Cette page utilise JavaScript d'Explorer.
Passer le pointeur sur le texte
pour afficher des infos complémentaires.
    “En sachant se contenter on ne manque jamais de rien.”
                                                   Lao-Tsi (ou Lao-zi ou Lao-Tseu)
Tao Te King  

Qu'est-il permis d' E S P E R E R ?


Chaque espoir exprime une attente mêlée d'incertitude.
On dit que « tous les espoirs sont permis » tant qu'on n'est pas certain de l'impossibilité de voir nos vœux se réaliser.

« J'espère qu'il fera beau demain, j'espère ne pas avoir oublié mon porte-feuille, j'espère que le parachute va s'ouvrir...» Il existe d'innombrables cas de figures dans lesquels il nous est permis d'espérer, compte-tenu des probabilités, mais on remarque aussitôt des différences d'importance - notamment selon les risques encourus - ce qui nous invite à classer nos espérances en leur attribuant plus ou moins de valeur selon les conséquences qui se retrouvent ainsi mises en jeu dans un calcul de satisfaction.

Cet automobiliste espère qu'aucun gendarme ne le verra traverser un carrefour au feu rouge, tandis qu'un autre souhaite pouvoir passer au vert tranquillement, sans qu'aucun contrevenant ne provoque d'accident en venant inopportunément le croiser juste à ce moment-là... On s'aperçoit ici que nos espérances sont souvent égoïstes, même si l'occasion nous est parfois offerte de vouloir faire plaisir à autrui, mais qu'elles peuvent s'avérer plus ou moins dignes de ce qu'on pourrait espérer justement d'une humanité civilisée : car certains ne pourront jamais traverser ledit carrefour, parce que des policiers les auront matraqués pour les en empêcher.

On se demande alors ce qu'espèrent les sbires de l'Etat qui pourrissent la société avec autant de brutalités rectales.

Dans certaines circonstances où les enjeux sont très graves, nous sommes parfois conduits à prendre des décisions éthiques plus ou moins difficiles, voire cornéliennes. Un policier a-t-il le droit d'abattre un dangereux criminel au risque de mettre en péril la vie d'une personne prise en otage, sous prétexte qu'il espère atteindre son but, du fait qu'il a confiance en lui? Faut-il avant tout espérer que l'enfant qui vient au monde puisse vivre malgré une malformation du fœtus, ou espérer tout d'abord la survie de la mère en train d'accoucher, tout en sachant qu'elle avait congelé ses bébés précédents? On s'aperçoit que les comportements les plus odieux émanent souvent de ceux qui veulent régenter la vie des autres.

Le champ couvert par cette question soulevée jadis par Kant (Qu'est-il permis d'espérer?) est immense.
Il révèle que nos souhaits commencent par des envies instinctives, mais s'étendent à des désirs plus nobles, allant jusqu'aux aspirations les plus élevées dans la hiérarchie de nos valeurs morales. Cela peut concerner des cas d'urgence, ou bien des idées générales en relation avec des interrogations permanentes, qui considèrent par exemple que le TOUT est plus riche que la simple addition des parties qui composent l'ensemble, mais s'en soucier nous renvoie généralement à une anxiété latente qui mérite de nous interpeller, dans la perspective d'éclairer notre conscience au sujet du sens de notre existence.
suite: RIRE
ESPOIR malgré le mal >>>


    LA LOGIQUE DE LA FOI révèle le sens d'une existence qui espère en l'être:  
                               la foi est personnelle et intime,   elle exprime un état d'esprit favorable au miracle de la vie.   La candeur (pureté d'âme) n'est pas la naïveté.      <<<
HAUT                   Tout comme la sincérité ou la volonté, la foi n'est authentique qu'à condition de ne pas être remplacée par du conformisme, ni par la soumission à un despote qui exerce des contraintes.                           <<<
Dans leur presque totalité les hommes ont mis leur esprit au service des forces instinctives
qui habitent la composante primitive de leur cerveau.
                                         >>>       L'instinct a peur de manquer de vie car il confond l'être et l'avoir.               <<<                  
Hélas, les instincts ne sont rien d'autre que des réflexes conditionnés qui envisagent les sensations et les sentiments
comme une nourriture qu'ils croient indispensable à la vie.        voir: Le Fruit Défendu  >>>
C'est pourtant la vie qui procure les sentiments, et non pas l'inverse: mais ils confondent la cause et les effets !
                                         >>>       Malheureux, vous les riches (...) vous les comblés maintenant: vous aurez faim!  (Les Evangiles, Luc, 6-25)             <<<  Les Evangiles      
Ce comportement est normal chez les enfants:                  
du fait qu'ils ont besoin d'établir des points de repères pour structurer leur personnalité,        
ils commencent par collectionner fortuitement tout un fatras de références toutes neuves,        
comme pour faire une sorte d'esquisse (de leurs perspectives futures)        
basée sur leurs impressions simplistes, agréables ou pénibles, en jouant.        

 
“L'être à vaste conscience prend ses racines dans le tréfonds et non en surface.”
                                                                       Lao-Tsi (ou Lao-zi ou Lao-Tseu)
Tao Te King  

« On connaît l'absurde conformisme anticonformiste de la jeunesse.» (COCTEAU, Poésie critique 2, Monologues)
Les adolescents disent « on va s'éclater » quand par leur recherche infantile de sensations diverses en vrac, et de sentiments obtenus pêle-mêle par exemple en allant voir un film d'horreur ou en essayant n'importe quoi d'absurde, ils adoptent une conduite désordonnée dans l'espoir de goûter un plaisir illégitime, à travers un fouillis d'idées chaotiques étrangères à la conscience morale.
                                         >>>       illégitime: qui ne se fonde ni sur le bon droit (c-à-d à juste titre) , ni sur la raison, ni sur l'équité               <<<  définition      
Mais cette routine s'installe, et la plupart des adultes continuent de s'accrocher fortement à ce processus rudimentaire (au lieu d'aiguiser leur conscience) jusqu'au point de devenir esclaves de leurs anciens réflexes immatures : ils s'habituent à percevoir machinalement chaque sensation et chaque sentiment comme une sorte de nourriture dont ils désirent faire provision, comme c'est le cas quand on collectionne des photos-souvenirs, ce qui va construire leur ego.
On appelle ça l'attachement.  Or inconsciemment, chacun(e) estime
que « si on m'a remarqué(e), cela prouve que j'existe ».
Donc « ça me rassure de l'éprouver aux yeux des autres »:
car pour l'instinct, être reconnu(e) permet de ressentir la vie en soi.

Vanité : étymol. "vide de sens".

D'où l'importance que revêt le statut social pour le moi :
pour « exister » davantage, beaucoup de gens rêvent de devenir célèbres
par désir de connaître l'impression sécurisante de maîtriser une gloire
procurant au cerveau reptilien l'assurance d'être réputé bel et bien vivant.


Ainsi les êtres primitifs ne vivent que par et pour les sensations de puissance
(qui prodiguent le sentiment d'exister) en vue de satisfaire leurs instincts.
Voilà comment le souci du « qu'en dira-t-on » est devenu un automatisme
qui confond naïvement les causes, les effets, et les faux-semblants, et qui
présume avidement que l'apparence témoigne du triomphe de notre valeur.

            De nombreux textes sionistes reposent sur de telles idées erronées inscrites dans le Talmud.                         < NB

Le dessin ci-contre représente les crâneries crédules de dames avides d'éprouver le sentiment de succès que produit le regard d'autrui (tel un gage de noblesse) et qui consacrent une grande partie de leur existence à vouloir le provoquer au moyen d'innombrables artifices. Mais l'hypocrisie vestimentaire s'oppose radicalement à la bonne foi. Il en résulte tout un commerce frivole qui fait tourner le monde dans la vanité pendant qu'un enfant meurt de faim à chaque instant sur notre planète. Or les matières premières s'épuisent à cause de l'hyperconsommation fallacieuse.    NB :
Les hommes saints vivent nus en Inde. Avant que les juifs ne propagent l'hypocrisie du vêtement, les athlètes couraient nus en Grèce.

Malgré quelques personnes lucides adeptes de la simplicité volontaire (à l'instar de Serge Latouche, Paul Ariès, Vincent Cheynet et quelques autres) la population assoiffée d'égards futiles ne voit pas que si on se met au service des automatismes instinctifs, ils nous emprisonnent, parce que ces forces primitives qui nous habitent obscurcissent la conscience, du fait qu'elles sont incapables de prendre du recul pour raisonner correctement, comme le ferait un esprit détaché. Il en résulte un attachement au conformisme généralisé, dont la médiocrité n'est pas compatible avec le progrès spirituel, qui exige l'authenticité.
                       
