Cette page exige Explorer
 Ne bloquez pas JavaScript!
“Enseigner, ce n'est pas remplir un vase,
c'est allumer un feu.”

                                                                   (Montaigne)


Passer le pointeur sur le texte
pour afficher des infos supplémentaires.

Le croyant authentique aspire
à sublimer ses instincts.


bas



Chers amis,

L'enseignement doit répondre à cet appel
qui transparaît volontiers dans l'espérance humaine
d'améliorer le sens de sa vie personnelle
en l'intégrant à la perspective
du progrès harmonieux de l'humanité.

Notre tâche est de révéler
l'intelligence universelle qui préside à ce souhait
  « Tous les hommes désirent naturellement savoir » (Aristote)

et qui sommeille souvent au fond des cœurs.

Mais aucun enseignement ne pourrait guère satisfaire les intéressés
sans s'adapter à leur culture,
en vue de résoudre les problèmes spécifiques à leur façon de penser.

Or la société française se dit "cartésienne":
elle préfère justement fonder ses convictions
sur des raisonnements pertinents
   et non pas sur des idées toutes faites, reposant sur un seul son de cloche <<<
(en tout cas, chacun se voudrait logique,
même si beaucoup avouent qu'ils transgressent cette règle!)

Il s'avère donc opportun pour la communauté française
de présenter une démarche intellectuelle capable
d'emporter l'adhésion des esprits rigoureux
qui, désireux de se connaître eux-mêmes,
ont pris conscience de leurs aspirations supérieures,
et surtout celle des personnalités sincères
qui font autorité dans notre pays: car en effet

il convient d'orchestrer savamment
la manifestation de l'unité - les musiciens le savent bien -
puisqu'on ne peut pas s'accorder avec ceux qui jouent faux!
On s'efforcera donc d'établir la gloire de notre destin
en respectant le sens précis des mots,
   > voir l'encadré en bas de page                
puisque la Vérité l'exige, pour clarifier la pensée de chacun.


Cette ligne de conduite inspirera confiance:
elle contribuera à remédier à la crainte
(de ceux qui redoutent) de sombrer dans les pièges des sectes
      tels des automates clonés <<
(on enseignera notamment
ce qui les différencie des grandes religions).

Mais elle permettra surtout d'éviter
"le glissement de l'église à un niveau populaire inférieur" (cf. Jung).

N'oublions pas que la sottise est l'ennemie de l'Esprit
nécessaire à l'unité dans la FOI authentique.
     AUTHENTIQUE, étymol: qui se détermine de (par) sa propre autorité en accord avec son essence <
Pour s'accorder, il faut se connaître
et se comprendre réciproquement:
l'intelligence est fondamentale au sens moral et à l'amour
inhérents à la Cause de ceux qui différencient foi et croyance.


En conséquence nous devons nous prémunir contre l'enlisement
des consciences nivelées vers le bas, et qui s'égarent machinalement
     parfois dans le fanatisme <
au lieu de progresser vers la lumière.
    (faute de savoir raisonner d'elles-mêmes) <

C'est dans ce but que nous allons décrire
un processus sentimental remarquable,
que chacun pourra reconnaître en soi-même,
et qui altère notre RAISON:
il s'agit de l'attachement par lequel l'égoïsme
tend à nous asservir au "fruit défendu".
Car cette métaphore dont tout le monde ici
a déjà entendu parler,
bien peu l'ont véritablement élucidée!
Or personne ne peut enseigner, avec des idées embrouillées,
ce qu'il n'a pas compris lui-même...           voir: GENESE >>>


L'homme du troisième millénaire
a besoin de savoir que son "moi" - toujours sur la défensive -
n'est rien d'autre qu'une dégradation du "je suis" universel
dont il s'est séparé, en confondant l'être et l'avoir.

Et puisqu'en définitive, c'est LUI qui nous renseigne,
ce sera aussi l'occasion de montrer que la raison
n'a pas lieu d'être opposée à l'intuition,
cette faculté qui établit en vérité
le fil conducteur de nos déductions logiques...

NB: Rappelons que des neurones sont présents dans le cœur (comme dans le cerveau).
Ceux-ci peuvent agir soit indépendamment, soit en interaction avec ceux de notre tête. (cf institut Heartmath)
Lorsque deux amoureux se regardent (sans se toucher) leurs battements cardiaques se synchronisent et résonnent à l’unisson.
Les expériences de chercheurs soviétiques ont montré (cf Sheila Ostrander et Lynn Schroeder)
que le cerveau d'une mère lapine réagit à chaque instant précis où l'on tue un de ses lapereaux, à des milliers de kilomètres de distance... etc...
ce qui prouve que la réalité n'est pas que matérielle, et que le domaine spirituel est efficient.
On a aussi découvert l'existence de neurones dans certaines glandes endocrines, or celles-ci sont en relation avec ce que les yogis appellent les chakras.
Les hiéroglyphes de l'Egypte ancienne indiquent que le cœur permet d'accéder à la vérité, à laquelle on accordait beaucoup d'importance.
De plus, les méridiens de l'acupuncture nous apprennent qu'il existe une relation entre le cœur et la zone qu'on appelle « le troisième œil »,
(ainsi qu'avec la pointe de la langue, ce qui explique l'importance des baisers amoureux).   voir la page: AMOUR >>>
Tout cela laisse supposer que lesdits neurones se comportent comme des antennes nous reliant au monde spirituel.

haut bas
magie noire
Voir en bas de page















Passer le pointeur sur le texte >
         















Passer le pointeur sur le texte >
CORRESPONDANCE SUR INTERNET

QUESTION d'un internaute:
Je ne suis peut-être pas très versé dans le vocabulaire mystique que vous employez, il faut m'excuser.
Vous parlez de la nature humaine, de nos instincts et du désir de se dépasser,
de transcender la médiocrité pour aller plus loin.
Pour le peu que je comprends, ce sont là des principes nobles auquels je peux souscrire.
Mais je ne vois pas le lien avec Dieu... On peut agir noblement en étant athée, non?


REPONSE:
Je me suis souvent fait cette même réflexion dans le passé,
considérant comme vous qu'on pouvait agir « noblement » sans jamais avoir entendu parler de Dieu.
Mais peut-on parler de la « grandeur d'âme » de ceux qui ignorent tout de leur essence profonde?
Nous pensons, nous sommes dotés d'une conscience qui cherche à connaître et comprendre,
or justement sans nos aspirations supérieures, cette question essentielle n'existerait pas.
En vérité, nous ne sommes pas libres à cet égard, comme le sont les animaux:
nous sommes habités par le besoin de vérité et de cohérence, donc par leurs exigences:
on s'aperçoit très vite qu'une conscience stagnante ne progresserait ni dans un sens,
ni dans un autre: son existence n'aurait pas de sens, elle serait vaine et absurde.
Nous sommes alors conduits à nous interroger sur notre structure mentale
et à mettre en évidence cet ordre (des choses) créatif et astucieux

qui (nous) invite chacun au dépassement de soi-même (et à l'unité dans la diversité):
-> d'où viennent nos aspirations supérieures (l'altruisme, l'amour du beau, du bien, du mieux etc...)
et pourquoi les hommes éprouvent-ils le besoin de produire toutes ces idées sensées,
qui enrichissent ainsi - progressivement - la conscience collective de l'uni-vers?


L'agnostique refuse a priori de se poser les questions essentielles:
il dit que ça ne sert à rien,
mais
cette fantaisie n'est rien d'autre qu'une tentative désespérée
d'échapper aux contraintes de la cohérence
authentiquement consciente,
ce qui théoriquement conduirait à l'animalité irresponsable,
laquelle ne risquerait pas de souffrir du sentiment de culpabilité.


Or l'homme qui se laisse aller à la mauvaise foi peut être pire que l'animal:
considérez les atrocités d'AUSCHWITZ par exemple.
Aussi notre questionnement montre que si notre conscience institue des exigences morales,
c'est parce que celles-ci découlent de la notion d'authenticité
à l'égard du principe vital qui nous habite. De ce fait,

toutes les vertus sont cohérentes entre elles.

Notre principe existentiel s'avère donc évident:
on observe dans l'univers de nombreux signes
de ce souffle de cohérence qui nous anime
et sans lequel il n'y aurait pas de raison
pour que les particules, les atomes, et les molécules s'assemblent
pour créer la vie et cette matière pensante que nous sommes, capable d'améliorer son sort.
Les indices concordants et les expériences reproductibles en confirment l'existence:
cette influence dynamique et cohérente nous a gratifiés d'une vie sensée (car transcendante).
On appelle Dieu la Cause essentielle de ce processus créatif (universel, cohérent et progressif)
qui caractérise notre existence depuis son origine, et qui interpelle les gens de bonne foi.
Quand on aime la vie, on aime son essence et sa source, on en respecte le sens, conforme au bien.
Il convient d'être conscient de notre essence en vue d'accéder lucidement à l'authenticité.    





































< Passer le pointeur sur le texte














Passer le pointeur sur le texte
Les croyants authentiques considèrent que si on ne reconnaît pas le sens de son essence
on vit en porte-à-faux à l'égard de son potentiel de cohérence existentielle:
pour celui qui progresse, cette question s'avère incontournable.
            L'authenticité est essentielle : quand on cesse de dire la vérité, les facultés spirituelles se dégradent.  Les hypocrites n'entendent pas la voix de Dieu.           

