“Rien ne peut être ordonné à une quelconque fin
sans que ne préexiste en lui une certaine disposition à cette fin”

                                                                              ( De Veritate, II  - Saint Thomas )
page précédente: VRAIE VIE
IMMANENCE        
et déterminisme        

Quand l'esprit est bloqué par des pensées rigides (les idées toutes faites),
on ne voit pas que l'immanence n'empêche pas la transcendance,
et réciproquement, que la transcendance ne fait pas obstacle à la notion d'immanence.
Pourtant aucun principe d'exclusion ne pourrait faire s'affronter ces deux termes:
leurs sens sont complémentaires, et NON PAS EN OPPOSITION.                                 remarque
>>>
L'immanence agit à l'intérieur des êtres d'une manière continue et constante.                                 < NB      
Les potentialités sont immanentes,
à la manière des caractéristiques contenues dans le germe d'une plante
qui se transformera,
ou comme dans la chenille devenant papillon:

la croissance ne contredit pas l'immanence, mais elle s'en suit.          (
note 1)

“Dans tout germe vivant, il y a une idée créatrice qui se développe
et se manifeste par l'organisation.”

                                     (Claude BERNARD, Introduction à la médecine expérimentale, II,2.)
 

Le progrès est permanent grâce au souffle COHERENT de l'univers :
la transcendance jaillit de sa qualité immanente,
sans que ce PRINCIPE DETERMINANT, - la cohérence -, nous empêche
d'orienter nos décisions selon nos choix personnels.          remarque >>>          ( note 2)


“Tout dérive de l'idée qui, elle seule, crée et dirige.”
                               (Claude BERNARD, Introduction à la médecine expérimentale, II,2.)
 

LA TRANSCENDANCE EST UNE VERTU IMMANENTE
qui engage notre responsabilité
pour tracer sa ligne directrice
dans le respect de notre Cause Première.
( note 3)                                                                               

De nombreux auteurs se sont imaginé la transcendance
comme un processus quantitatif
qui ajouterait un «plus» étranger à l'immanence,
en ignorant la logique cohérente des relations de causes à effets,
qu'ils remplacent par l'idée d'une prétendue opposition.                              
remarque >>>

Cette incohérence supposerait donc l'hypothèse absurde
d'une transcendance insensée,
qui s'inventerait une pseudo-essence surgie de son chaos par hasard...
Cette fantaisie n'explique pas comment l'esprit encore dépourvu des qualités requises
pour RE-connaître la COHERENCE,
serait néanmoins parvenu à forger en lui-même son propre critère d'intelligence,
avant que n'existe en lui cette faculté
                                                                                (note 4)
(d'associer les notions qui s'accordent pour comprendre les causes et les effets...)

En revanche, cette difficulté se lève par l'étude approfondie des phénomènes vibratoires,
car cela permet de bien comprendre que la notion de COHERENCE
qui transparaît dans la résonance, est inhérente à la vie:                        
remarque >>>
                                                              Toutes les vertus sont cohérentes entre elles.                                                          
NOTRE MORALE SE FONDE     
SUR LA FOI     
EN CETTE COHERENCE IMMANENTE     

vecteur vibrant de notre transcendance.     
haut bas
“La gloire de Dieu, c'est de cacher les choses;
La gloire des rois, c'est de sonder les choses.”

                                                 (La Bible, Proverbes, 25-2.)

suite: TRANSCENDANCE        

Notes:
(1) L'immanence agit à l'intérieur des êtres d'une manière continue et constante. (cf la définition de l'académie française)
Selon Socrate, la vraie connaissance vient de l'intérieur de nous-mêmes:
     (voir: PLATON, élève de Socrate)
elle découle de notre faculté de raisonner, et non pas d'un enseignement étranger à notre cœur.
En particulier, personne d'autre que nous ne peut aimer Dieu à notre place...

Voir aussi Saint Thomas:
« Rien ne peut être ordonné à une quelconque fin                     remarque
>>>
sans que ne préexiste en lui une certaine disposition à cette fin.»
(De Veritate, II)