                       
                                                                        Le conformisme s'oppose sottement à l'authenticité.                                                                      
Le cerveau reptilien (le serpent de la Bible) fonctionne par réflexes égoïstes, et il ne saurait pas philosopher au sujet du sens de notre existence. La célèbre métaphore du fruit défendu évoque notre principal problème existentiel sans bien expliquer que l'instinct veut amasser des sensations de vie, en faire provision pour les conserver en souvenir, comme pour stocker de la nourriture par peur d'en manquer. Or le fruit de la connaissance du bien et du mal, c-à-d la conscience morale, nous procure le sentiment de ce qui est juste: cette intuition cohérente, qui nous permet d'établir le fil conducteur de nos déductions logiques, est qualitative; ce n'est pas une denrée destinée à être mangée. Il ne convient pas de la traiter vulgairement comme une substance consommable du monde physique: non commercialisable, elle s'exprime à travers la bonne foi, ce qui exige de ne pas se conduire machinalement, comme le feraient des automates obéissant à d'autres machines, mais de se tenir bien éveillé face au monde marchand et à ses réclames satanistes : FRUIT DEFENDU >>>
« La double obsession de son image et de son tiroir-caisse ne rend pas foncièrement intelligent.»   Avec le PS et la LGBT des années 2010,
« la morale tend à disparaître sous les coups de la socioculture (l’injonction médiatique, politique, publicitaire et en fin de compte interrelationnelle) ».
(E&R) >
                                                                                                Ne confondons pas l'être et l'avoir comme le voudrait la publicité.                                                                                                          
 
On nous dit que les messages subliminaux « ça ne marche pas ».
Alors pourquoi dépensent-ils des sommes fabuleuses pour faire de la publicité?
La Genèse  

Hélas, au lieu d'adopter une attitude scientifique, de nombreuses personnes sont systématiquement braquées contre la vérité des phénomènes spirituels, dont elles ne veulent rien savoir. Pourtant l'être humain est doté d'un esprit capable de comprendre que ces réalités spirituelles constituent un ensemble cohérent nommé VERITE. Les relations de cause à effet établissent des ramifications permettant de les relier toutes entre elles, sans nécessiter l'intervention de neurones cérébraux, puisqu'il existe des hommes vivant sans cerveau, l'un d'eux ayant un Q.I. de 130. C'est pourquoi on peut invoquer ce processus global par l'intermédiaire de nombreux repères, en disant « au nom de ceci...» ou « par Untel...», ce qui nous offre de multiples voies d'accès à Dieu pour prier. Cependant, plutôt que de mentionner le contenu de n'importe quelle poubelle, notre conscience préfère choisir les références les plus majestueuses en tant que portes d'entrées privilégiées, certaines étant considérées comme sacrées : car notre conscience reconnaît l'existence d'une gradation des concepts selon leur degré de pureté, ce qui conduit à convenir d'une hiérarchie de valeurs, étant donné que certaines sont subordonnées à d'autres, tandis que tout en bas de l'échelle il existe des paradoxes, voire des contradictions issues des idées humaines désordonnées au point de s'avérer incohérentes.
La foi nous confère une certaine intuition de toutes ces choses, ce qui permet d'échapper au chaos pour structurer nos pensées logiquement, aidés par les idées directrices exprimées par des prophètes ayant témoigné de leur supériorité morale.
La foi est affaire de cohérence: on ne peut pas se prétendre de bonne foi si on se contredit soi-même.
Mais encore faudrait-il être libre de penser et d'exprimer ce qu'on veut! « Non » a décrété le sioniste Patrick COHEN (« C à vous » - France 5 le 12 mars 2013).
  Voir le fruit défendu >>>       

Malheureusement le mécanisme primitif qui nous habite est avide de détenir pêle-mêle des références comparables à des photos-souvenirs procurant des sensations qu'il voudrait assimiler pour les conserver en lui-même. Il réagit comme si même les pensées saines et les sentiments harmonieux n'étaient rien d'autre qu'une sorte de pitance matérielle. Car il les considère comme une énergie nutritive constituant l'enjeu de notre subsistance.
      >>>     Le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et donne la vie au monde  (Les Evangiles, Jean, 6-33)                             < Les Evangiles           
 
« Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; »
« mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez

                                                                        (La Bible, Romains, 8-13).
La Genèse  
  >>>  Selon la médecine antique chinoise, les sages d'un lointain passé («les parfaits» et les «authentiques») pouvaient vivre plusieurs siècles, comme Mathusalem.    < remarque 
L'être humain agit souvent bêtement, à la manière d'un chien qui va enterrer un os au fond du jardin... A travers l'ensemble des comportements automatiques qui mobilisent les hommes, on peut observer qu'en général l'instinct primaire vise l'avoir et non pas l'être. Il se manifeste notamment chez ceux qui vénèrent l'argent. Il les emprisonne dans le chaos et empêche le progrès moral, car la cupidité les attache à l'avoir au détriment de l'être, ce qui les détourne des vertus harmonieuses de l'Etre suprême, c-à-d Dieu. Donc cet asservissement instinctif empêche le progrès de la conscience et l'élévation spirituelle.
                                             >>>          Malheureux, vous les riches (...) Malheureux, vous les comblés maintenant : vous aurez faim!   (Les Evangiles, Luc, 6-25)                        < Les Evangiles
Sa tendance à la ruse nous trompe (« je maîtrise les repères de ma cohérence »), car l'avidité instinctive est du genre à faire n'importe quoi pour consommer avec plaisir, absorber en quantité, engloutir à sa guise (« je suis ce que j'ai en moi ») quasiment sans discernement. Alors lui obéir sans réfléchir obscurcit la conscience, qui perd sa capacité à distinguer le bien du mal, car (à force de s'attacher aux possessions) elle se met automatiquement à confondre l'être et l'avoir.       >>>           voir LE FRUIT DEFENDU  >>>
L'attachement affaiblit notre sens moral, lequel dépend de la juste perception de la logique de la vie, nécessairement cohérente : toutes les vertus sont cohérentes entre elles.

 
“Dans le monde chacun décide du bien,
Et cela devient le mal.”

                                                                       Lao-Tsi (ou Lao-zi ou Lao-Tseu)
Tao Te King  
                                                                                              Cf l'épisode des marchands du temple, dans la Bible.                                                                                           
Ainsi l'humanité encore immature veut acquérir de plus en plus et maîtriser n'importe quoi, (beaucoup de gens sont fiers de conduire une voiture puissante et luxueuse) au lieu de reconnaître ce qui distingue véritablement les nobles qualités de la vie, donc ils s'intéressent très peu aux valeurs morales qui déterminent la vertu d'être, comme l'amour altruiste, la pureté d'intention bienveillante, le don de soi, l'honnêteté, etc... c-à-d toute cette cohérence supérieure qui caractérise la bonne foi.
                                         >>>       Malheureux, vous qui riez maintenant: vous serez affligés et vous pleurerez!  (Les Evangiles, Luc, 6-25)             <<<  Les Evangiles     
Le monde se gave de plaisirs capricieux, sans en mesurer les conséquences sur la stagnation de la pensée : celle-ci s'alourdit et perd son intuition sans réaliser que le « plaisir de l'esprit » ne pourrait pas exister si nous étions dépourvus de logique, donc sans la faculté d'entrevoir le juste et l'injuste : les plaisanteries exigent notamment de discerner le sensé de l'insensé.   Voir: Le RIRE >>>
Certaines filles récalcitrantes quand on essaie de leur apprendre ce qu'est une règle de trois, s'avèrent néanmoins capables au moment des soldes, 
de comprendre ce qu'est une réduction de 30 ou 40% (C'est du vécu!)

                               >>>        Chacun estime inconsciemment: « je maîtrise les repères de ma cohérence » (mais agit à la manière d'un automate, presque sans discernement).             <<<  NB     
La recherche de plaisir sans signification légitime est nécessairement insensée.
                                         >>>       illégitime: qui ne se fonde ni sur le bon droit (c-à-d à juste titre) , ni sur la raison, ni sur l'équité               <<<  définition      
« Nous sommes si accoutumés à nous déguiser aux autres qu'enfin nous nous déguisons à nous-mêmes.» (La Rochefoucauld, Maximes).

                                                      « On va "prendre" une auditrice (au téléphone) s'exclame (à la radio) Gérard Miller, qui voudrait tout s'approprier instinctivement.»                                                                
Cette banalisation instinctive opère un nivellement des intelligences vers le bas, et notre société tend à s'enliser dans la médiocrité des consciences stagnantes (c-à-d qui ne progressent pas) donc dépourvues de créativité. Même ceux qui se présentent comme des professionnels de l'esprit ne mesurent pas la gravité de cet égarement, du fait qu'ils n'ont jamais développé leurs facultés spirituelles, et qu'ils émettent des jugements affectés par le bourrage de crâne matérialiste, asséné par les dirigeants de nos gouvernements qui nous parlent continuellement d'une « croissance » allant à l'encontre de la préservation des ressources naturelles de la planète et du sens moral de l'humanité. Certains vont même jusqu'à s'imaginer qu'il serait possible d'accroître indéfiniment nos activités chaotiques (ainsi que tous les transports) grâce au recours à de « l'énergie verte », alors que c'est impossible.
A cet égard, EDF n'a jamais cessé son bourrage de crâne mensonger.