Comment pourrait-on enseigner le fait religieux sans en comprendre la logique?
Le croyant s'évertue à exprimer l'intelligence de notre source de vie
Passer le pointeur sur le texte                                             pour que le souffle de cohérence qui en jaillit                                             Passer le pointeur sur le texte
se manifeste de mieux en mieux
             à travers l'humanité.          remarque >>>


“Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l'édification mutuelle.”
                                                                     
(La Bible, Romains 14-19)

Le croyant sincère s'efforce de maîtriser ses bas instincts, de les dépasser en les sublimant:
le travail sur soi-même est comparable à un entraînement qui perfectionne notre état d'esprit.
Tout comme on éduque les animaux domestiques, par exemple pour qu'ils soient "propres" dans nos appartements,
il est possible d'instaurer de nouveaux réflexes comme quand on apprend à conduire un véhicule,
d'éduquer nos automatismes de façon à ne pas mentir, de ne jamais s'abaisser à tricher,
d'adopter des habitudes plus dignes pour faire progresser le sens moral de l'humanité,

car notre sens moral découle de la juste perception de la logique de la vie.
« On éduquera la maîtrise volontaire de soi » (Mounier, Traité caract.,1946, p. 334).
Certains s'interrogent sur la politique nouvelle qui permettrait d'améliorer les choses en ce monde
sans s'aviser du fait qu'il conviendrait d'abord de promouvoir LA BONNE FOI,
de s'élever en choisissant l'honnêteté, l'intégrité, l'authenticité.


Remarques générales:   Prétendre que les odeurs n'existent pas sous prétexte qu'on n'a pas d'odorat, c'est un comportement infantile.                           


• La foi désigne le degré de cohérence d'un humain: selon qu'il s'avère plus ou moins en accord avec son essence,
(par définition, notre essence est divine)          
on pourra dire qu'il est "de bonne foi" ou "de mauvaise foi", ce qui revient à être plus ou moins sincère.  
respectons la langue française!

Un homme incohérent est nécessairement en désaccord avec lui-même. Ses conflits intérieurs l'empêchent d'être de bonne foi,
parce qu'ils établissent des entraves au sein de son être  (voir plus loin les témoignages de mort imminente).
Par définition, le mot "Dieu" désigne la Cause Première.            
La foi caractérise l'authenticité de chacun de nous.  Cf l'étymologie: authentique = "qui se détermine de (par) sa propre autorité" (pour s'accorder avec son essence).
Notre foi constitue donc le lien spirituel personnel qui nous relie plus ou moins fidèlement à Dieu  (mais on peut aussi avoir foi en ceci ou foi en cela, selon le contexte). 

La pureté d'intention n'a rien à voir avec la superstition! >>>
                                    Le cœur pur des enfants leur permet de disposer de perceptions spirituelles qui s'estompent avec l'âge.                                    
• A l'opposé de la foi nécessairement vertueuse, les péchés sont des incohérences, donc des obstacles à la cohérence globale des éléments de notre corps.
Or le cadavre des hommes saints (comme le padre Pio par exemple) ne se décompose pas, ce qui prouve l'efficience de la spiritualité. (cf Bernard MARC, médecin légiste)
Précisons qu'à sa mort on n'a pas inoculé de conservateur pour remplacer le sang, lequel coulait encore quand on piquait la peau 40 ans plus tard.

De manière analogue, des milliers de guérisseurs parviennent à momifier des fruits qui habituellement pourrissent, et cela sans produit chimique.
Or on reconnaît de plus en plus qu'on a parfois recours à leurs services dans bien des hôpitaux, et qu'ils agissent parfois à distance, (cf de nombreux reportages TV)
ce qui prouve que la réalité n'est pas seulement matérielle: le domaine spirituel existe et sa cohérence nous relie effectivement aux forces créatrices de la vie.

• On entend parfois l'hypothèse selon laquelle des extraterrestres auraient créés les terriens, mais sans jamais expliquer qui aurait créé ces extraterrestres...

Un grand nombre de personnes ayant vécu des expériences de mort imminente témoignent du fait que
« La conscience est indépendante du cerveau, elle est non-localisée.»
(professeur Pim Van LOOMEL, revue médicale "The Lancet" - Hollande)  comme dans ce reportage télévisé diffusé par Direct 8 le 10 juin 2012:

« On est dispersé, partout en même temps - on n'a plus d'apparence humaine.» (Cathy CAVALLEIRO)  
« J'étais dans la pensée des gens, je savais ce qu'ils allaient dire (...)
J'avais la connaissance totale, les maths, l'avenir, la géographie, toutes les sciences...»
(Jean MORZELLE).
« En 45 secondes j'ai vécu des millénaires, je me rappelle avoir vu comme si c'était la naissance de la Terre (...)
J'ai vu des géants (...) infos sur des civilisations disparues...»
(Nicole DRON).
« On ressent tout, on sait tout, on a l'impression d'être abreuvé(e) de connaissances, tout est en nous
(...) sensation d'être allée à la source qui contient tout, toute la création et tous les êtres.»
(Michelle LAZEZ).
La plupart de ces témoins considèrent qu'ils sont entrés en contact avec le « Je suis universel » essentiel (tandis qu'ils étaient libérés de leur corps physique).
Dans le film documentaire "Au-delà de notre vue" (juillet 2013) Jean Jacques Charbonier déclare:
« Il n'y a aucune explication matérialiste. Il faut changer de modèle, et considérer la conscience intuitive. Je suis surpris par les informations qui m'arrivent.»
(Dr Jean Jacques Charbonier, anesthésiste qui a été témoins de morts imminantes).       Voir la vidéo >>>  
Voir la vidéo >>>

Florence HUBERT, autre témoin, au sujet de Dieu : « Il a bien fallu mettre un nom sur cette énergie universelle.» Tous disent : « On n'est jamais seul.»

“... Ce qui est connu du subconscient - ou âme - de quelqu'un est aussi connu des autres,                    
            qu'ils en soient conscients ou pas.”
(Edgar Cayce en transe, lecture 294)                    
 >>>

En fait nous communiquons tous avec le je suis universel, notamment pendant notre sommeil:
« L'univers est l'écho de nos actions et de nos pensées »
(Le Dalaï Lama, Tenzin Gyatso).
Une conscience altérée est comparable à une vitre comportant des imperfections et diverses impuretés, à travers laquelle on observerait un paysage: si on porte en plus des lunettes empoussiérées par l'éducation, les informations visuelles qui parviendront à notre cerveau seront amoindries, on distinguera difficilement ce paysage. Or de nombreuses imperfections se transmettent par hérédité (cf la Bible). Il s'en suit que de nos jours, très peu de gens sont capables de percevoir le processus engendré par les forces créatrices de l'univers: en d'autres termes, la majorité ne voit pas et n'entend pas Dieu.
(Votre serviteur l'entend parfois très brièvement, mais c'est rare - j'entends plutôt de courtes phrases provenant d'êtres spirituels).

• Laura Edmunds, (la fille du juge Edmunds, qui fut président du Sénat des États-Unis et membre de la Cour de Justice Suprême de New York) ne parlait que l’anglais et n’avait appris que quelques mots de français à l’école. Pourtant Laura entretenait des conversations en français, grec, latin, italien, portugais, polonais, hongrois et en plusieurs dialectes indiens. Un soir en 1859, elle informa un visiteur (M. Evangelides, à qui elle a parlé en grec) que son fils venait de mourir en Grèce, ce qui fut vérifié ultérieurement  (cf Charles Richet, Traité de Métapsychique).

• La foi varie forcément d'un individu à l'autre, en fonction de l'intégrité de toutes nos couches de conscience. Or nous vivons dans une période confuse, où même ceux qui rédigent les définitions des mots dans les dictionnaires ne savent pas toujours de quoi ils parlent... puisqu'ils n'ont pas procédé aux expériences requises pour développer leurs facultés spirituelles. Beaucoup de gens ont tendance à confondre "foi" et "croyance", et il s'ensuit des erreurs de langages très fréquentes: quand on parle d'une doctrine, on doit dire "doctrine", et quand on parle d'une conviction, on doit dire "conviction".     remarque >>>                         

• Il serait vain d'espérer s'accorder les uns avec les autres en s'obstinant à ne pas respecter le sens des mots. De même qu'il serait absurde de compter obtenir un résultat exact en introduisant de mauvais chiffres dans une machine à calculer, il est tout-à-fait chimérique de prétendre raisonner correctement avec des mots qui sont faux! Par exemple pour être juste si quelqu'un a bien agi, vous pouvez dire « c'est bien » et non pas « c'est bon », car les valeurs morales ne se mangent pas.

