence,
la conscience est stérile,
et l'existence n'a pas de sens.
Nous avons besoin d'authenticité,

et non d'un endoctrinement abrutissant.









Sans bonne foi, donc sans cohérence,
la conscience est stérile,
et l'existence n'a pas de sens.
Nous avons besoin d'authenticité,

et non d'un endoctrinement abrutissant.









Sans bonne foi, donc sans cohérence,
la conscience est stérile,
et l'existence n'a pas de sens.
Nous avons besoin d'authenticité,

et non d'un endoctrinement abrutissant.





L'intelligence présente 2 aspects:
• un aspect logique qui aime la cohérence
• un aspect sentimental qui aime l'harmonie










L'intelligence présente 2 aspects:
• un aspect logique qui aime la cohérence
• un aspect sentimental qui aime l'harmonie












Notre monde se crée en permanence
puisque l'uni-vers est en expansion.
Cette réalité dans laquelle nous baignons,
est plus ou moins perçue subconsciemment:
sinon, comment expliquer les intuitions d'Einstein?











Notre monde se crée en permanence
puisque l'uni-vers est en expansion.
Cette réalité dans laquelle nous baignons,
est plus ou moins perçue subconsciemment:
sinon, comment expliquer les intuitions d'Einstein?
<<< Agrandir la fenêtre au maximum avec Explorer, touche F11 >>>
.
Explorer affiche des bulles explicatives et des fonctions supplémentaires.
Préférer Explorer écran 800 x 600, texte taille moyenne.
Agrandir la page au maximum (touche F11).