La plupart des religieux ignorent notamment tout ce que décrit par ailleurs la médecine antique chinoise, que votre serviteur expérimente depuis la fin des années quatre-vingt, tout en vérifiant chaque jour son exactitude scientifique et ses répercussions.
                                   (Mettons à part les adeptes de la nouvelle «étiomédecine» qui commence à émerger).
Or celle-ci nous apporte des indications subtiles qui coïncident remarquablement avec les écrits de la Genèse au sujet de la vie qui se raccourcit quand on ne respecte pas ce que cette science enseigne : en fait nos cellules seraient capables de se renouveler indéfiniment (comme celles qui sont cancéreuses), et de perpétuer notre vie éternellement. Mais les fautes de nos ancêtres ont altéré ce processus, parce que l'état d'esprit des hommes se répercute sur la santé de leurs corps physiques, et cette perversion s'est transmise à toutes les générations suivantes. (On vivait beaucoup plus longtemps dans un très lointain passé, à l'époque des patriarches).
                                                                                                    Selon la Genèse, la dégradation de l'être humain se transmet par hérédité.                                                                                                    

Sciences et religions devraient collaborer pour le bien commun.
Remarquons que les neurones présents dans le cœur peuvent interférer avec ceux du cerveau.
C'est ce que pense le scientifique Trinh Xuan Thuan, comme l'avaient fait Bahá'ú'lláh et bien d'autres avant lui (lire Edgar Cayce), plutôt que de polariser nos sociétés sur le profit (par exemple en prescrivant du Médiator). Cela étant, les civilisations très avancées d'un lointain passé ont expliqué en détail les interférences que telle ou telle émotion produit sur tel ou tel organe... Par exemple, la colère détériore le foie, la tristesse affaiblit les poumons (on peut mourir de chagrin), une trop grande joie abîme le cœur (et peut provoquer une crise cardiaque), la peur dégrade les reins (même si elle est inconsciente), et ainsi de suite... Réciproquement, les reins malades amoindrissent la volonté, la stagnation de l'énergie de la rate provoque des ruminations de pensées malsaines et de l'anxiété, la fatigue de la vésicule biliaire nous empêche de décider entre plusieurs choix quand il faudrait passer à l'action, etc... Cependant ce phénomène héréditaire s'avère réversible quand on fournit de grands efforts spirituels pour y remédier. (Perfectionner son être demande de la patience et beaucoup de travail.) >>>
 
Notre aptitude à raisonner s'appuie sur l'expérience de nos sens, et elle n'aurait pas pu se développer sans eux. En fait, on ne peut pas comprendre la vie ni l'univers quand on ne s'est jamais intéressé aux sciences. Il serait donc vain de vouloir philosopher dans ces conditions. Le site foilogic ne se lit pas comme un recueil de poésies. L'erreur commune à la plupart des prêtres, c'est de prétendre que la foi est irrationnelle, donc de sombrer dans le n'importe quoi. Dès lors vous serez illogique, et nécessairement condamné à la mauvaise foi, puisque vous imaginerez que cette notion est inexplicable, donc étrangère à votre Raison d'être, c-à-d à notre Cause première. En conséquence, si on pose que la foi est irrationnelle, on s'avère hostile à la logique de la vie, ce qui est absurde : autant vous suicider, puisqu'au lieu d'être cohérent, vous allez vivre en porte-à-faux, en contradiction avec l'intelligence de votre essence intime et l'expérience de vos ancêtres. LA LOGIQUE DE LA FOI >>>
Pour suivre un raisonnement, il faut commencer par le début : la page d'accueil du site foilogic annonce qu'on va raisonner par récurrence, ce qui suppose d'adopter un état d'esprit scientifique, comme Henri Poincaré. >>>
Quand on apprend à compter (1, 2, 3... 8, 9, 10, 11, 12... 19, 20, 21...) on n'a pas besoin de le faire jusqu'à l'infini pour comprendre le processus de la numération. Il suffit de raisonner par récurrence. Il en est de même pour comprendre le principe essentiel de l'univers. A ce sujet, voir UN EXTRAIT DE la science et l'hypothese, de POINCARE > >>>

Si vous étudiez les phénomènes vibratoires et les liaisons radioélectriques, vous "sentirez" ce qu'est la cohérence des processus qui s'accordent entre eux, tels que l'amour et l'intelligence des forces créatrices de la vie.
fractales >>>
Accueil  
“... toute guérison vient de la Vie. Or la Vie, c'est Dieu.
(...) Le corps, le schéma corporel, est un réceptacle de toutes les forces de l'Univers (...)
Sachez que l'âme-entité doit trouver comment, concrètement, elle va répondre,
pour se mettre elle-même, avec ses facultés, ses désirs, ses espoirs,
sur la longueur d'onde de cette conscience universelle.”   (Edgar Cayce en transe, lecture 2153-6)
 >>>
Quand on est de bonne foi, on œuvre pour le bien de l'humanité
au lieu de se perdre dans des activités égoïstes.


 
Le "communautarisme" est comme le patriotisme : c'est l'attachement égoïste qui sépare les uns des autres,
le culte de la patrie s'accompagnant souvent du rejet de l'autre en s'exacerbant parfois jusqu'à la xénophobie.
L'égoïsme écrase les intelligences : avec leurs idées étriquées, certains voudraient que dans chaque rue on parle une langue différente,
et qu'on y utilise une monnaie spécifique pour que les banquiers rétablissent leurs bureaux de change et s'en mettent plein les poches.
Mais à quoi servirait une monnaie qui ne permettrait d'acheter que ce qu'on a déjà chez soi?
>>>
 Congrès
sioniste

Pour être en bonne santé, l'important est d'accepter les informations que nos sens nous transmettent, sans se révolter contre ce qui est, car cela revient à se fâcher contre la vie, ce qui déclenche en nous-mêmes un processus émotif qui altère petit à petit les organes concernés par nos rejets: pour bien faire, il faudrait accéder au détachement (ce qui du même coup favoriserait la lucidité sereine et la créativité).          Influence de l'état d'esprit sur la santé >>>  Voir la médecine spirituelle chinoise >>>

 
« J'ai appris à être content de l'état où je me trouve.»
                                                                       (Paul dans La Bible, Philippiens, 4-11)
La genèse  

La plupart des gens ne se suicident pas, donc ils espèrent que la vie leur procurera un bénéfice, ce qui suppose que l'existence a du sens. Mais encore faut-il prévoir ce qu'il adviendra en conséquence de nos actes, et non pas vivre « ici et maintenant » dans une insouciance qui ne saurait jamais rien anticiper. En effet, peut-on s'estimer soi-même quand on mène une vie absurde? Car rechercher du plaisir douteux dans un « n'importe quoi » nécessairement inconséquent, c'est vivre dans l'imposture comme ceux qui rejettent la valeur de l'authenticité, ce qui revient à dire « je préfère la contrefaçon, le mensonge, la tricherie, l'arnaque »; autrement dit: « je ne suis pas fiable ». Or on observe que les consciences s'obscurcissent de plus en plus ces derniers temps, faute de sincérité rigoureuse.
Les esprits tordus de notre époque atteignent des sommets de mauvaise foi : Périco Légasse prétend qu'il est végétarien étant donné qu'il fait honneur à l'herbe transformée en viande quand il mange une côte de bœuf! (sur France 2 à OH29, CSOJ nuit du 1 au 2 avril 2016)
           
 
Les arnaques se multiplient
A la fin des années 1960, on a inventé la crème allégée, qui ne contenait que 30% de matière grasse au lieu des 45% normalement requis. Au 21ème siècle, on nous vend cette crème à 30% dans des pots où il est écrit « crème entière », les fonctionnaires chargés de contrôler tout ça marchant dans la combine, tandis qu'on paie l'eau au prix de la crème. Même problème avec les industriels qui injectent de l'eau dans les poulets pour augmenter leur poids.
           
Et quand certains auteurs ou chroniqueurs lisent ou entendent une phrase énoncée correctement et bien construite, il n'est pas rare qu'ils perçoivent le contraire de ce qu'il aurait fallu comprendre, à cause de leur habitude de tout contredire comme des adolescents révoltés. Donc si ces gens-là ne mettent pas fin à leurs jours malgré l'altération de leurs jugements, c'est bien parce qu'il subsiste au fond d'eux-mêmes un souffle de cohérence qui tend à leur donner de l'espoir, grâce à la vague conscience de l'enchaînement logique qui relie les causes et les effets. Malheureusement, ils continuent de vivre dans la prison de l'attachement à leurs automatismes, et malgré leur manque de lucidité certains sont autorisés à enseigner la philosophie dans le contexte désespérant de leur insincérité.
 