• La foi est un processus intime, une confiance personnelle qui demande de la profondeur. Elle est comparable à la volonté:
une supposée volonté venant de l'extérieur anéantirait votre propre volonté, puisque ça serait celle d'un autre, et non la vôtre.                   remarque >>>                         
Toute manipulation (notamment par "magie blanche", c-à-d en priant pour influencer autrui), tout despotisme et tout bourrage de crâne empêchent l'authenticité.

• Le but d'une vraie religion n'est pas de satisfaire les fantasmes d'un groupe désireux d'établir sa supposée suprématie en s'imposant au reste du monde.
La foi va de pair avec la sincérité. Elle est qualitative. Elle ne doit pas être confondue avec un bagage intellectuel (quantitatif). La foi n'est pas un avoir.
Malheureusement, ceux qui mettent leur esprit au service des instincts considèrent l'être comme un paquet d'avoirs dont la foi ferait partie.
Or d'une part le détachement est nécessaire à l'émergence de la créativité, et d'autre part le despotisme s'y oppose, puisqu'il empêche l'authenticité.
L'attachement conformiste et autres contraintes qui altèrent le libre arbitre nous empêchent d'accéder à la conscience de la vraie vie.
« La religion, d'abord mystique et naïve, a fini par être elle-même syllogistiquement démontrée » (Proudhon, Créat. ordre, 1843, p. 90).

• L'obscurantisme a provoqué l'augmentation du nombre des athées et des inconscients prisonniers de leurs automatismes.
Or il est possible de procéder à des expériences reproductibles pour faire reculer l'ignorance dans le domaine de la spiritualité.
>>> voir plus haut  

Le liseron s'oriente de lui-même vers un tuteur. Comment fait-il? Chacun peut vérifier que si, au dernier moment,
on enlève ce piquet pour le planter ailleurs, le liseron va bifurquer tout naturellement pour retrouver le tuteur et s'y enrouler.
Les expériences de chercheurs soviétiques ont montré (cf Sheila Ostrander et Lynn Schroeder)
que le cerveau d'une mère lapine réagit à chaque instant précis où l'on tue un de ses lapereaux, à des milliers de kilomètres de distance... etc...
Cela montre que la réalité ne réside pas seulement dans le domaine matériel.

• C'est une hérésie scientifique que de ne pas faire l'effort de développer ses facultés spirituelles en alléguant que Dieu n'existe pas,
et de renier la réalité du monde de l'esprit. Cela revient à refuser d'ouvrir les yeux en prétendant que la lumière n'existe pas.
Par exemple, les méridiens de l'acupuncture ne résident pas dans le corps physique : les matérialistes ont beau faire des dissections, ils ne les trouvent pas.
Pourtant, on détecte leur effet sur la résistance électrique de la peau qui est modifiée aux points d'acupuncture, sans cause matérielle.
En vérité, non seulement nos consciences communiquent ensemble avec le Je suis universel,
mais Cleve Backster a montré à quel point (cf La vie secrète des plantes, de Peter Tompkins et Christopher Bird, éd. Robert Laffont) même les végétaux sont sensibles
à nos sentiments, et bien d'autres ont vérifié la puissance de cette répercussion en faisant pousser des légumes magnifiques sur des terrains arides réputés vraiment infertiles, notamment en Ecosse, en les aimant et en priant (lire aussi Les jardins de Findhorn Peter et Eileen Caddy , Dorothy Maclean, éd. Le Souffle d'Or). >>>
Voici donc des preuves supplémentaires de l'efficience de la spiritualité. Dire « je ne crois que ce que je vois », cela revient à nier l'existence des ondes radio.

• Au nom de la « politique culturelle » l'état utilise l'argent des contribuables pour financer son bourrage de crâne. Depuis les années 2012, il ne se passe plus une seule journée sans que les media diffusent de la propagande pour la "shoah business" et pour la persersion homosexuelle. Dites-leur que vous voulez faire un film qui raconte que les juifs sont formidables, et vous recevrez une subvention : ils appellent ça "la laïcité".
                                                                                                           Remarque : on peut entendre fonctionner un récepteur radio sans voir les ondes qu'il capte.                                                                      
“ L'éducation ne consiste pas à gaver mais à donner faim.”
                                                     
(Michel Tardy)


ACTUALITE:   Rappelons que chacune des cellules de notre corps est déjà déterminée sexuellement dès le début de la vie du fœtus.
  Les femmes ont deux chromosomes X (XX) tandis que les hommes possèdent un chromosome X et un chromosome Y (XY).
Hélas une belge de 44 ans qui aurait voulu changer de sexe (du moins en apparence, puisqu'on ne peut pas modifier la réalité de nos cellules)
a été euthanasiée en fin septembre 2013 dans un hôpital de Bruxelles (c'est légal en Belgique depuis 2002)
son médecin ayant estimé que ses souffrances psychiques étaient devenues "insupportables"
après une opération chirurgicale qui ne lui avait pas donné satisfaction.
La malheureuse qui était née dans une famille qui comptait déjà trois garçons 
fut rejetée par ses parents qui auraient souhaité qu'elle ne soit pas une fille.
A 42 ans Nancy Verhelst décida de se faire appeler "Nathan", elle se fit administrer une cure d'hormones,
on procéda à une ablation de ses seins et à une transformation de la zone génitale, mais le résultat ne lui convenait pas, ce fut un échec.
De façon similaire, le canadien David Reimer (devenu Brenda) s'était suicidé en mai 2004 à l'âge de 38 ans.
Un faux chirurgien esthétique, Oneal Ron Morris (transgenre) injectait du ciment, de l'huile, et de la colle dans les fesses de ses « patientes » en Floride, (parfois dans les lèvres et les joues) et s'était infligé ces mêmes traitements. Cet homme efféminé est responsable de la mort d'une de ses clientes.
Voila où peuvent conduire les idées erronées de tous ceux qui renient la nature véritable de l'être humain:     
On veut remplacer l'authenticité par le mensonge, et les conséquences sont dramatiques.      

Satisfaire les fantasmes des LGBT, c'est la même erreur que de faire une liposuccion à une anorexique sous prétexte qu'elle s'imagine être grosse. 
 
« nous briserons les liens de la famille chez les goyim (les non-juifs) » (Protocole des sages de Sion, II, Congrès sioniste mondial, texte publié en 1903).
« Nous comptons attirer imperceptiblement toutes les nations à la construction d'une nouvelle œuvre dont nous projetons le plan
et qui comporte la décomposition de l'ordre existant que nous remplacerons par notre règne et ses lois. »
(Protocole des sages de Sion, séance II - Congrès sioniste mondial)
.

REMARQUE: « La langue de la République est le français » (art. 2, la Constitution).                               haut

Les agents publics sont tenus de respecter la langue française, et ils doivent se référer aux définitions importantes de l'Académie Française
qui fait autorité en la matière, les parutions de son dictionnaire étant publiées au Journal Officiel:

Article 110 : « Afin qu’il n’y ait cause de douter sur l’intelligence des arrêts de justice, nous voulons et ordonnons qu’ils soient faits et écrits si clairement,
qu’il n’y ait, ni puisse avoir, aucune ambiguïté ou incertitude, ni lieu à demander interprétation.»


Article 111 : « Et pour ce que telles choses sont souvent advenues sur l’intelligence des mots latins contenus dans lesdits arrêts, nous voulons dorénavant que tous arrêts, ensemble toutes autres procédures, soit de nos cours souveraines et autres subalternes et inférieures, soit de registres, enquêtes, contrats, commissions, sentences, testaments, et autres quelconques actes et exploits de justice,
soient prononcés, enregistrés et délivrés aux parties, en langage maternel français et non autrement


« Le domaine public est la carrière dont nous extrayons les pierres avec lesquelles nous bâtissons notre culture.» (James Boyle, The Public Domain, p.40f, 2008)


DEFINITIONS VALIDES EN JUIN 2013

MARIER v. tr.  XIIe siècle. Issu du latin maritare, de même sens.
En parlant d'un officier d'état civil ou d'un ministre du culte:
Recueillir et rendre légitime l'engagement librement consenti par un homme et une femme qui s'unissent par le mariage.

MARIAGE n. m. Dérivé de marier:
Union légitime d'un homme et d'une femme, formée par l'échange des consentements que recueille publiquement le représentant de l'autorité civile.

ÉPOUX, -OUSE n. XIe siècle, espus. Issu du latin sponsus, participe passé de spondere, « promettre solennellement ».
Celui, celle que les liens du mariage unissent à une personne de l'autre sexe. S'emploie surtout dans la langue juridique, administrative et religieuse.