Selon Sénèque, le souffle de la nature (pneuma) nous procure la Raison
[libératrice, car celle-ci nous permet d'accomplir (droitement) notre destin].
Si vous avez travaillé sur vous-même pour vous purifier,
si vous avez mis de l'ordre dans vos pensées et vos sentiments,
et si, grâce à cela, de nouvelles vérités vous apparaissent clairement
parce qu'il vous est devenu possible de prendre davantage de recul,
vous accédez (tout seul) au dépassement de votre état antérieur
grâce au souffle de cohérence qui caractérise votre immanence.
Cette auto-complexification cohérente dont nous sommes capables
prouve que la transcendance jaillit depuis les profondeurs de la conscience intime.
Ce potentiel immanent est nécessaire à notre transcendance,
et il manquerait quelquechose à la création
si l'immanence ne donnait pas lieu à l'émergence de cette transcendance:
leur complémentarité est inhérente au souffle de cohérence qui caractérise la création.
      (retour 1)
                                                    Toutes les vertus sont cohérentes entre elles.     voir le chapitre ENSEIGNER  
(2) Kant rejoint Sénèque: la Raison nous procure la liberté (Critique de la raison pratique, 1788),
et la morale se détermine d'elle-même à travers notre cheminement quand « on a foi en Dieu » (Fondements de la métaphysique des moeurs, 1785).
En d'autres termes, l'usage légitime d'une fonction transcendantale découle nécessairement d'une prédisposition immanente.
(Posé par Kant, transcendantal qualifie ce qui se rapporte aux conditions a priori de la connaissance, avant toute expérience.)
Ce schéma-type qui nous habite, c'est la COHERENCE.                 (voir: COHERENCE)
Sans cette base originelle (pour savoir connaître) la conscience ne pourrait pas se structurer.
« Je crois au Dieu de Spinoza qui se révèle dans l'harmonie de tout ce qui existe,                       (voir: SPINOZA)
mais non en un Dieu qui s'occuperait du sort et des agissements des êtres humains.»
(Einstein, lequel était juif tout comme Spinoza)

Einstein ne semble donc pas avoir été réceptif à la théorie du karma. Cependant Hume pensait
« qu'il n'y a point de hasard à proprement parler, mais qu'il y a son équivalent:
l'ignorance où nous sommes des vraies causes des événements.»
                  (retour 2)
La Bible semble confirmer la loi spirituelle de cause à effet (karma):                                                                                                                                                                                           < NB
“Moi, l'Eternel, j'éprouve le cœur, je sonde les reins,
Pour rendre à chacun selon ses voies,  Selon le fruit de ses œuvres.”

(La Bible, Jérémie 17 - 10)

(3) Nous aimons ce qui est juste,           Toutes les vertus sont cohérentes entre elles:     voir le chapitre ENSEIGNER  
nous sommes déterminés à préférer la logique,
nous sommes affectivement conduits à nous référer au PRINCIPE DE COHERENCE,
sans que cela nous empêche de choisir librement le parcours de nos raisonnements.
De la même façon, bien que nous sommes obligés de nous servir de nos jambes pour marcher,
chacun est libre de choisir son itinéraire.
Nous sommes donc responsables de notre praxis (étymol : “action”)
                                      Pour les Grecs, la poésie était d'inspiration divine          < NB
et devons veiller (cf: “poïesis”, Aristote) lors de nos choix à ne pas trahir cette pulsion cohérente, notre inclination naturelle.
 En grec, poiêsis = « action de faire, création » < NB

Car certaines “ek-stases” (cf: Merleau-Ponty) risquent de nous égarer.
Mais avant de décider de nos actes, rappelons ce que Laplace écrivait:
« que la probabilité est relative,
en partie à nos connaissances, en partie à notre ignorance »
...
Or l'éducation nationale forme les élèves en les bourrant d'automatismes (comme les formules mathématiques par exemple). Sa programmation altère les âmes.
Même si les enseignants s'en défendent, ce modelage constitue une sorte de grillage à travers lequel nous ne sommes plus capables de percevoir notre essence.
Tout se passe comme si on tentait de lire un texte de ce genre :
Toxut swe pasose comsme szi oqn tenftait de lixre un tesxte de cze genvre : la robotisation s'oppose à la spiritualité.         (voir: VOLONTE)
Tqoxut swe pasosye cdomsme szi oqn ternftait dme lixrge uan tlesxtme dge cze gvenvre...
On ajoute des complications à ce qui était présent à l'état pur depuis l'origine.                     (retour 3)

(4) Les existentialistes prétendent supplanter l'origine de la cohérence naturelle.
  JP Sartre dit parfois qu'on est libre, et parfois que nous devons créer notre liberté, qui n'est pas innée.
Pourtant, avant même le commencement de la vie, il aura fallu qu'un souffle de cohérence habite déjà l'univers pour créer l'humanité,
et sans ce principe existentiel ils ne pourraient pas aujourd'hui mettre bout-à-bout leurs idées,
même s'ils sont libres de choisir un parcours illusoire!                         remarque
>>>
Quel que soit l'alambic, il n'est possible d'extraire une essence authentique
qu'à condition qu'elle existe déjà, par définition.
Or extraire, ce n'est pas créer!
Il serait donc vain de parader par le biais d'une délinquance linguistique,
que ce soit au sujet de l'existence de l'essence
ou de l'essence de l'existence:
aucune de ces deux notions ne peut se concevoir sans l'autre,
et aucun questionnement concernant leur naissance simultanée
ne peut faire l'économie d'une COHERENCE NECESSAIRE à l'enchaînement des causes et des effets,
par PRINCIPE logique, avant toute chose, depuis l'origine de l'univers.
« Ns sommes là sans raison...» déclare J.P. SARTRE
Autrement dit, selon lui il n'y aurait pas d'antécedent logique, ni d'enchaînement reliant les causes et les effets.
Dans ces conditions, on se demande comment cet ennemi de l'esprit scientifique peut prétendre être en mesure de raisonner,
puisqu'il se positionne de lui-même dans le contexte du n'importe quoi!
                              (retour 4)
      remarque >>>

Les croyants considèrent qu'il existe des causes spirituelles qui donnent du sens à toute chose.