 
H A L L O W E E N
On enseigne aux enfants les méthodes de la pègre. On leur apprend à proférer des menaces, à exercer un chantage, tout en se déguisant pour effrayer les victimes et ne pas être reconnu. Ensuite il y aura des représailles si l'apprenti voyou n'obtient pas les bonbons qu'il a réclamés.
détails

Les grandes religions préconisent le détachement.
                                                                               >>>         Heureux les pauvres : à vous est le royaume de Dieu!  (Les Evangiles, Luc, 6-20)                                                                         < Luc  
Le fléau de l'avidité instinctive s'accentue depuis quelques dizaines d'années parce que les progrès techniques mettent à notre disposition une multitude de plaisirs faciles, qui invitent chacun à obéir spontanément à de nombreuses tentations qui sollicitent nos inclinations primitives aveuglées. Ce laisser aller devient donc pour beaucoup une habitude - on exécute machinalement les directives d'un GPS - et il s'ensuit que la plupart des hommes se soumettent à leurs envies instinctives, en craignant inconsciemment de manquer de vie. Il s'agit d'un réflexe conditionné qui s'imagine les sensations et les sentiments comme une sorte de nourriture que les gens immatures veulent accumuler, par des automatismes capricieux, même si c'est insensé de vouloir posséder et consommer toujours plus, dans le contexte maladif d'une société frénétiquement absurde: « Ce que tu as, je ne l'ai pas, donc tu m'empêches d'avoir ce que tu as pris ». Or de cette idée naît une jalousie inepte puisqu'elle porte souvent sur des qualités qui ne posent aucun problème de partage. En effet il n'y a pas lieu d'éprouver du dépit à cause des aptitudes d'autrui: par exemple, l'intelligence des autres ne retire rien à la mienne. Mais les envies de renommée conduisent les humains à des rivalités aberrantes dans un conformisme stéréotypé: leur pensée stagnante ne s'oriente ni dans un sens, ni dans un autre, car elle ne progresse pas. Ils se comportent comme des somnambules qui suivent un troupeau de zombies (presque sans conscience et sans morale) en croyant que se soumettre à la mode est valorisant, alors que cela dénote au contraire la médiocrité d'une faiblesse banale. Ces insensés qui trichent avec les apparences ne pourront guère être aimés pour ce qu'ils sont vraiment.   >>>     voir : MARIAGE & ADOPTION par des homosexuels      >>>
Cette dépendance robotique confond l'amour (altruiste) et l'attachement (égoïste). 

 
“Le plus haut renom est sans renom,
sans vouloir se montrer supérieur aux autres.”

                                                                       Lao-Tsi (ou Lao-zi ou Lao-Tseu)
Tao Te King  

Bien des gens immatures voudraient régenter la vie d'autrui (comme les despotes ainsi que de nombreux prêtres du passé) à l'opposé du respect de l'authenticité, ce qui revient à tricher avec notre origine essentielle, donc avec Dieu, et vouloir tout contrôler et dominer. Les enseignants parlent toujours de vous « former » (donc vous modeler selon leurs idées, au lieu de vous instruire objectivement, alors qu'ils ont toujours vécu dans le milieu scolaire infantile) comme si on n'avait pas le droit de se forger soi-même sa propre personnalité en dehors de ce lieu simpliste, qui fait obstacle à la maturité et à la créativité avec ses routines. De plus on voudrait vous faire croire que c'est une bonne idée d'aller voter pour choisir des élus exclusivement parmi ceux qui se sont présentés... c-à-d ceux qui sont restés prisonniers de l'envie bassement instinctive d'être le chef qui gouvernera les autres,
et qui s'opposera donc à leur authenticité, ce qui prouve leur manque de maturité.
La bienveillance du respect s'oppose à l'indifférence apathique : l'indolence est désespérante, et le prétendu "tenir en respect" des bandits menaçants dans les films de western l'est aussi.
L'ego qui veut régenter la vie d'autrui affiche clairement son manque de maturité spirituelle.
L'homme sage ne cherche pas à dominer les autres.
« ça n'est pas suffisant de réussir, il faut enfoncer les autres »,  (slogan lamentable des juifs de Goldman Sachs).
Cette même altération du bon sens s'exprime chez tous les êtres primitifs attachés aux compétitions, et qui voudraient qu'on se dévore les uns les autres, puiqu'ils préconisent d'établir une « concurrence libre et non faussée » (tous contre tous) dont l'égoïsme rusé s'oppose radicalement à l'intelligence de l'entraide, au partage, à la solidarité, et aux élans de générosité d'une manière générale. Les arnaques spéculatives et les agressions se multiplient. Les pays riches n'en finissent pas de piller les pays pauvres. On vérifie aisément que l'autojustification vaniteuse des gens superficiels (« la loi du plus fort » refuse de tendre l'autre joue) n'est qu'une attitude immature qui ne s'intéresse guère aux vraies valeurs telles que l'authenticité d'un cœur pur. Et la niaiserie des compétitions sportives devient de plus en plus consternante. Cette débauche musculaire, avidement instinctive, déploie les basses œuvres des fils de Bélial. Etant donné que pour ces gens, le plus important est de glorifier celui qui pisse le plus loin, après les matches on observe du dopage, des disputes, des beuveries, des bagarres, on brûle des voitures, on casse des vitrines, et parfois il y a des morts comme à Colmar en juillet 2016. « Vive le sport! » NB : les violences conjugales augmentent énormément après les matchs de foot (cf FR2, étude anglaise citée dans CSOJ le 16.05.14). Et tandis que nos hommes politiques continuent de prétendre (pour être élus) que tout cela permet de calmer l'agressivité de la jeunesse, (alors que ça la stimule) des milliers de personnes voyagent en avion (donc détériorent la planète) pour aller applaudir ce gaspillage d'énergie aberrant, acclamer des adultes qui jouent au ballon et qu'on paie une fortune pour le faire, pendant que des enfants agonisent dans la misère, le plus souvent sans avoir jamais pu toucher aucune balle, à cause de cet état d'esprit de compétition aveugle qu'on retrouve à la fois dans les guerres commerciales, et chez les sportifs de haut niveau d'inconscience à l'égard des priorités de ce monde. Les égos exacerbés des dirigeants brésiliens ont construit une ligne de métro spéciale pour les J.O. ruineux de Rio en 2016, au lieu de s'occuper de la misère sociale. Quand on s'englue dans cet asservissement aux bas instincts, on voudrait être le chef qui domine les autres, on ne perçoit plus la logique de la vie qui fonde le sens moral, et dont la cohérence est qualitative et non pas quantitative. Il serait préférable d'ovationner la bonté, l'amour, la compassion, l'intégrité, le dévouement consciencieux dans l'entraide et l'oubli de soi, plutôt que de coller des panonceaux xénophobes à l'arrière des voitures comme cela se fait en Israël. (Cf Charles Enderlin, ancien journaliste correspondant de FR2 en Israël).
                                         >>>       Aimez vos ennemis (...) Priez pour ceux qui vous calomnient!  (Les Evangiles, Luc, 6-28)                                                                               < Les Evangiles
Presque toute la société vit dans l'imposture: ces femmes et ces hommes qui espèrent que leur propre image leur permettra de manipuler le regard d'autrui, se complaisent dans cette vanité en se disant intimement « mon succès prouve que j'ai raison ». Cette attitude maquillée leur procure un plaisir illusoire, qui leur donne l'impression de maîtriser tous leurs repères: le jugement des autres constituant leurs références, ils pensent dominer la situation - c-à-d « mettre les gens dans leur poche » - alors qu'ils en sont esclaves (puisqu'ils font tout pour la galerie). C'est l'arroseur arrosé par sa propre médiocrité.

 
“La plus petite vertu se donne à voir
Et c'est la raison de son manque de vertu.”

                                                                       Lao-Tsi (ou Lao-zi ou Lao-Tseu)
Tao Te King  

C'est comme si ces gens déclaraient: « Tant pis si ce dont j'ai l'air n'est que le résultat d'une somme d'artifices, et peu importe si ma cervelle peut se comparer à celle d'une poule qui trouve un couteau. »
Or on ne construit rien d'estimable dans l'absurdité.


Autoriser le contenu bloqué, recommencer si nécessaire.


Car en voulant impressionner les autres, la majorité des humains se dupent eux-mêmes, sans mesurer l'importance de l'authenticité, qui découle du souffle de cohérence émanant du noyau fondamental de l'être. Cet égarement pervertit les esprits à un tel point que certaines esthéticiennes parlent de maquillage « naturel » sans même comprendre que se farder, c'est nécessairement un artifice insidieux, c'est-à-dire, par définition, une fausseté contraire à l'état naturel authentique, un subterfuge qui voudrait que l'amour et le don de soi s'obtiennent avec de la tricherie.