Loi Toubon, article 5: « Quels qu'en soient l'objet et les formes, les contrats auxquels une personne morale de droit public ou une personne privée exécutant une mission de service public sont parties sont rédigés en langue française.»


En conséquence, le texte du Conseil Constitutionnel (du 17 mai 2013) n'est pas valide,
et les élus ne peuvent prononcer le mot « mariage »
ni utiliser le verbe « marier » en public au sujet de deux personnes du même sexe.

Idem pour le mot « époux ».  Donc aucun représentant de l'autorité civile, aucun maire ne peut « marier » deux homos sans être hors la loi.   Plus de détails >>>


Instance de référence pour les questions d’usage, qui accompagne depuis plus de trois siècles les évolutions du vocabulaire français,
l’Académie française dispose d’un représentant à la Commission générale de terminologie et au sein de chaque commission spécialisée.
Les termes ne peuvent être publiés au Journal officiel que si elle a formulé un avis favorable.


« En 1992, l'article 3 de la Constitution a été complété pour qu'y soit précisé que la " langue de la République est le français ". (...)
Les agents publics ont, plus que les autres, des obligations particulières pour assurer son usage correct. »

(Circulaire du Premier Ministre du 12 avril 1994 relative à l'emploi de la langue française par les agents publics)

Les enseignants sont tenus de respecter la langue française, et par conséquent
il leur sera difficile de promouvoir la théorie du genre sans se mettre hors la loi.

Conformément aux articles 1 et 11 de la loi du 4 août 1994, une attention particulière doit être portée à l'emploi de la langue française dans l'enseignement,
les examens et concours.
  >>>


Tout agent public doit se conformer au principe général selon lequel "la langue de la République est le français" et assurer la stricte application des dispositions
relatives à l'emploi de la langue française. Cela signifie notamment que dans les textes officiels, décisions, correspondances et publications
chacun doit scrupuleusement veiller à l'utilisation d'un français correct, précis et de qualité.
  >>>


Donc le texte de la décision du Conseil Constitutionnel n'est pas valide.   >>>

« La vie proprement dite commence avec la cellule » (Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 79).
Rappelons que chacune des cellules de notre corps est déjà déterminée sexuellement dès le début de la vie de l'embryon.   On ne peut rien y changer, même en ingurgitant des hormones toute sa vie durant.           < NB
• La ministre Najat Vallaud-Belkacem a déclaré officiellement « il faut arrêter de considérer l'homosexualité comme une anomalie » [sic] (iTéle, 23 oct 2012).
Ainsi selon elle, la norme, c'est d'être homosexuel: telle serait la condition normale des êtres humains!

Rappel: tout comme le mot « norme » désigne ce qui est le plus répandu, l'adjectif « normal » qualifie le cas de figure habituel, c-à-d le plus fréquent.  
Voici donc la porte-parole officielle du gouvernement français qui permute les rôles! Il est urgent de remettre les pendules à l'heure.   Lien: Voir la page ADOPTION >>>  
Non madame, ce sont les hétérosexuels qui sont normaux, et non pas l'inverse.  La finalité des organes génitaux, c'est la reproduction.
Ne pas respecter leur fonction naturelle et y trouver du plaisir, c'est un pervertissement (du latin perverterer: retourner, renverser). 
S'avilir par l'habitude de dénaturer cette fonction qui vise l'enfantement, c'est un vice qui s'opppose au respect de la vie et de son souffle créateur. 
La ministre ajoute que révéler à l'école l'orientation sexuelle (déviante) de certains personnages historiques « ça aidera les enfants à s'identifier »!!! [sic]
Pourquoi donc faudrait-il inciter les élèves à s'identifier à des homosexuels, sinon pour les initier à cette déviance en reniant la réalité biologique? 
Elle souhaite donc convertir les enfants à l'homosexualité et au « mariage pour tous »!   Lien: mariage & adoption par des homosexuels    >>>
Elle vient dans les écoles faire la promotion de la sodomie, cette perversion grandement responsable de la propagation du sida, donc pour justifier une erreur!
Comment les homosexuels pourront-ils apprendre les bonnes mœurs à leurs protégés alors qu'ils ne les pratiquent pas? 
On sait qu'ils sont nombreux à préférer fréquenter les clubs de rencontres infidèles plutôt qu'à pouponner,
et que la durée moyenne de leurs PACS dépasse rarement 2 ans 1/2 selon les statistiques de Madame Taubira.

Eduquer des enfants dans ces conditions, c'est comme vouloir enseigner une langue qu'on ne parle pas soi-même. 
Le lobby homosexuel voudrait initier les petits à la ruse, aux arnaques, aux mensonges, à la mauvaise foi,
en leur montrant comment tricher avec ce qu'on est.   Chacune des cellules de notre corps est déjà déterminée sexuellement dès le début de la vie de l'embryon, la théorie du genre est absurde!
                                                    Les femmes ont deux chromosomes X (XX) tandis que les hommes possèdent un chromosome X et un chromosome Y (XY).                                                                  < 
Il ne faut pas confondre « sexualité » et « sensualité scabreuse ».
En réalité l'homosexualité n'est pas une « orientation sexuelle »,  mais une recherche de plaisir qui n'a plus rien à voir avec la reproduction sexuée. 
Il n'y a que deux genres (masculin et féminin). Il n'y a pas de troisième sexe méritant l'appellation d'« orientation sexuelle », ne nous égarons pas.

En particulier le rectum n'est pas un organe reproducteur.
Certaines personnes souffrent d'un trouble d'identité de genre.  Appelons les choses par leur nom,  au lieu d'inventer des formulations spécieuses.

Jamais aucun gouvernement n'était tombé aussi bas dans l'ignominie:
aller faire du bourrage de crâne dans les écoles (au sujet de la sodomie) pour faire croire aux élèves que l'anus serait un organe sexuel!

Le modèle que les homos représentent fait croire aux enfants que l'authenticité n'a aucune importance,
aucune valeur éducative:

c'est devenu officiel,

qu'on se comporte comme une femme quand on est un homme (ou bien l'inverse) c-à-d à l'opposé de la vérité biologique, peu importe si on vit dans le faux, c'est bien!
Donc les petits penseront qu'on peut tricher avec ce qu'on est, faire n'importe quoi comme si la vie n'avait aucun sens au-delà des apparences et de la mode, comme si l'existence n'était qu'une vaste comédie, une falsification de la vie à l'usage des imposteurs, un théâtre absurde pour vocations malhonnêtes et faux parents.
Puisqu'on ne respecte plus la vérité, ils trouveront normal de vivre dans la tricherie, le mensonge, donc la ruse va remplacer l'intelligence, l'honnêteté, l'intégrité.
Dans cette ambiance de mauvaise foi (qui voudrait que le mal soit l'égal du bien), les arnaques vont se multiplier.             remarque >>>                         
L'inauthenticité, c'est par exemple la présence de viande de cheval dans votre nourriture quand il est écrit sur l'emballage qu'on vous vend du bœuf.
Ou encore faire croire qu'on a le permis de conduire et se balader avec de faux papiers. Ou bien diffuser de fausses informations, comme ce fut le cas au JT de Fr2 quand le journaliste du 20H a prétendu que jamais aucun pays n'avait connu un taux d'imposition aussi élevé que celui de la France,
alors qu'en vérité les USA avaient une tranche à 80% sous Kennedy, et à plus de 90% dans les années 1950! Conclusion: on aura de plus en plus de Jérôme CAHUZAC, de Jean-Jacques AUGIER, et de fraudes électorales dans notre pays.
Notre sens moral dépend de la juste perception de la logique de la vie.
Considérons par exemple le cas de toutes ces femmes qui consacrent une grande partie de leur vie à fouiner dans les magasins à la recherche d'artifices
pour tricher avec leur apparence. Elles ne peuvent pas se prétendre sincères, puisqu'elles trompent leur entourage en manipulant le regard d'autrui.
Or on a tous entendu des esthéticiennes parler de « maquillage naturel », tout en ignorant que leur propos se contredisait de lui-même...
Elles seront généralement incapables de comprendre l'importance de l'authenticité, et que leurs déguisements posent problème: prisonnières des bas instincts,
la plupart se prétendront « de bonne foi », alors qu'elles l'ont mauvaise, et ce processus va encore s'amplifier, tout comme les combines bancaires, car tout est lié.
Cet état d'esprit pernicieux va se propager encore plus gravement, en obscurcissant de plus en plus les consciences désormais étrangères à l'authenticité,
puisque déjà aujourd'hui une grande partie de la population ne voit absolument pas où se situe le problème!

REMARQUE IMPORTANTE : les petits âgés de deux ans comprennent ce que disent leurs parents en conversation avec d'autres adultes,
mais ils ne comprennent guère les propos de ces autres personnes. Une télépathie sélective semble expliquer ce phénomène qui privilégie les vrais parents.