Les athées refusent généralement tout ce qui a trait à la spiritualité sans savoir ce dont ils se privent
puisqu'ils n'ont pas fait l'effort de procéder honnêtement aux expériences requises pour développer leurs facultés spirituelles.
Ils sont donc fort nombreux, tout comme bien des croyants, à ne pas vraiment savoir de quoi ils parlent quand ils s'expriment à ce sujet.
En vérité, ce n'est pas le produit fini qui a causé l'idée de le créer, tout comme ce n'est pas la maison qui a créé le plan de la maison...
Le monde causal est spirituel, les idées viennent de l'esprit.


N B:
La vérité de l'esprit unifié
ne comporte pas de séparation artificielle
entre "intérieur" et "extérieur" de l'être.
Cette division égoïste est illusoire: elle résulte d'automatismes
accompagnant la tendance matérialiste à confondre l'être et l'avoir.          (voir: FRACTALES)


suite: TRANSCENDANCE      

haut
R E P E R T O I R E
  ACCUEIL* |  LOGIQUE DE LA FOI* |  INTRODUCTION* |  CROYANCE* |  PRINCIPE* |  AMOUR ET CONSCIENCE* |  INCONSCIENT* |  FRUIT DEFENDU* |  FRUIT DEFENDU (2)*  ATTACHEMENT* |  LIBERTE* |  VRAIE VIE* |  IMMANENCE* |  TRANSCENDANCE* |  RIRE* |  IRONIE* |  VIOLENCE* |  RESPECT* |  ESPOIR* |  VOLONTE* |  CONCLUSION*
vous êtes ici : >>> •   I M M A N E N C E   • astérisque = lien déjà visité   
  COHERENCE* |   FRACTALES* |   HUYGENS* |   SECTES* |   CLONAGE* |   PRIMITIFS* |   EGOISME* |   SOURIEZ* |   MASCARADE* |   MONDIALISATION* |   THEORIE du genre*   GENESE & VIE ETERNELLE* |   mariage & ADOPTION par des homos * |   TRAFIC D'INFLUENCE* |   LES BAHÁ'ÍS* |   ENSEIGNER* |   EXPERIENCES SPIRITUELLES* |   Qu'est-il permis d'espérer?*

Médecine spirituelle chinoise
Congrès sioniste mondial
Précisions sur les RACES

Citations d'auteurs
Tablette d'AHMAD | Shrî AUROBINDO | BAHÁ'Ú'LLÁH | BARLOW | BERGSON | BRIGGS | CAYCE | COMTE | FROMM GIBRAN | HEGEL | HEYOAN | KRISHNAMURTI | LAO TSEU | LEIBNIZ | MONEY | MONNIER | PASCAL | PERROUX PLATON | POINCARE | SION | SPINOZA | TEILHARD DE CHARDIN | THOMAS D'AQUIN | VASSE | VIVEKANANDA
Le croyant authentique se voue à parachever sa cohérence d'origine immanente.
Croire que notre personnalité s'édifie
à la manière d'un patchwork qu'on assemble
pour toujours «ajouter» de la vie «supplémentaire»,
c'est confondre l'ETRE fondamental
avec un amas quelconque de savoir acquis machinalement
par les instincts avides de mémoriser
une débauche d'idées toutes faites.
Un tel automatisme n'est pas conscient du sens de l'existence,
qui aspire à la transcendance.                                               Voir la suite: TRANSCENDANCE >      


ACTUALITE

Le couple d'Adam et Eve est représentatif de l'origine de l'humanité: un homme et une femme.
L'association de deux hommes ou deux femmes ne pourrait pas représenter la source de l'être humain.

Quand un professionnel choisit une famille d'accueil pour un orphelin, laquelle devra être structurante pour ses protégés, donc authentique,
il doit préférer une maisonnée qui a fait ses preuves, un foyer stable dans lequel vivent déjà des enfants en sécurité affective depuis des années,
alors qu'on sait bien qu'en moyenne les PACS d'homos ne durent guère plus de 2 ans 1/2 (selon le propre aveu de Madame TAUBIRA).