On n'estime pas la grandeur d'un être par le biais d'un trompe-l'œil.                             >>>                                               Adam et Eve vivaient nus tant qu'ils étaient purs. La vierge Marie ne portait pas de talons hauts.                                                                     < NB              
Un malaise général se répand à cause de la tendance inconsciente à rechercher du plaisir superficiel, dans des sensations primitives: car en vérité pour se sentir réellement bien on a besoin d'être totalement en accord avec soi-même; autrement dit d'agir lucidement, sincèrement, et d'une manière spontanément sensée, donc en résonance intime avec notre aspiration profonde à la cohérence, et non pas de rechercher un plaisir futile pour lui-même, donc illusoire car sans signification légitime.
Mais notre société actuelle tend à vous obliger d'obéir à des machines, comme ces GPS qui vous dictent de tourner à droite ou à gauche, et ces péages déshumanisés, ce qui fait que vous devenez vous-même des somnambules aux ordres du démon de l'argent.
                                  >>>        Les panneaux indicateurs tendent à vous faire faire des détours extravagants pour obliger les automobilistes à passer devant les entrées d'autoroutes payantes.                  < NB                   
“La civilisation moderne (...) est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure.”
                                                                       Georges Bernanos, La France contre les robots.
             >>>                 Pour l'instant les peuplades naturelles de la forêt amazonienne ne sont pas trop infestées par ce processus. Nombreux sont ceux qui, parmi ces gens, entendent la voix de Dieu.                         < NB   
Quand ils jouent, les enfants disent souvent : « c'est moi le chef ». Mais certaines personnes adultes perpétuent ce comportement immature au lieu d'assainir leurs propres repères, alors que l'homme sage ne cherche pas à régenter la vie des autres.
L'inconscience commune, caractéristique de cette mouvance malavisée qui confond l'être et l'avoir, est l'apanage des conflits intérieurs que notre société frivole n'a pas su élucider, parce que le bouillonnement de son égoïsme infantile empêche la claire perception de notre essence.
        >>>                Inconsciente de ce processus, la population se sent de plus en plus frustrée, elle désire consommer, cela devient parfois frénétique à l'époque des soldes.          < NB            
Le résultat est que les gouvernants occultes de notre pays veulent tout planifier pour contrôler les citoyens, et endiguer autant que possible tout regroupement de contestataires qui dénonceraient les agissements de leur synarchie masquée (par des hommes politiques manipulés).
« Point de mère, de père, d'époux, d'alliés : ils sont tous frères, disent-ils, et la République est leur mère »  (Tiphaigne de La Roche, Histoire des Galligènes, 1765)
Voilà pourquoi depuis 2012 ils veulent détruire les structures familiales, qu'ils perçoivent comme des foyers de résistance à cette uniformité aveugle qu'ils voudraient imposer sous le prétexte fallacieux d'une prétendue « égalité » au nom de laquelle le mal serait l'égal du bien,
« nous briserons les liens de la famille chez les goyim (les non-juifs) »  (Protocole des sages de Sion, II, Congrès sioniste mondial, publié en 1903). >>>
et entraîner ainsi une débauche consommatrice gaspillant les ressources de la planète, pour que les rentiers puissent se goinfrer davantage.
“L'effondrement de la bourse de New York en 1929 qui avait engendré une vague de misère et de suicides telle qu'on n'en avait encore jamais vue aux Etats-Unis va se reproduire (..) La finance mondiale se trouva concentrée entre les mains de deux, ou plutôt trois individus. Deux, qui représentaient le côté du Bien, Un, le côté des forces de l'Ombre, c'est à dire les forces noires. (...) Vous avez amassé les richesses de la Terre et les avez données à garder à des voyous. Quel en a été le résultat, dans votre vie quotidienne ? Vous vous êtes retrouvés les mains vides ! Cette situation se reproduira...”  (Le médium Edgar Cayce en transe, années 1930) >>>
Les "forces noires" sont celles de la magie noire exercée sur les dirigeants, et dont la population ignore l'efficience.
Le scientifique Pierre JANET (1859-1947) a réalisé de nombreuses expériences prouvant l'efficacité de l'hypnose à distance (même sans téléphone).
Les dirigeants français manipulés édictent des lois odieuses leur permettant de traiter les contestataires comme des "terroristes",
ce qui a conduit Amnesty International à dénoncer en 2016 les bavures qui en résultent sous prétexte d'état d'urgence.
« La vérité ne fait pas tant de bien dans le monde que ses apparences y font de mal.»  (La Rochefoucauld, Maximes).

Il s'en suit que la ploutocratie sioniste (qui s'inspire de Durkheim, issu d'une lignée de rabbins) s'acharne maintenant à mettre notre société en anomie, (étymol. : désordre) le but étant de la « déconstruire » (cf Julie Sommaruga et Maud Olivier : voir la page THEORIE DU GENRE) donc l'affaiblir pour la dominer et l'exploiter ensuite plus facilement dans le contexte d'un nouvel ordre mondial. (Nos députés sont manipulés à cette fin de façon occulte).
Un goujat était un apprenti maçon, puis un valet d'armée (étymologie hébreu : goya ou goja, servante chrétienne), la franc-maçonnerie étant à la botte des sionistes.
Ces disciples du lobby juif sont des serviteurs endoctrinés pour construire une armée de pantins, des valets au service de leur projet Eretz Israël.
>>> Le salon Beige
Infiltrés dans les gouvernements, ils fomentent des guerres, ça fera du travail pour reconstruire, et les idiots utiles s'empresseront de se faire exploiter davantage
en contractant des emprunts et en versant des dividendes aux banquiers juifs qui ont concocté ce chaos destructeur.

Tout cela justifie le sens trivial que la population a donné au mot "goujat" : en fait les sionistes considèrent le maçon goy (non juif) avec mépris.

Notons de façon similaire le sens remarquable que nous avons donné au mot "gentil" (étym. "non juif", chez les hébreux)
ainsi que celui du mot "cabale" (intrigue, manœuvre occulte, complot) qui vient de la kabbale juive, souvent utilisée pour faire de la magie noire.

A l'Elysée, les hauts fonctionnaires sionistes bloquent les décisions du sénat, lequel ne sert à rien,
tandis qu'ils ont manœuvré le premier ministre pour le convertir, et le voilà qui arbore désormais une kipa
ce qui montre bien qu'il est passé dans le camp des ennemis de Jésus.

"ORDO AB CHAO" (« l'ordre naîtra du chaos ») répètent lamentablement les francs-maçons cucul-la-praline, en écho à miss Poitou-Charentes quand elle nous déclarait
« la guerre c'est pas bien, la paix c'est mieux » avec autant de profondeur et de finesse que les beuglantes des rappeurs.

 « Il est plus intéressant de regarder fondre un glaçon que d'assister à la plupart des réunions maçonniques. » (William (Bill) Schnoebelen, ancien franc-maçon sataniste) >>>
Clamer que le chaos est nécessaire pour que l'ordre émerge du chaos, c'est un discours tortueux, fallacieux, satanique,
que certains juifs fanatiques associent au délire sinistre selon lequel il faut d'abord détruire afin de pouvoir construire.
Leurs financiers n'hésitent pas à massacrer nos arbres pour implanter du béton et de la tôle ondulée,
et s'ils pouvaient nous priver complètement d'oxygène pour remplir les caisses de leurs entreprises funèbres, leurs banquiers le feraient.

Cependant notre gouvernement fantoche ne s'aperçoit pas qu'il est manœuvré par une cabale de prédateurs :
« La franc-maçonnerie est un état dans l'Etat.» (Goethe, lui-même franc-maçon, fin 18ème siècle.)
On n'embauche plus de greffiers ni de magistrats, les tribunaux n'ont plus de budget pour payer leurs dettes,
tout est prévu pour qu'ils soient remplacés par ceux du TAFTA et du CETA, pendant que les imbéciles prétendent qu'il n'y a pas de complot

                                  et tandis que François Hollande fait croire que les négociations sont interrompues, ce qui est démenti par les USA.
>>> Congrès sioniste mondial, 1903
ANOMIE : désintégration des normes qui assurent l'ordre social :
« Je ne vois aucun inconvénient ni pour les unions à plusieurs, ni pour les unions polygames, ni pour l’inceste. » (Julie Sommaruga, député PS). >>>
THEORIE DU GENRE >>>

Etant donné qu'ils ne font généralement aucun effort spirituel, la plupart des gens ne savent pas que les âmes communiquent: on s'influence à distance, mais ils n'en ont pas l'intuition et vivent dans la solitude collective, séparés du « Je suis » universel, parce que leur égoïsme les englue dans la mauvaise foi, ce qui obscurcit leurs aptitudes intuitives : dépourvus d'authenticité, ils ne perçoivent rien du monde de l'esprit et ils ignorent ce qui se trame à leur insu, car
ils méconnaissent l'importance des « enchantements » mentionnés dans la Bible (hypnose et magie noire).

 

Quand un grand nombre de personnes se polarisent sur un concept, cela produit un fort courant spirituel.
Certains kabbalistes utilisent celui de la cupidité pour faire de la magie noire :