Les enfants ont besoin d'authenticité éducative.
Rappelons que chacune des cellules de notre corps est déjà déterminée sexuellement dès le début de la vie de l'embryon.                                                                                                        

L'institution du mariage ne peut pas se fonder sur un projet d'infidélité   (se marier avec l'un et faire des enfants avec l'autre)
« Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance. » (Article 212, cf Légifrance)
>>>

ni dans la perspective de s'approprier les enfants des autres:
son but honnête va dans le sens de l'éclosion réelle de la vie, et non pas dans l'intention d'une tromperie dégradante,
et compte tenu de l’article 242 du code civil, selon les magistrats le mariage doit être consommé et permettre de procréer:

Selon la loi, un futur époux ne peut pas projeter d'imposer à son conjoint des rapports intimes ne pouvant donner lieu à procréation, 
ce serait fomenter une escroquerie (nombreux cas de jurisprudence à l'appui).
Si on modifie cet article, il n'y a plus lieu de conserver le mot « mariage »,
c'est un outrage envers les citoyens de la république.


Selon la jurisprudence, un époux qui refuse de soigner sa stérilité constitue un comportement fautif et injurieux justifiant le divorce.
Cela prouve bien que le sens du mariage, c'est d'organiser la procréation. (cf Samira MEZIANI, Avocat au Barreau de Paris)
>>>

On ne doit pas pervertir nos règles sociales de façon à  provoquer sciemment des injustices   et des inégalités patentes entre les enfants, 
dont certains seraient affublés d'un soi-disant « père » qui ne serait pas un homme ou d'une prétendue « mère » qui ne serait pas une femme.

Notre sens moral dépend de la juste perception de la logique de la vie : pas question de GPA et de marchandisation des bébés.

Attention aux égarements: le fait de percevoir intuitivement l'état d'esprit des personnes du genre qu'on n'a pas
ne doit pas vous faire croire que votre corps physique serait destiné à jouer un rôle qui n'est pas le sien.
Souvenez-vous du drame de cette jeune femme euthanasiée en Belgique, en fin septembre 2013, (son changement de genre a échoué)
et du canadien David Reimer (devenu Brenda) qui s'est suicidé en mai 2004.
La décadence de notre civilisation a déjà commencé, essayons de l'enrayer.                 >  page: LA VOLONTE  >>>               remarque >>>                         


L'argent représente l'avoir. Se passionner pour l'argent, c'est s'attacher à l'avoir au détriment de l'être détaché, donc cela nous détourne des vertus de l'Etre suprême, Dieu.
Quand les esprits s'attachent aux bas instincts, cela constitue des forces sataniques
qui se déchaînent conformément aux prophéties de la Bible pour propager une

pseudo moralité vénale : 
« ils ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains (...) ni de leurs enchantements, ni de leur débauche, ni de leurs vols.» (la Bible, Apocalypse 9-21).
Le mot "enchantements" désigne des maléfices provoqués par magie noire  par exemple pour manipuler les gens influents. >>> la suite

Les mauvaises pensées polluent l'atmosphère ambiante :
il nous appartient donc de propager de bonnes influences spirituelles, dans le détachement.

Des pensées tristes ou haineuses peuvent détruire des plantes, l'amour les aide à se développer, de nombreuses expériences l'ont prouvé, (idem avec des bactéries)
ainsi que la télépathie avec les animaux : tout cela a été démontré par Rupert Sheldrake. ( lire : Ces chiens qui attendent leur maître) images vidéos à l'appui.

Cleve Backster a démontré l'efficience des influences télépathiques à distance. (cf "L'intelligence émotionnelle des plantes", éditions Guy Trédaniel.)
Durant quarante ans, il a réalisé des milliers d'expériences qui prouvent que chaque élément vivant communique à distance avec les autres,
que ce soit un morceau de viande, un échantillon de votre sang, des plantes, des bactéries de yaourt ou celles qui se trouvent dans de l'urine.
Grâce à ses travaux, on a construit un antivol basé sur le fait qu'une plante d'appartement fait la différence entre un intrus et un habitué.

Anecdote
Dans les années quatre-vingt, il m'est arrivé par erreur de passer par une douane alors que je n'avais pas mes papiers : la veille j'avais remorqué la voiture en panne d'une amie, à la suite de quoi j'avais gardé dans ma poche son portefeuille à la place du mien. J'ai donc remis ce mauvais portefeuille aux douaniers, en réalisant à ce moment-même qu'il y avait maldonne : c'était trop tard, j'avais laissé mon permis, mes carte grise et carte verte, et tout le reste à la maison. Il y avait là deux fonctionnaires zélés, l'un d'eux a soigneusement examiné mon numéro d'immatriculation en regardant alternativement la carte grise que je lui avais passée, et je ne sais quoi d'autre dans le portefeuille, puis la vignette collée sur le pare-brise (la fameuse vignette qui n'existe plus aujourd'hui) ainsi que tout ce qu'il y avait à contrôler, (la photo sur le permis était celle d'une femme avec des cheveux bouclés assez abondants - moi j'ai les cheveux raides..., la voiture n'était pas du même type ni de la même couleur...) et pendant qu'il revenait vers moi j'ai entendu dans ma tête une voix féminine qui a dit « tout va bien, allez-y », et le monsieur a répété « tout va bien, allez-y »! Au retour j'ai eu la chance de ne pas être contrôlé. J'ai parfois vécu d'autres anecdotes assez comparables, ce qui montre que nous pouvons recevoir de l'aide du monde spirituel, de bonnes âmes étant susceptibles de manipuler les hommes pour arranger certaines affaires dans des situations critiques, sans que les gens en soient conscients.

NB : Il n'y a pas que de bonnes influences dans le monde spirituel. Dans de nombreux cas les « démons » qui vous nuisent sont des résidus psychiques sans âme. Mais les défunts athées restés attachés aux sensations du monde matériel risquent eux aussi d'être victimes de manipulations malveillantes, et de devenir involontairement complices de processus maléfiques car leur âme étant devenue prisonnière des énergies instinctives, ils manquent de discernement et leur esprit étant faible, leur volonté l'est aussi. Il est évident qu'il est avantageux de prier beaucoup, ce qui permet de recevoir une aide fort bénéfique et d'être protégé, notamment pour ne pas devenir dans l'autre monde le jouet de ceux qui vous pousseraient à « posséder » des gens du monde matériel. Cette façon de travailler sur soi-même permet de se purifier dès cette vie-ci.
Extrait de la religion juive :  « Les Goïm qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d'Israël commettraient un crime qui réclame la peine de mort.» (Sanhedrin 59a) >>>
Hélas une grande partie de la population française est manipulée par des influences occultes,
comme l'avaient été les allemands au siècle dernier, et presque personne ne le voit.
Rappelons qu'Hitler n'aurait pas réussi à séduire les foules avec sa voix affreuse s'il n'avait pas eu recours à des spécialistes de la magie noire : Il avait adhéré à la Thulé, secte luciférienne issue d'une loge maçonnique dissidente qui s'était affranchie de la mainmise juive, et qui invoquait aussi Shiva, divinité de destruction, dont certaines statues trônent bizarrement à proximité des institutions européennes à Bruxelles, ainsi que près de l'ONU (cf un reportage diffusé par RMC découverte). La chaîne RMC découverte a été rachetée depuis par le sioniste Patrick Drahi, qui s'empare actuellement de tous les media (pluriel de medium) avec ses comptes offshore (Panama) afin de pouvoir les censurer à sa guise. “Shiva est le dieu de la destruction, de l'illusion et de l'ignorance (cf Wikipedia). Certains cabalistes (juifs) l'utilisent pour vous plonger dans l'illusion et l'ignorance, sous prétexte qu'avant de construire un monde nouveau, ils pensent qu'il faut commencer par tout détruire, donc nous embrouiller et provoquer notre décadence. >>>
  >>>
 

 
Au sujet des influences à distance par magie noire :
« Il existe des êtres dont on dit qu'ils peuvent manipuler des groupes humains pour arriver à leurs fins
et qui seraient capables d'influencer des nations pour mener des guerres
   ou des conflits dans le monde entier. »
(Rabbin Ariel Bar Tzadok à la TV, N°23, 21H27 le 14 sept 2016)
Ce rabbin est le fondateur de l'école Kosher Torah.
Prenez garde : dès qu'on absorbe un peu d'alcool, on devient très sensible aux manipulations à distance (magie noire), donc très vulnérable.
« Nous avons transformé les États en arènes pour l'émeute. » (Protocole des sages de Sion, XXVII - Congrès sioniste mondial, publié en 1903)
• La langue française garde les traces de la fondation de la franc-maçonnerie : un goujat était un apprenti maçon, puis un valet d'armée.
L'étymologie (goujat vient du mot hébreu "goja" ou "goya" = servante chrétienne) montre que la franc-maçonnerie fut à la botte des sionistes depuis la nuit des temps :
Ces disciples du lobby juif sont des serviteurs endoctrinés pour construire une armée de pantins au service de leur projet Eretz Israël (un "Grand Israël" qui dominerait le monde).
La collusion des maçons avec les ennemis de Jésus explique le sens trivial que la population a donné au mot goujat, pour vilipender ces prévaricateurs sournois
qui ont fait interdire les crucifix dans les écoles en Italie. Ce dénigrement ne concerne évidemment pas ces nobles bâtisseurs de maisons que sont les vrais maçons.
>>>
« Détestable principe que celui de ne vouloir grandir que par l'abaissement de nos voisins !
Il n'y a que la méchanceté et la malignité du cœur de satisfaites dans ce principe, et l’intérêt y est opposé.»
  (Voyer, Marquis d'Argenson)

Les sionistes fomentent des guerres, ça fera du travail pour reconstruire, et les gouvernements s'empresseront de se faire exploiter davantage
en contractant des emprunts et en versant des dividendes aux banquiers juifs qui ont décrété cette tactique belliqueuse pour répandre un "chaos prometteur"...