L'enfant a besoin d'authenticité éducative concernant sa propre origine,
donc de la mixité parentale (homme + femme)
sans laquelle le petit ne pourrait pas exister,
et qui représente la base fondamentale de l'humanité.

La richesse éducative de la complémentarité parentale est incontestable.

Le but du mariage est de créer de la vie, et non pas de s'emparer des enfants des autres.
Ce n'est pas la société qui a créé cette donnée fondamentale de la vie qu'est l'hétérosexualité, 
cette réalité nécessaire n'a pas été inventée par les hommes.

Le mariage pour tous est une transgression qui ne respecte plus le sens de la vie.
 >>>


On ne peut pas se prétendre de bonne foi quand on se contredit soi-même. Un éducateur ne doit jamais se contredire devant un enfant.
Or renier sa réalité biologique en adoptant un comportement de fille quand on est un garçon, ou bien l'inverse, c'est se contredire soi-même.
Cette attitude s'oppose à l'authenticité qui exige d'être cohérent, donc en accord avec son essence: voir MARIAGE & ADOPTION par des HOMOSEXUELS
L'inauthenticité obscurcit la conscience. L'éducation des enfants nécessite de montrer l'exemple de la cohérence, donc sans travestissement.
   >>>


Les troubles de l'identité de genre tendent à valider la théorie de la réincarnation : si l'âme conserve les traces de nombreuses vies antérieures passées dans des corps de femmes, on se sent mal à l'aise dans un corps d'homme, et inversement. La volonté permet de s'adapter à la vie présente.

(Il ne s'agit pas ici de faire de la politique politicienne, le souci est de faire valoir l'importance de l'authenticité éducative.)  
Monsieur Hollande, ça ne vous aurait donc pas gêné que votre maman soit remplacée par un homme gay à la barbe piquante?  
(ça doit lui faire plaisir, à votre mère) Comment cet homme aurait-il fait pour vous donner le sein quand vous étiez bébé?  
Si les nourrissons pouvaient voter, tous seraient contre votre projet de loi.  
>>>
REPERTOIRE COMPLET >>>>>>>>>>>>
^ HAUT








Les manuels scolaires du 20° siècle
ont souvent fait état d'une prétendue
OPPOSITION
entre l'immanence et la transcendance.







Les manuels scolaires du 20° siècle
ont souvent fait état d'une prétendue
OPPOSITION
entre l'immanence et la transcendance.








Le souffle de cohérence qui nous habite
est une vertu immanente
qui nous invite à la transcendance.










Le souffle de cohérence qui nous habite
est une vertu immanente
qui nous invite à la transcendance.


Cet élan essentiel
nous porte à perfectionner notre
COHERENCE
ce qui conduit notre être au
DEPASSEMENT.












Cet élan essentiel
nous porte à perfectionner notre
COHERENCE
ce qui conduit notre être au
DEPASSEMENT.





La transcendance et l'immanence sont QUALITATIVES.
(voir la page suivante)

Mais ceux qui confondent l'être et l'avoir
se les imaginent quantitatives.







La transcendance et l'immanence sont QUALITATIVES.
(voir la page suivante)

Mais ceux qui confondent l'être et l'avoir
se les imaginent quantitatives.








Nos raisonnements révèlent notre faculté
d'enchaîner des notions cohérentes.






Nos raisonnements révèlent notre faculté
d'enchaîner des notions cohérentes.
Notre aptitude à reconnaître les enchaînements cohérents
témoigne d'un souffle immanent
qui nous interpelle.







Notre aptitude à reconnaître les enchaînements cohérents
témoigne d'un souffle immanent
qui nous interpelle.
 « Connais-toi toi-même, et tu connaîtras
  l'univers et les dieux »         (Socrate)









 « Connais-toi toi-même, et tu connaîtras
  l'univers et les dieux »         (Socrate)






Les existentialistes affirment que
« l'existence précède l'essence ».







Les existentialistes affirment que
« l'existence précède l'essence ».




La cause essentielle est antérieure à l'effet,
nécessairement, par définition
.
( Les facultés spirituelles nous mettent
en relation avec le monde causal )














La cause essentielle est antérieure à l'effet,
nécessairement, par définition
.
( Les facultés spirituelles nous mettent
en relation avec le monde causal )
La cause essentielle est antérieure à l'effet,
nécessairement, par définition
.
( Les facultés spirituelles nous mettent
en relation avec le monde causal )







La cause essentielle est antérieure à l'effet,
nécessairement, par définition
.
( Les facultés spirituelles nous mettent
en relation avec le monde causal )
<<< Agrandir la fenêtre au maximum avec Explorer, touche F11 >>>
.
Explorer affiche des bulles explicatives et des fonctions supplémentaires.
Préférer Explorer écran 800 x 600, texte taille moyenne.
Agrandir la page au maximum (touche F11).