Dans le Nouveau Testament, quand Jésus dit aux juifs « Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon » (Evangile de Matthieu, VI, 24)
  “ce nom semble désigner une puissance démoniaque” (André PAUL, dictionnaire du judaïsme, Encyclopaedia Universalis).  
« Le dieu argent est le premier terrorisme »  (le pape François)     10 secondes d'interview de la juive Claude Sarraute
clic pour des
détails
                                                >>>                                               « Le sage authentique enseigne sans parole »  (Lao Tseu, Tao Te King)                                                                   < NB              
Par définition, notre essence se manifeste à travers les forces créatrices de la vie, dont la cohérence était nécessairement présente bien avant que surgissent les fantaisies des existentialistes. Mais beaucoup raisonnent à l'envers, s'imaginant après coup avoir créé le souffle nécessaire à la vie, puisqu'ils prétendent comme Sartre que
“ l'existence précède l'essence ”, ce qui est franchement idiot. >>>
>>>                                                                       « Le sage authentique crée sans posséder »  (Lao Tseu, Tao Te King)     tandis que Sartre se prend pour Dieu.                                                 < NB
Or une telle inconséquence collective est toxique pour les esprits, puisque son égoïsme obscurcit les raisonnements, par un conformisme qui met en scène les illusions des bas instincts, lesquels oublient que nos ancêtres nous relient à notre essence véritable, celle qui nous donne vie depuis l'aube de l'humanité. Ce conformisme de bas étage s'oppose à la créativité d'origine, nécessaire au progrès de la conscience, sans lequel la vie n'a plus de sens. Cette perversion engendre des mensonges, des tromperies, des escroqueries, des violences et des suicides qui se multiplient, parce qu'on ne perçoit guère la logique de la vie saine quand on manque de sincérité. Cependant les gens intègres recherchent justement des satisfactions profondément légitimes, avec la bonne foi d'une conscience limpide et reconnaissante, qui harmonise paisiblement la vie intérieure par l'intuition de la nature humaine authentique, celle qui a du sens.                                                             >>>     Etymol. du mot "authentique" : « qui se détermine de (par) sa propre autorité »    (pour s'accorder avec l'essence de l'humanité)                                                       < NB   
Cette paix intérieure exige en général un grand travail sur soi-même, qui ne peut être efficace qu'en ayant recours aux méthodes de la spiritualité naturelle, le cœur étant associé à la rigueur scientifique, à l'opposé des délires transhumanistes et de leurs artifices, lesquels voudraient remplacer l'intelligence par une machine à calculer. (Ces gens n'ont pas remarqué qu'un robot n'a pas d'intuition, et s'il décide de ne pas comprendre, on ne peut pas l'y obliger...)   « Il faut être idiot pour ne pas être pessimiste. » (Jacques Testart au sujet du transhumanisme, France Culture, 11 fév 17 à 14H50.)
Elle s'établira d'autant mieux qu'on agira franchement pour le bien de l'humanité, donc sans dissimulation, pour la faire progresser en l'améliorant lucidement, au lieu de se comporter machinalement comme des automates de la consommation. Mais pour l'instant, la plupart des gens s'imaginent que les cerveaux sont comparables à des ordinateurs, sans réaliser qu'une machine n'ayant pas d'esprit, elle ne peut pas avoir d'intuition, laquelle est nécessaire pour associer les idées logiquement de façon à pouvoir raisonner intelligemment. Cette vérité spirituelle finira par apparaître à tous, il est logique de l'espérer, quand la population se protégera contre l'avidité instinctive et le bourrage de crâne de l'oligarchie
ce qui donnera du sens à l'existence, tout en clarifiant les consciences.   
                                                   >>>                                               Le souffle de cohérence qui nous habite n'empêche pas le libre arbitre.                                                                             < NB              
 
“Ne pas connaître l'éveil conduit à la confusion.”
                                                                       Lao-Tsi (ou Lao-zi ou Lao-Tseu)
Tao Te King  
                                         >>>       Les prétendues intelligences artificielles étant dépourvues d'intuition, il leur manque le sens moral.                                                                             < NB
En fait, notre sens moral dépend de la juste perception de la logique de la vie,   On ne devrait pas confondre l'être et l'avoir                   <
dont le souffle créateur fonde l'harmonisation nécessaire de toutes les vertus.
>>>

Mais notre monde subit actuellement des influences occultes
émanant de cabalistes persuadés qu'il faut le détruire avant de le reconstruire :
 
Ils ont fait installer, devant l'ONU et près du Parlement Européen à Bruxelles,
des sculptures représentant Shiva, dieu de la destruction et de l'ignorance,  
invoqué par ceux qui font de la magie noire pour obscurcir votre conscience,
ce qui corrobore l'imposture du « parlement juif européen ». >>> vidéos
>>>

Ces statues insolites ont été montrées en 2014 par la chaîne RMC découverte, laquelle a été rachetée par
le sioniste P. Drahi (avec ses comptes au Panama) qui pourra désormais censurer ce type d'informations.
Cleve Backster a démontré l'efficience des influences télépathiques à distance. (cf "L'intelligence émotionnelle des plantes", éditions Guy Trédaniel : des milliers d'expériences probantes.)
Un antivol a été réalisé avec une plante qui reconnaît l'approche de gens inconnus en les différenciant des habitués. Ses réactions déclenchent alors un relais pour alerter le propriétaire.

Notez bien l'information ci-dessus : car depuis un siècle notre société subit un grand bourrage de crâne pour nous persuader que l'esprit et l'éther n'existent pas >>>
tandis que des cabalistes psalmodient « amen », « amen », « amen », ... (ce qui veut dire : « argent », « argent », « argent » ... mais les chrétiens l'ignorent!) comme un mantra. >>> >>>
Les tests prouvent que l'intelligence humaine décline (Cf "Les pouvoirs du cerveau", film documentaire de Cécile Denjean, sur arte, le 29 avril 2016) et les fautes de français se multiplient.
Dix mille enfants ont disparu mystérieusement en vingt mois (cf The Observer),
Extrait des textes juifs : « L'extermination des Non-juifs est un sacrifice agréable à dieu.» (Zohar II, 43a)      
        « Le taux de naissance des Non-juifs doit être diminué matériellement.» (Zohar II, 64b)
>>>
mais c'est à peine si la télévision en a parlé du bout des lèvres, or la majeure partie de la population n'ayant jamais fait l'effort de développer ses facultés spirituelles, les gens continueront à se laisser embobiner comme des veaux regardant passer les trains sans réagir, donc sans comprendre que - surtout depuis 2012 - on nous prépare un régime autoritaire (49-3 à l'appui) porteur d'une idéologie totalitaire au bénéfice des prédateurs, sous le couvert d'une permissivité (la dépravation pour tous) destinée à vous endormir en vous faisant croire que l'appareil d'Etat vous a offert plus de libertés sexuelles pour votre bien :
                « Il y a une demande d'autorité » (prétend Manuel Valls sur FR2 à deux reprises à 1H04 dans la nuit du 16 au 17 janv 2016, longtemps avant les "Nuit debout") >>>
machinalement« Il y a un besoin d'autorité »
renchérit machinalement Valérie Pécresse (LCP, 21/02/16 à 13H23, bien avant les "Nuit debout") comme une somnambule télécommandée.
« On est dans une période où il faut montrer de l'autorité, de l'autorité, de l'autorité...»
(Cécile Duflot robotique, France ô, 22H58, 01/03/16, avant "Nuit debout")
Traditionnellement, les écologistes avaient l'habitude de dénoncer la répression policière, et non pas de réclamer plus de flicage trois fois de suite!
La synarchie fomente des troubles pour rajouter ensuite sous le couvert des "Droits de l'Homme" :
« Il y a une demande d'autorité et d'ordre »
 (La Grande Table, Fr Culture, 13H19, le 9 mai 2016)
Pour manipuler les hommes politiques, des cabalistes associent l'hypnose et la magie noire sioniste, qui génèrent des effets post-hypnotiques :
>>>
On leur a téléphoné sous un prétexte apparamment plausible, ce qui a permis de les influencer pendant que le contact était établi au cours de cet appel.
Leur technique se complète parfois de messages subliminaux servant de déclencheurs via les oreillettes des invités participant à des émissions de TV.

Cette convergence de propos émanant d'horizons divers démontre que tous ces gens sont manœuvrés par une même cabale sans s'en apercevoir.
Ainsi les députés de Panurge se réjouissent du fait qu'une multitude de systèmes de surveillance d'Etat viennent déjà espionner vos ordinateurs (prétexte Hadopi).
>>>
Mais ça ne leur suffit pas : ils fomentent un projet de loi (juin 2016) pour installer un mouchard dans tous les véhicules,
sous prétexte d'enregistrer votre vitesse à chaque instant et de façon à contrôler tous vos trajets façon Gestapo!
Bonjour les drones et autres caméras qui vérifieront bientôt si les hommes font pipi assis : les dirigeants occultes propagent la haine et organisent l'horreur
en ajoutant de nouveaux projets de fichage général aux systèmes numérisés qui existent déjà pour vous broyer dans leur délire totalitaire.
Or presque tout le monde a oublié les révélations de Marie Laforêt concernant les sacrifices d'enfants offerts à Moloch (sur Canal +). 
L'innocence des enfants (sachant peu de choses sur la différence entre le bien et le mal) permet que leur esprit soit facilement récupéré par les sectes qui les mettent à mort.

Cependant chacun est doté par essence d'un noyau spirituel qui nous confère la faculté de connaître et comprendre,  
et nous sommes tous habités par une aspiration supérieure qui vise la cohérence sincère, au plus profond de notre être :
c'est grâce à cette disposition personnelle et intime que se développe notre sens moral, selon notre authenticité.
                      Les neurones de notre cœur communiquent avec ceux de notre tête. L'homme de cœur ne cherche pas à dominer les autres.                         <

Par conséquent, étant donné la conjugaison de l'éducation et de l'hérédité génétique, si on ne se laisse pas endormir,
cette prise de conscience finira par se propager, il est permis de l'espérer, chacun comprenant alors que dans le détachement
                                                                                                            « Le sage authentique crée sans posséder »  (Lao Tseu, Tao Te King)                                                                                 
l'harmonie paisible va de pair avec la bonne foi,
à l'opposé des mensonges, de la ruse, et des tricheries de nos hommes politiques complices de la clique des banquiers
pour qui l'intelligence est remplacée par l'avarice, le sens moral par la cupidité,
et qui impriment de la monnaie fictive, sans avoir besoin de fournir un travail productif.
                                         >>>                   Le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et donne la vie au monde   (Les Evangiles, Jean, 6-33)    NB: comme le YANG                                         < Les Evangiles
              L'intelligence spirituelle découle d'un souffle d'amour universel qui nous transcende, et grâce au travail sur soi-même,
cela nous permet d'espérer l'amélioration progressive de l'humanité,
avec la compréhension généralisée de ce qui suit :       le souffle de cohérence qui nous habite permet de nous transcender                                   < NB   

L'émergence de la vie a nécessité des forces créatrices cohérentes, lesquelles font preuve d'intelligence :
des milliards d'observations biologiques le montrent, donc il n'est pas permis d'en douter.   Nous n'avons pas des orteils à la place des oreilles!     < NB   
Tandis que le chaos ne peut rien construire, il ne peut que détruire le bon sens, comme chez ceux qui confondent foi et croyance,
et qui encensent les marchands du temple, parce qu'ils amalgament l'être et l'avoir comme par exemple le juif Bernard Madoff
étant donné qu'ils vénèrent l'argent fauteur de crises financières.
Avec eux la littérature sera remplacée, à l'école, par la lecture des tickets de caisse.
Comment pourrait-on être de bonne foi quand on s'imagine que ce mot "foi" signifie "croyance"? (comme en hébreu)
La sélection naturelle exige la préexistence du contexte spécifique à la logique de la vie, à l'opposé du chaos. Toute sélection manifeste ce phénomène porteur de cohérence, qu'il fallait bien nommer : par définition, c'est le mot Dieu qui le désigne. Tandis que le chaos fait n'importe quoi, il ne choisit pas, il ne sélectionne rien, il n'organise pas, il ne permet pas de créer la vie, mais il embrouille les consciences car sous son règne tout est absurde.