« Tout esprit qui ne se déclare pas publiquement pour Jésus n'est pas de Dieu, c'est celui de l'Antéchrist (...) » (La Bible, 1-Jean, 4-19)      
 
Au 21ème siècle, les juifs continuent de vénérer l'argent et de renier Jésus.
Précisons qu'en Israël, qui n'a pas de Constitution, il n'y a guère de différence entre système juridique et religion.

 
En 1992, les Rothschild ont construit à Jérusalem une “Cour Suprême”, un bâtiment sioniste qui regorge de symboles maçonniques,
dans l'espoir de supplanter le tribunal international de La Haye, dans un contexte satanique qui prétend qu'il faut “détruire afin de pouvoir ensuite construire” :

« Nous comptons attirer imperceptiblement toutes les nations à la construction d'une nouvelle œuvre dont nous projetons le plan
et qui comporte la décomposition de l'ordre existant que nous remplacerons par notre règne et ses lois. »
(Protocole des sages de Sion, séance II - Congrès sioniste mondial)

“ ORDO AB CHAO ” dit le franc-maçon de base, qui se laisse embobiner par ce slogan simpliste, un mot d'ordre consécutif aux agissements des ennemis de Jésus,
ces sionistes qui prétendent qu'il faut tout dérégler car ensuite « l'ordre naîtra du chaos », dans le contexte fallacieux de leur cabale diabolique
qui prétend « détruire pour pouvoir ensuite construire ».
Ils voudraient passer pour un organisme de bienfaisance, mais en fait ils sont surtout charitables envers eux-mêmes : leurs dons vont à des associations maçonniques...
En fait certains magistrats francs-maçons bloquent des procédures judiciaires en France quand l'un des leurs est mis en cause dans une affaire peu reluisante...

Notons le sens remarquable que nous avons donné dans notre langue au mot "gentil" (étym. "non juif", chez les hébreux) :
« ça n'est pas suffisant de réussir, il faut enfoncer les autres »,   tel est le slogan des juifs de Goldman Sachs.
Des intervenants à la radio (France Culture 2015) ou la TV (LCP 2015) racontent que les arnaques financières, “ça n'est pas grave”,
que “ça n'a rien à voir avec la morale”. Pourquoi insistent-ils en proférant de telles âneries au sujet de la malhonnêteté?
« Il ne s'agit pas d'être moral » (Thomas Legrand de Fr Inter, au sujet de Cahuzac, à 0H49 la nuit du 10 au 11/02/16 sur D8).

Différents commentateurs ont dit la même idiotie sur plusieurs chaînes, tous manipulés comme l'avait prédit la Bible

pour dénigrer le sens moral : on insinue que le bien, c'est mal.

« Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin. » (La Bible, 1-Jean, 4-19)

Depuis le début du 20ème siècle, on observe que l'oligarchie juive fait tout son possible pour persuader la population que l'éther et les processus spirituels n'existent pas.
Ils pervertissent notre société pour nous affaiblir et nous dominer, notamment par l'intermédiaire de la franc-maçonnerie.
  Voir l'imposture d'Einstein >>> >>>

« Leurs intellectuels s'enorgueillissent de leurs connaissances que la logique n'a pas vérifiées, et ils mettent en pratique les notions puisées dans la science livresque,
telles qu'elles sont écrites par nos agents, dont le but est de tourner les esprits dans la direction qui nous est nécessaire.»
(Sages de Sion IX - Congrès sioniste, 1903.)
>>>

 
  Alors on cherche à vous embrouiller en prétendant que :
« Il faut en finir avec la filiation biologique. » (Erwan Binet, député PS et rapporteur de la loi Taubira sur le mariage des homos).
« les races n'existent pas ... c'est un fantasme » (Sylvain Bourmeau, France Culture, “ La suite dans les idées ” à 13H50 le 24 septembre 2016)
En avril 2013, cet homme condamnait avec hargne les manifestants opposés au mariage homosexuel.
>>>
« La race est une construction. » (Le juif Raphaël Enthoven, qui a fait 1/2 heure de bourrage de crâne sur ce thème dans l'émission "Philosophie", arte, le 29 mars 2015).
En d'autres termes, une idée fantaisiste...
Nous ne sommes pourtant pas responsables du fait que les teckels ne font pas des labradors
sans qu'on ne construise rien. (Les gènes portés par les chromosomes sont le support de l'hérédité : les races existent!)
Les vrais coupables espèrent qu'on oublie nos ancêtres à la suite de cette manipulation,
tandis que la religion juive attribue une énorme importance à la transmission maternelle des forces instinctives
pour renforcer sa propre communauté d'ennemis de Jésus.
« Il n'y a pas “une” culture française! (...) » (Emmanuel MACRON) 
(...)     « L'art français, je ne l'ai jamais vu. »
       
Le pain, le vin, nos fromages... il ne les connaît pas.      clic sur la flèche rouge : pour l'entendre 5 sec.  >  
Cet énergumène se présente à nous comme un ennemi de la nation française.
 
Par analogie avec Macron, souvenons-nous de l'état d'esprit de Georges Pompidou, ancien directeur général de la Banque Rothschild, devenu président :
Auparavant, notre pays empruntait à la Banque de France sans intérêt, mais depuis 1974 un privilège absurde offert aux banquiers a perduré, et
le Traité de Lisbonne l'a entériné (cf Sarkozy) alors que les français ont voté contre. Cela prouve que nos gouvernants sont manipulés.
 Ecoutez Rocard 21 sec.
 
Dans de nombreux pays, il n'y a pas de vaccination obligatoire, et l'on ne s'y porte pas plus mal. Cherchez pourquoi!
L'aluminium dans les vaccins est un poison qui atrophie l'intelligence. Les français subissent de plus en plus de violence sournoise.
Les intellectuels répugnent à reconnaître qu'ils ont été bernés, donc ils n'en parlent pas. Du coup, beaucoup continuent d'ignorer la vérité sur Einstein
lequel a laissé entendre que l'esprit universel n'existait pas (en prétendant que l'éther n'existait pas)
et qui disait « le vieux » quand il parlait de Dieu, pour le désacraliser.
>>>     Détails  >>>

« Ne hais personne, pas même le méchant. Plains-le, car il ne connaîtra jamais la seule jouissance qui console de vivre : faire le bien » (Octave Mirbeau, écrivain, critique d'art et journaliste).
Maintenant demandez-vous pourquoi on nous fait subir depuis un siècle ce bourrage de crâne qui veut nous faire croire que l'éther n'existe pas,
donc que l'esprit ne peut pas s'y propager pour exercer des influences à distance...
Les cabalistes présentent comme prétexte à leurs agissements qu'il est écrit qu'actuellement Satan gouverne le monde. (La Bible, Jean 14-30; cp.Ep 2: 1-3; 2Co4: 4)
Or cela ne veut pas dire que c'est une bonne chose, puisque la Bible précise que Dieu ne tolèrera pas ça éternellement! (La Bible, Apocalypse 20: 1-2; et 7-10)

Ce sera bientôt l'heure de se préparer pour la manif mondiale d'Harmaguédon. (La Bible, Apocalypse, 16-16)

haut
                voir: PLATON   >>>
ACCUEIL du site :  >>> avant-propos
POSTFACE :  Qu'est-il permis d'espérer? >>>  ESPERER
R E P E R T O I R E
  ACCUEIL* |  LOGIQUE DE LA FOI* |  INTRODUCTION* |  CROYANCE* |  PRINCIPE* |  AMOUR ET CONSCIENCE* |  INCONSCIENT* |  FRUIT DEFENDU* |  FRUIT DEFENDU (2)*  ATTACHEMENT* |  LIBERTE* |  VRAIE VIE* |  IMMANENCE* |  TRANSCENDANCE* |  RIRE* |  IRONIE* |  VIOLENCE* |  RESPECT* |  ESPOIR* |  VOLONTE* |  CONCLUSION*
vous êtes ici : >>> E N S E I G N E M E N T   astérisque = lien déjà visité   
  COHERENCE* |   FRACTALES* |   HUYGENS* |   SECTES* |   CLONAGE* |   PRIMITIFS* |   EGOISME* |   SOURIEZ* |   MASCARADE* |   MONDIALISATION* |   THEORIE du genre*   GENESE & VIE ETERNELLE* |   mariage & ADOPTION par des homos * |   TRAFIC D'INFLUENCE* |   LES BAHÁ'ÍS* |   ENSEIGNER* |   EXPERIENCES SPIRITUELLES* |   Qu'est-il permis d'espérer?*

Pour une meilleure compréhension de l'argumentation, il est préférable de suivre l'ordre proposé
(à partir de l'accueil, cliquer sur suite)
pour la lecture des chapitres qui précèdent le fichier "transcendance".


Médecine spirituelle chinoise
Congrès sioniste mondial
Précisions sur les RACES

 
On ne peut guère espérer raisonner juste si on ne respecte pas le sens des mots:
c'est comme si on comptait obtenir un résultat exact
en introduisant de mauvais chiffres dans une machine à calculer.
On ne peut pas penser juste, ni être de bonne foi, avec des mots qui sont faux.

L'incohérence du langage empêche de s'accorder les uns avec les autres:

Imaginez ce qui se passerait sur une route à double sens
si certains roulaient à droite, et les autres à gauche...

Or le mot n'est pas la chose : lire
Krishnamurti.
On peut donc s'efforcer d'expliquer la signification des mots pour mieux s'entendre,
mais on ne peut pas prétendre enseigner la joie, la tristesse, ou la foi.
Celle-ci est personnelle et intime. Ce n'est pas un avoir qu'on peut transmettre.
Sa vertu jaillit spontanément des profondeurs de l'être lucide et autonome,
tandis que le fanatisme collectif n'est qu'un voile qui obscurcit les consciences.
Ne pas confondre foi et croyance :        
La foi se manifeste d'abord à l'intérieur et ne peut pas provenir de l'extérieur.        
Cette condition naturelle détermine notre qualité d'être authentique,        
en ajoutant à la sincérité une prise de conscience profonde        
de notre propre perception du sens de l'existence.        

Toute manipulation qui prétendrait « enseigner la foi » (comme s'il s'agissait
d'inoculer des règles de conduite provenant d'un bagage de croyances externes)
ne pourrait être qu'un artifice destiné à produire un comportement factice.

Or le conformisme d'une « foi » frelatée, c'est de la mauvaise foi.
En revanche, une bonne éducation invite à la bonne foi spontanée.     (retour )

Remarque concernant l'expression « crainte de dieu »: 
Cette expression est souvent employée à l'égard des gens insouciants, dans l'espoir qu'ils deviennent consciencieux.
Mais peut-on encore parler d'amour de Dieu et de confiance en Dieu quand au contraire on est motivé par une crainte méfiante?

Serait-ce logique de craindre le meilleur des amis qu'on puisse avoir?
“O Dieu, Tu es pour moi un ami plus véritable que je ne le suis moi-même”
 (extrait d'une prière bahá'íe)
En vérité, ce qu'il convient de craindre, ce sont nos propres erreurs, ou nos fautes et leurs conséquences,  (cf le bouddhisme)
compte-tenu de l'enchaînement des causes et des effets (et non pas Dieu, qui ne nous veut aucun mal!) : notre cadre de vie est une école.
« L'amour parfait bannit la crainte. (...) celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour.» (La Bible, 1-Jean 4, 18)
Les textes religieux s'embrouillent parfois dans leurs menaces: quand on ne respecte pas le sens des mots, on s'embourbe dans les incohérences.
Dieu est supposé infaillible, et son amour parfait à notre égard n'est pas censé nous nuire! Ce n'est donc pas Lui qu'il faut craindre!
La foi caractérise une attitude authentiquement confiante à l'égard de notre essence, à l'opposé de la crainte méfiante.
Cela suppose d'être conscient du processus divin qui enchaîne les causes et les effets de manière inéluctable, parce que Dieu est fiable:
voila comment comprendre l'expression crainte de Dieu : on ne peut pas se soustraire à cette justesse divine.


Certains auteurs renient LA LOGIQUE DE LA FOI en omettant de considérer l'enchaînement nécessaire des causes et des effets.
Comment la vie pourrait-elle avoir du sens s'il était possible, par exemple, de faire tomber un gros marteau sur un pied nu sans que ça fasse mal?

Pourtant, à ce sujet, Paul Clavier raisonne en tout ou rien : « ou bien Dieu veut éradiquer le mal, ou bien il ne le veut pas » (etc...)
Ses propos d'un simplisme consternant aboutissent à prétendre que « l'existence du mal prouve l'inexistence de Dieu ».
Faut-il s'attendre à ce qu'il accroche ses contredanses à un sapin de Noël pour achever sa démonstration...?  (cf L'énigme du mal ou Le tremblement de Jupiter)
Sans le libre arbitre, comment l'existence pourrait-elle être sensée? Les non-comprenants sont décidément fort décevants.
Un couteau peut servir à faire du bien où à faire du mal, tout comme les forces spirituelles
que certaines sectes sionistes utilisent pour faire de la magie noire.

Il serait temps pour les croyants de comprendre ce qu'était une métaphore destinée à des populations immatures:
certains en sont encore aujourd'hui à imaginer Dieu comme un patriarche barbu susceptible de se montrer capricieux, installé sur un trône céleste!

remarque >>>                         


La vie existe, donc les forces créatrices de la vie existent, et leur origine aussi.
C'est ce que le mot "Dieu" désigne en tant que Cause Première, par définition.
Les forces créatrices qui nous habitent font preuve d'intelligence :
nous n'avons pas des pieds à la place des oreilles, leur cohérence nous interpelle.

Partant de là, on ne peut pas refuser de raisonner en se disant agnostique.


L'intelligence de la vie ne peut pas être le fruit du hasard,
sa cohérence, c'est le contraire du hasard
.



TEMOIGNAGE PERSONNEL
  Depuis la nuit du nouvel an 2014-2015, je me souviens d'un événement que j'ai vécu sur Terre des siècles avant J.C..
Lorsque ce souvenir m'a été envoyé, j'étais bien éveillé, et j'ai éprouvé une très grande sensation de pureté,
avec le sentiment qu'à ce moment-là j'étais nettement plus jeune que maintenant, et aussi un peu ingénu.
Mais en y repensant les jours suivants, j'ai supposé qu'en fait cette immense impression de pureté
était probablement due à l'esprit sain. C'est la seule fois où j'ai ressenti une fraîcheur aussi extraordinaire.
Il m'était pourtant arrivé à différentes reprises de recevoir des informations venant du monde spirituel,
mais sans cette sensation inédite, immense et indescriptible. Je me suis bien rappelé les discussions tenues à cette époque lointaine, comme si cela venait de se produire à l'instant-même, et je ne peux pas douter de l'authenticité de ce souvenir, parce que cette pureté, c'était nécessairement le gage de son intégrité.
Avec mes camarades-collègues, nous étions conscients de la tournure qu'allaient prendre les choses sur Terre,
et nous en avons conclu qu'il nous faudrait revenir plus tard, c'est-à-dire à l'époque actuelle.
Ce rappel de vie antérieure m'a permis de mieux connaître et comprendre certains événements historiques,
ainsi que l'utilité de ce qui m'est arrivé au cours de la vie présente, pour être bien conscient de la situation actuelle.

NB : vers 1990, j'avais reçu le souvenir d'un épisode vécu dans le monde spirituel où j'étais avant de venir sur terre.

La réincarnation de Jésus a eu lieu au 19ème siècle, mais très peu l'ont remarqué.
Or nous avions été prévenus : « Car vous savez bien vous-mêmes
que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit.»
(La Bible, 1 Thessaloniciens 5:2)
>>>
Conformément aux indications de la Bible, son nom est Bahá'u'lláh ("La Gloire de Dieu").

« Tous les hommes désirent naturellement savoir » (Aristote)
        Vous savez maintenant pourquoi on nous fait subir depuis un siècle ce bourrage de crâne
        qui veut nous faire croire que l'éther n'existe pas,
        donc que l'esprit ne peut pas s'y propager pour exercer des influences à distance...
>>>  >>>
Prenez garde : dès qu'on absorbe un peu d'alcool,
on devient très sensible aux manipulations à distance (magie noire), donc très vulnérable.