Sans la cohérence, aucune sélection naturelle ne pourrait avoir lieu pour favoriser l'émergence de la vie et de sa logique. Or nous sommes témoins de ce processus porteur d'une intelligence supérieure caractéristique de la vie elle-même, et de son souffle de cohérence.
On ne peut pas prétendre que cette intelligence créatrice de la vie n'existe pas, cela permet d'avoir foi en elle, donc en son essence,
d'autant plus qu'il arrive qu'on entende la voix du « Je suis universel » qui nous parle quand on s'est suffisamment purifié.
Mais il serait vain d'espérer la percevoir quand on a choisi de s'attacher à la communauté des riches financiers : « Dieu préfère les pauvres » (Bahá'u'lláh)   >>>
d'autant plus que ces matérialistes font tout pour que la population s'imagine que l'esprit universel des dites forces créatrices de la vie n'existe pas.
Pour entendre Dieu, il ne faut pas s'y opposer: au contraire, il faut s'ouvrir en choisissant l'attitude généreuse de ceux qui aiment la vie sans égoïsme.
Habitués malheureusement à berner les élèves subrepticement tout comme eux-mêmes ont été bernés dans le passé, (c'est du vécu!)
les enseignants dénigrent souvent les religions en douce comme pour laisser entendre que les ondes radio n'existent pas puisqu'on ne les voit pas.
HAUT
R E P E R T O I R E

  ACCUEIL* |  LOGIQUE DE LA FOI* |  INTRODUCTION* |  CROYANCE* |  PRINCIPE* |  AMOUR ET CONSCIENCE* |  INCONSCIENT* |  FRUIT DEFENDU* |  FRUIT DEFENDU (2)*  ATTACHEMENT* |  LIBERTE* |  VRAIE VIE* |  IMMANENCE* |  TRANSCENDANCE* |  RIRE* |  IRONIE* |  VIOLENCE* |  RESPECT* |  ESPOIR* |  VOLONTE* |  CONCLUSION*
vous êtes ici : >>> Qu'est-il permis d'espérer?  astérisque = lien déjà visité   
  COHERENCE* |   FRACTALES* |   HUYGENS* |   SECTES* |   CLONAGE* |   PRIMITIFS* |   EGOISME* |   SOURIEZ* |   MASCARADE* |   MONDIALISATION* |   THEORIE du genre*   GENESE & VIE ETERNELLE* |   mariage & ADOPTION par des homos * |   TRAFIC D'INFLUENCE* |   LES BAHÁ'ÍS* |   ENSEIGNER* |   EXPERIENCES SPIRITUELLES* |   Qu'est-il permis d'espérer?*

Pour une meilleure compréhension de l'argumentation, il est préférable de suivre l'ordre proposé
(à partir de l'accueil, cliquer sur suite)
pour la lecture des chapitres qui précèdent le fichier "transcendance".

Médecine spirituelle chinoise
Congrès sioniste mondial
Précisions sur les RACES

 
    “Il n'existe pas de plus grand crime
    Que celui de ne pas savoir réfréner ses désirs.”
                                                               Lao-Tsi (ou Lao-zi ou Lao-Tseu)
Tao Te King  

                                                                >>>        «Le sage (l'être accompli) ... agit sans rien attendre (en retour).» Lao-Tsi (ou Lao-zi ou Lao-Tseu) - Tao Te King, ch. 2               <<<                  
Quand on respecte les noirs, les blancs ou les jaunes aux yeux bridés, on commence par reconnaître qu'ils existent
avec leurs différences que nous acceptons.

« Que signifie pour moi mon hérédité? Le généticien en moi dit :
l'existence est un capital reçu d'autrui et ce capital est une collection de propriétés génétiques, inscrite dans une structure chromosomique ».

                                                            (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 412).

Nos ancêtres nous relient nécessairement à l'origine de la vie.
Quelle que soit notre race, notre génotype nous renvoie au processus créateur par une hérédité lointaine :
on ne pourra pas s'accorder les uns avec les autres si on ne respecte pas le sens des mots.


  La définition des mots français est publiée au Journal Officiel de la République par l'Académie Française.
RACE : lignée, ensemble des ascendants et des descendants d'une même famille biologique.
Subdivision de l'espèce fondée sur des caractères physiques héréditaires, représentée par une population.
  NB :
Le mot race désigne des catégories d'êtres vivants dont l'existence est évidente : les gens aux yeux bridés ont des enfants aux yeux bridés.
Hérédité génétique : transmission, d'une génération à la suivante, des caractères et des potentialités communs à tous les membres du groupe taxinomique auquel appartient l'individu considéré (transmission liée à la constitution physico-chimique fondamentale du cytoplasme) et des traits qui singularisent cet individu à l'intérieur de son groupe (transmission s'effectuant par l'intermédiaire des gènes).
En fait tout le monde sait que les teckels ne font pas des labradors.

Nous ne venons pas de n'importe où ni de nulle part.  
N'oubliez pas vos origines, n'ignorez pas la vérité.
Vous risqueriez pas de faire croire aux enfants que les celtes étaient jaunes, Clovis et les rois des francs étaient noirs, Charlemagne et Richelieu étaient bouddhistes,
que Jules Ferry et De Gaulle étaient musulmans, que Louis XIV ou Louis XVI et toutti quanti avaient peut-être la peau rouge tout en vivant dans un foutoir sioniste.

Le mot "race" nous relie à notre origine essentielle en retraçant l'hérédité de notre famille authentique.

Les gens superficiels qui, armés d'un cœur de pierre, seraient capables de marcher sur père et mère pour se montrer à la télévision,
ne mesurent pas l'importance du berceau de la France et de l'authenticité de leur généalogie.
Certains dadais de France 2 n'ont pas compris pourquoi Noël était un jour férié, ainsi que la Toussaint, et les lundis de Pâques, de la Pentecôte, de l'Assomption...

Ils se laissent manipuler par une cabale écrasante qui voudrait faire de vous un troupeau de moutons ignares, uniformisés par conformisme
       au point d'être abrutis par la consommation et d'oublier la raison pour laquelle le juif Einstein tirait la langue sur sa célèbre photo.
>>>

Mais en mars 2016, le gouvernement PS (PS = Parti Sioniste) a décidé de supprimer les jours fériés chrétiens (sauf Noël).

« II ne sera pas désirable pour nous que subsiste une autre religion que la nôtre (...)
nous devons nous efforcer d'effacer de la terre (...) toutes les autres religions.»
(Protocole des sages de Sion, XVIII - Congrès sioniste mondial, publié en 1903)  >>>
  >>>

Extrait du Talmud (texte juif) : “Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge”.  (Schabbouth Hag. 6d)
Car ils veulent gouverner par le mensonge, ce qui se vérifie chaque jour quand on écoute la radio et la TV.
Ils prétendent même qu'on n'a pas le droit de penser ce qu'on veut : « Non » (a décrété le sioniste Patrick COHEN, « C à vous » - France 5 le 12 mars 2013).

Or le mot "race" rend hommage à l'hérédité de votre famille authentique et à son origine, donc au créateur de la vie.

    Il n'y a pas de civilisation sans racines. Renier le passé, c'est vouloir anéantir notre civilisation. >>>

 

Ce n'est pas la déconfiture actuelle de l'Europe qui a permis de construire notre pays, lequel était bel et bien de race blanche en 1789.
Mais les complices de la ploutocratie juive prétendent que “les races n'existent pas”, donc que les noirs n'existent pas, les blancs n'existent pas... Ils veulent nous abâtardir :
« Il faut en finir avec la filiation biologique. » (Erwan Binet, député PS et rapporteur de la loi Taubira, voudrait qu'on ignore les ancêtres). 
« les races n'existent pas ... c'est un fantasme » (Sylvain Bourmeau, France Culture, à 13H50 le 24 septembre 2016)
« La race est une construction. » (Raphaël Enthoven, prof de philo juif, 1/2 heure de bourrage de crâne sur arte le 29 mars 2015.) Demandez-vous pourquoi cette imposture! 