Citations d'auteurs
Tablette d'AHMAD | Shrî AUROBINDO | BAHÁ'Ú'LLÁH | BARLOW | BERGSON | BRIGGS | CAYCE | COMTE | FROMM GIBRAN | HEGEL | HEYOAN | KRISHNAMURTI | LAO TSEU | LEIBNIZ | MONEY | MONNIER | O.N.U. | PASCAL | PERROUX PLATON | POINCARE | SION | SPINOZA | TEILHARD DE CHARDIN | THOMAS D'AQUIN | VASSE | VIVEKANANDA

REPERTOIRE COMPLET >>>>>>>>>>>>
        ^ HAUT


<<< Agrandir la fenêtre au maximum: Ctrl + touche F11 >>>
 JavaScript (d'Explorer) est nécessaire sur ce site
 pour afficher des fenêtres explicatives et des fichiers sons.
Préférer Explorer avec un texte de taille moyenne. Ne bloquez pas JavaScript !
Agrandir la page au maximum : ctrl + F11.





essentielles : relatives à l'essence










essentielles : relatives à l'essence








Pourrions-nous être heureux dans l'incohérence?
Certainement pas!










Pourrions-nous être heureux dans l'incohérence?
Certainement pas!










L'engagement dans la FOI manifeste l'authenticité
d'une conduite COHERENTE, fidèle, et confiante,
qui vise à respecter l'essence de la Vie,
dont le sens nous interpelle.







L'engagement dans la FOI manifeste l'authenticité
d'une conduite COHERENTE, fidèle, et confiante,
qui vise à respecter l'essence de la Vie,
dont le sens nous interpelle.







L'engagement dans la FOI manifeste l'authenticité
d'une conduite COHERENTE, fidèle, et confiante,
qui vise à respecter l'essence de la Vie,
dont le sens nous interpelle.
La foi va de pair avec l'amour de la Vérité,
(dont l'essence authentique s'oppose à l'hypocrisie)
donc avec le désir sincère de connaître et de comprendre,
ce besoin spontané de s'interroger
qui caractérise l'aspiration naturelle à l'intelligence.
Comme l'amour, la foi est communicative
parce qu'elle propage ses vertus d'elle-même.

La prise de conscience de notre essence
conduit à la cohérence d'un travail sur soi-même
dont la sincérité ne peut pas résulter d'un
bourrage de crâne opposé au libre arbitre
- la conscience des autres ne nous appartient pas -

ni d'un suivisme robotique à l'image d'un troupeau.




La foi va de pair avec l'amour de la Vérité,
(dont l'essence authentique s'oppose à l'hypocrisie)
donc avec le désir sincère de connaître et de comprendre,
ce besoin spontané de s'interroger
qui caractérise l'aspiration naturelle à l'intelligence.
Comme l'amour, la foi est communicative
parce qu'elle propage ses vertus d'elle-même.

La prise de conscience de notre essence
conduit à la cohérence d'un travail sur soi-même
dont la sincérité ne peut pas résulter d'un
bourrage de crâne opposé au libre arbitre
- la conscience des autres ne nous appartient pas -

ni d'un suivisme robotique à l'image d'un troupeau.






La foi va de pair avec l'amour de la Vérité,
(dont l'essence authentique s'oppose à l'hypocrisie)
donc avec le désir sincère de connaître et de comprendre,
ce besoin spontané de s'interroger
qui caractérise l'aspiration naturelle à l'intelligence.
Comme l'amour, la foi est communicative
parce qu'elle propage ses vertus d'elle-même.

La prise de conscience de notre essence
conduit à la cohérence d'un travail sur soi-même
dont la sincérité ne peut pas résulter d'un
bourrage de crâne opposé au libre arbitre
- la conscience des autres ne nous appartient pas -

ni d'un suivisme robotique à l'image d'un troupeau.
















La foi va de pair avec l'amour de la Vérité,
(dont l'essence authentique s'oppose à l'hypocrisie)
donc avec le désir sincère de connaître et de comprendre,
ce besoin spontané de s'interroger
qui caractérise l'aspiration naturelle à l'intelligence.
Comme l'amour, la foi est communicative
parce qu'elle propage ses vertus d'elle-même.

La prise de conscience de notre essence
conduit à la cohérence d'un travail sur soi-même
dont la sincérité ne peut pas résulter d'un
bourrage de crâne opposé au libre arbitre
- la conscience des autres ne nous appartient pas -

ni d'un suivisme robotique à l'image d'un troupeau.













La foi va de pair avec l'amour de la Vérité,
(dont l'essence authentique s'oppose à l'hypocrisie)
donc avec le désir sincère de connaître et de comprendre,
ce besoin spontané de s'interroger
qui caractérise l'aspiration naturelle à l'intelligence.
Comme l'amour, la foi est communicative
parce qu'elle propage ses vertus d'elle-même.

La prise de conscience de notre essence
conduit à la cohérence d'un travail sur soi-même
dont la sincérité ne peut pas résulter d'un
bourrage de crâne opposé au libre arbitre
- la conscience des autres ne nous appartient pas -

ni d'un suivisme robotique à l'image d'un troupeau.













La foi va de pair avec l'amour de la Vérité...
(dont l'essence authentique s'oppose à l'hypocrisie)
donc avec le désir sincère de connaître et de comprendre,
ce besoin spontané de s'interroger
qui caractérise l'aspiration naturelle à l'intelligence.
Comme l'amour, la foi est communicative
parce qu'elle propage ses vertus d'elle-même.

La prise de conscience de notre essence
conduit à la cohérence d'un travail sur soi-même
dont la sincérité ne peut pas résulter d'un
bourrage de crâne opposé au libre arbitre
- la conscience des autres ne nous appartient pas -

ni d'un suivisme robotique à l'image d'un troupeau.














La foi va de pair avec l'amour de la Vérité,
(dont l'essence authentique s'oppose à l'hypocrisie)
donc avec le désir sincère de connaître et de comprendre,
ce besoin spontané de s'interroger
qui caractérise l'aspiration naturelle à l'intelligence.
Comme l'amour, la foi est communicative
parce qu'elle propage ses vertus d'elle-même.

La prise de conscience de notre essence
conduit à la cohérence d'un travail sur soi-même
dont la sincérité ne peut pas résulter d'un
bourrage de crâne opposé au libre arbitre
- la conscience des autres ne nous appartient pas -

ni d'un suivisme robotique à l'image d'un troupeau.









La foi va de pair avec l'amour de la Vérité,
(dont l'essence authentique s'oppose à l'hypocrisie)
donc avec le désir sincère de connaître et de comprendre,
ce besoin spontané de s'interroger
qui caractérise l'aspiration naturelle à l'intelligence.
Comme l'amour, la foi est communicative
parce qu'elle propage ses vertus d'elle-même.

La prise de conscience de notre essence
conduit à la cohérence d'un travail sur soi-même
dont la sincérité ne peut pas résulter d'un
bourrage de crâne opposé au libre arbitre
- la conscience des autres ne nous appartient pas -

ni d'un suivisme robotique à l'image d'un troupeau.













La foi va de pair avec l'amour de la Vérité,
(dont l'essence authentique s'oppose à l'hypocrisie)
donc avec le désir sincère de connaître et de comprendre,
ce besoin spontané de s'interroger
qui caractérise l'aspiration naturelle à l'intelligence.
Comme l'amour, la foi est communicative
parce qu'elle propage ses vertus d'elle-même.

La prise de conscience de notre essence
conduit à la cohérence d'un travail sur soi-même
dont la sincérité ne peut pas résulter d'un
bourrage de crâne opposé au libre arbitre
- la conscience des autres ne nous appartient pas -

ni d'un suivisme robotique à l'image d'un troupeau.






L'homme sage ne cherche pas
à régenter la vie des autres.




L'homme sage ne cherche pas
à régenter la vie des autres.




L'homme sage ne cherche pas
à régenter la vie des autres.




L'homme sage ne cherche pas
à régenter la vie des autres.




L'homme sage ne cherche pas
à régenter la vie des autres.






















Crainte:
 Sentiment d'inquiétude déterminé par l'idée d'un mal à venir,
 d'un danger existant ou possible.






Crainte:
 Sentiment d'inquiétude déterminé par l'idée d'un mal à venir,
 d'un danger existant ou possible.







Crainte:
 Sentiment d'inquiétude déterminé par l'idée d'un mal à venir,
 d'un danger existant ou possible.







Crainte:
 Sentiment d'inquiétude déterminé par l'idée d'un mal à venir,
 d'un danger existant ou possible.







Crainte:
 Sentiment d'inquiétude déterminé par l'idée d'un mal à venir,
 d'un danger existant ou possible.







Crainte:
 Sentiment d'inquiétude déterminé par l'idée d'un mal à venir,
 d'un danger existant ou possible.






Crainte:
 Sentiment d'inquiétude déterminé par l'idée d'un mal à venir,
 d'un danger existant ou possible.







Crainte:
 Sentiment d'inquiétude déterminé par l'idée d'un mal à venir,
 d'un danger existant ou possible.