C'est comme s'ils vous disaient que les caniches peuvent faire des dogues ou des épagneuls : quelle niaiserie! Seuls les plus faibles se laissent manipuler.
Ils espèrent vous faire croire que le but de cette énormité grotesque serait de lutter contre le racisme, mais en réalité
tandis qu'en Israël, de nombreux juifs arborent l'inscription « mort aux Arabes » à l’arrière de leur voiture,
(cf Charles Enderlin, ex journaliste de FR2, livre et film : AU NOM DU TEMPLE)
les gens naïfs ignorent que c'est une manœuvre occulte dans le but de saper les fondements de notre civilisation et provoquer sa dégénérescence
pour nous dominer en cherchant à nous faire oublier l'importance de nos racines et méconnaître le sens de la vie.
    En savoir plus >>>  lire la page "théorie du genre" >>>
  ABATARDIR : Faire perdre les qualités propres à une race, dégénérer.
DEGENERESCENCE : Altération de la cellule vivante. Perte des qualités naturelles de sa race.
Avec la PMA et la GPA, l'authenticité de la transmission héréditaire sera remplacée par la froideur des tubes à essais et l'individualisme sans lien charnel
pour affaiblir notre civilisation en instaurant sa déchéance dans la solitude collective :
>>>
« nous briserons les liens de la famille chez les goyim (les non-juifs) » 
(Protocole des sages de Sion, II, Congrès sioniste mondial, publié en 1903). >>>

Les kabbalistes amènent les publicitaires à ne plus différencier les êtres humains et les objets : après la femme-objet,
les véhicules sont maintenant désignés sans article !!! Ils veulent vous abrutir : vous n'êtes que des instruments à leur service.
Texte juif : « Les incroyants (les non-juifs) ne bénéficient pas de la loi et Dieu a mis leur argent à la disposition d'Israël (Babha Kama 113a)

Ils insultent votre intelligence au moyen de leur magie noire barbare (façon Messing - mais en groupe), alors que  (étymologie de barbare : "étranger")
nos ancêtres ont toujours réagi en refusant d'abandonner leur territoire et de laisser leur patrie se décomposer sous la tutelle des tristes sires.
« ils ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains (...) ni de leurs enchantements, ni de leur débauche, ni de leurs vols.» (extrait de la Bible, Apocalypse 9-21).
Extraits de textes juifs : « Ce qu'un juif dérobe à un non juif, il peut le garder » (Sanhédrin 57a).
« Le viol des femmes non juives est autorisé »
(Hadarine 20B; de même : Schulchan Aruch, Choszen Hamiszpat 348).
Dans la Bible le mot "enchantements" désigne des manœuvres secrètes (hypnose et magie noire) pour manipuler les gens influents.
L'Apocalypse l'avait prédit, des spécialistes font ça très bien de nos jours, comme l'ont montré Messing ou par exemple le canadien Messmer.

On vous téléphone sous un prétexte apparamment plausible, ce qui permet de vous influencer
pendant que le contact hypnotique est établi au cours de cet appel
.
>>>
>>>

Il en résulte notamment que Manuel Valls, qui militait pour défendre les palestiniens jusqu'en 2008, préfèra subitement épouser la cause sioniste,
endoctriné par les ennemis de Jésus, aux desseins diaboliques.
>>>

En fait les hommes politiques et autres personnalités influentes sont manipulés
car nos sociétés subissent une funeste cabale fomentée par des sectes sionistes qui veulent détruire notre civilisation actuelle
en vue de pouvoir construire ensuite un monde à leur convenance, c-à-d satanique.
Les sionistes espèrent réussir à instrumentaliser le rayonnement de la France à leur profit.
C'est pourquoi ils essayent d'effacer toute trace de notre histoire, et de vous embrouiller en clamant que les races n'existent pas,
puis en avilissant le sens du mot "radicalisation", puisqu'ils prétendent que les terroristes seraient "radicaux", donc dotés d'un esprit pénétrant,
alors qu'en vérité leur "spiritualité" se situe à l'opposé de l'essence profonde de la vie : ces fanatiques sont déracinés et réellement superficiels,
ils sont séparés de leur propre cœur et du noyau fondamental de l'être, coupés de leurs racines intimes.

Alors ne vous laissez pas berner, n'abandonnez pas les valeurs de vos ancêtres.
Les sionistes veulent confisquer notre culture - constitutive de notre identité - en sabotant les ressources de notre mémoire collective.

Ces ennemis de Jésus voudraient remplacer les châteaux de la Loire par des temples de la consommation - synagogues de Satan - et 
que nous soyons tous drogués et soumis à l'argent, esclaves de leurs banquiers et dominés par leur clique de rapaces et de vampires.

Même les sachets en "plastique" deviennent un prétexte pour s'enrichir davantage à nos dépens. >>> >>>
Les sionistes créent du désordre en prétendant que cela permettra que “l'ordre émerge du chaos” (l'ordre des prédateurs, du TAFTA et des spéculateurs bien sûr)
« Le chaos ne contient-il pas en germe les conditions mêmes dans lesquelles notre libre arbitre peut justement trouver place ? »
écrit sur internet une adepte de la GLDF,
qui ajoute un « (...) chaos initial si prometteur (...) » et les gogos situés en bas de l'échelle de la franc-maçonnerie répètent niaisement “ORDO AB CHAO”.
Précisons qu'en Israël, qui n'a pas de Constitution, il n'y a guère de différence entre système juridique et religion.

« On peut rêver d'un Jérusalem devenant capitale de la planète... c'est un joli lieu pour un gouvernement mondial » (Jacques ATTALI "conversation d'avenirs", Public Sénat le 16/02/2010)


 
En 1992, les Rothschild ont construit à Jérusalem une Cour Suprême, un bâtiment sioniste qui regorge de symboles maçonniques ambitieux

dans l'espoir de supplanter le tribunal international de La Haye, mais dans un contexte satanique qui prétend qu'il faut détruire afin de pouvoir ensuite construire :
« Nous comptons attirer imperceptiblement toutes les nations à la construction d'une nouvelle œuvre dont nous projetons le plan
et qui comporte la décomposition de l'ordre existant que nous remplacerons par notre règne et ses lois. »
(Protocole des sages de Sion, séance II - Congrès sioniste mondial)
.

Infiltrés dans les gouvernements, ils fomentent des guerres, ça fera du travail pour reconstruire, et les idiots utiles s'empresseront de se faire exploiter davantage
en faisant des emprunts et en payant des dividendes aux banquiers juifs qui ont voulu cette tactique belliqueuse pour répandre un "chaos prometteur".

Leur slogan maçonnique revient à dire qu'il est utile de se faire du mal, parce que ça fait du bien quand on arrête...
avec la platitude de miss Poitou-Charentes qui nous servait une évidence insipide (« la guerre, c'est pas bien, la paix c'est mieux! »).
pendant que le réseau sainte nitouche des maçons hypocrites maintient « l'ordre établi » phagocité par les sionistes :

en fait certains magistrats francs-maçons bloquent les procédures judiciaires quand l'un des leurs est mis en cause dans une affaire peu reluisante...
et dans leurs tribunaux l'ambiance est la même que dans les abattoirs où l'on maltraite les animaux innocents, tandis que les coupables sont épargnés.
>>>

Cette médiocrité dénote l'apanage démoniaque de ceux qui veulent dominer le monde :

AVEU D'UN SIONISTE qui voudrait asservir toute l'humanité.
« On peut imaginer, rêver d'un Jérusalem devenant capitale de la planète... c'est un joli lieu
pour un gouvernement mondial »
(Jacques ATTALI "conversation d'avenirs", Public Sénat le 16/02/2010)

 Dernière phrase prononcée pour conclure, après 12'mn 20 's d'émission.  clic sur la flèche rouge pour l'entendre

 
L'ego démesuré du juif qui veut régenter la vie des autres affiche clairement son manque de maturité spirituelle.
Certains adeptes francs-maçons s'en aperçoivent quand ils montent en grade, décident de quitter cette secte, et d'expliquer tout ça au public en donnant des conférences.
Espérons que la population va enfin le comprendre et remédier à ce fléau en priant pour contrer le satanisme des cabalistes.
>>>

Citations d'auteurs
Tablette d'AHMAD | Shrî AUROBINDO | BAHÁ'Ú'LLÁH | BARLOW | BERGSON | BRIGGS | CAYCE | COMTE | FROMM GIBRAN | HEGEL | HEYOAN | KRISHNAMURTI | LAO TSEU | LEIBNIZ | MONEY | MONNIER | O.N.U. | PASCAL | PERROUX PLATON | POINCARE | SION | SPINOZA | TEILHARD DE CHARDIN | THOMAS D'AQUIN | VASSE | VIVEKANANDA

Sur le site FOILOGIC on parle de foi et de religions - ici le mot juif ne concerne que la religion juive.



REPERTOIRE COMPLET >>>>>>>>>>>>           

^ HAUT
<<< Agrandir la fenêtre au maximum >>>   logo + touche F11   ou   Fn + touche F11
 

Certaines fonctions ne sont disponibles qu'avec Explorer et Vista.
Préférer Explorer et Vista, texte de taille moyenne, écran 800 x 600.
Agrandir la page au maximum: touche F11.