Ce site utilise JavaScript - appuyer sur logo + F11.
LA COHERENCE D'ORIGINE
« Conscience! conscience! instinct divin, immortelle et céleste voix (...) » (Emile, JJ Rousseau) <

La vérité de notre réalité profonde, par définition, ne peut pas être fausse.
Puisque nous comprenons cette notion, cela suppose que notre conscience soit pourvue
de la faculté intelligente de la reconnaître. « Comprendre, c'est recréer.» (Bergson en conférence) < NB
Il faut que nous soyons habités par l'aptitude à juger de sa conformité (« c'est juste »)
selon un critère déjà présent dans notre esprit: le schéma-type de la COHERENCE.
Le principe conscient reconnaît ainsi en lui-même ce qu'il reflète par lui-même:  
  remarque >>>
cette concordance révèle sa propre LOI FONDAMENTALE, nécessaire à l'authenticité.
Quand ce processus de connaissance vibre dans la cohérence de sa nature intrinsèque,
son écho s'identifie donc à notre essence d'origine pour en exprimer le principe.
(voir: PRINCIPE)
On s'aperçoit que la cohérence, c'est le principe divin qui aurait permis à Kant de réinventer l'ordre du cosmos: <
Nous aspirons à la cohérence, (besoin affectif)
en alternant périodiquement notre dynamisme et notre réceptivité.
Nous aimons les accords harmonieux, dont nous percevons la justesse
en correspondance logique avec la vérité profonde qui nous anime.
  remarque >>>
Notre principe existentiel nous confère cette prédisposition intelligente à entrer en résonance,
pour connaître (naître avec) - donc à vibrer ensemble - dans la cohérence d'une sympathie réciproque :
Lorsque deux amoureux se regardent (sans se toucher) leurs battements cardiaques se synchronisent et résonnent à l’unisson.   (cf l’institut Heartmath)

Notre Cause première vibre de cohérence pour orchestrer “la musique de la vie”.
    (note 1)
C'est elle qui permet l'accord logique en vérité.
Les inventions géniales enrichissent notre cohérence. <
Ce processus fondamental est nécessaire pour créer de la conscience.
                                          «Comprendre, c'est recréer.»  (Bergson)     <  
Ce principe ne peut pas démentir ma vérité d'aujourd'hui, ni celle de mon origine:
          (voir: PRINCIPE)
sa permanence vérifie qu'elles sont cohérentes entre elles dans leur relation réciproque,
comme l'exige la transcendance jaillissant de notre immanence.
        (voir: TRANSCENDANCE)
Ce raisonnement par récurrence démontre, par son homogénéité redondante,
que l'hypothèse d'origine était correcte.          
remarque >>>     (voir: LA LOGIQUE DE LA FOI)

“Le travail scientifique mène à un certain sentiment religieux
qui est bien sûr très différent de la religiosité de quelqu'un de plus naïf.”

(Einstein)

On peut établir un parallèle entre phénomènes spirituels et phénomènes vibratoires :     (note 2)
    • Notre FOI nous fait entrer en résonance avec notre Cause Première (Dieu).
    • La résonance caractérise la cohérence des phénomènes vibratoires.    (note en bas de page)
    • La FOI authentique caractérise le degré de cohérence logique de notre conscience
      et de notre comportement, dans le respect sincère de notre essence.
C'est la clé de voûte de notre existence. remarque >>>

“L'homme juste (...) établit un ordre véritable dans son intérieur,
il se commande lui-même, il se discipline, il devient ami de lui-même,
il harmonise les trois parties de son âme absolument
comme les trois termes de l'échelle musicale (...)”

(Platon)

A moins de sombrer dans l'absurdité,
l'être authentique vibre en cohérence avec son essence, ce qui lui confère son sens moral.
      (voir: FOI ET CROYANCE)
Quand sa FOI parfaite manifeste l'unité de l'uni-vers, il est « bien dans sa peau ».

“L'oiseau a aussi, dans son chant, cette jouissance de lui-même”
(Hegel, Esthétique - 3)

Les croyants authentiques considèrent que si on ne reconnaît pas le sens de son essence
on vit en porte-à-faux à l'égard de son potentiel de cohérence existentielle:
pour celui qui progresse en vérité cette question s'avère incontournable
puisque toutes les vertus sont cohérentes entre elles,
ce qui n'est donc pas un hasard.
(voir: ENSEIGNER)
haut bas S'engager dans la cohérence, c'est respecter l'ordre des choses. suite: TRANSCENDANCE >>>
“Il est donc, au fond des âmes, un principe inné de justice et de vertu”
(Emile, JJ Rousseau)
Remarques:
C'est parce que la valeur absolue de
LA COHERENCE NOUS PENETRE INTIMEMENT
que nos divisions intérieures nous procurent
le sentiment profond d'une force supérieure qui nous dépasse:         remarque >>>
chaque promesse d'amélioration progressive, chaque signe de cohérence peut nous enthousiasmer.   (Voir aussi la page sur le rire.)

«... la méditation? (...) C'est mettre ton physique et ton mental en résonance avec le Créateur...» (E. Cayce, lect. 281-41)
Si la vie était due aux aléas incohérents du hasard,
il n'y aurait pas de création artistique, ni aucune faculté d'en juger!
C'est parce que le processus égoïste
les sépare de leur propre cœur
que les hommes cherchent généralement
un dieu extérieur à eux-mêmes,
au lieu de se concentrer sur leur noyau fondamental pour en percevoir l'écho.


  Otez de nos cœurs cet amour du beau, vous ôtez tout le charme de la vie.
Celui dont les viles passions ont étouffé dans son âme étroite ces sentiments délicieux;
celui qui, à force de se concentrer au-dedans de lui, vient à bout de n'aimer que lui-même,
n'a plus de transports, son cœur glacé ne palpite plus de joie,
un doux atendrissement n'humecte jamais ses yeux,
il ne jouit plus de rien; le malheureux ne sent plus, il est déjà mort...”
(Emile, JJ Rousseau)
« Laisse les morts ensevelir leurs morts.» - (La Bible - Matthieu 8-22)
Note 1: Si Husserl (« toute conscience est conscience de quelquechose »)
avait appris à méditer au sujet du "je suis" (au lieu du moi qui oublie sa propre source)
il n'aurait peut-être pas considéré que la conscience s'anéantit
mais au contraire, qu'elle s'illumine quand elle cesse de se diviser           <
pour retrouver sa cohérence d'origine.          
(retour 1)
Le bouddhiste atteint ce but suprême grâce à l'extinction des illusions chaotiques du moi égoïste.

“Il y a dans ce monde une certaine simplicité et un certain retour des mêmes choses.”
(Alain, Elements de philosophie, chap.14)

Le souffle de cohérence essentielle (qui nous anime)
inspire tout autant le poète que le génie scientifique.
                   (voir: HUYGENS)
Exemples de cohérence en physique:
Deux pendules indiquant la même heure,
plusieurs balanciers oscillant au même rythme
(en phase) comme des soldats qui marchent au pas,
voilà des modèles de cohérence. Mais on notera surtout
que les vibrations sonores émises par un diapason
peuvent en ébranler un deuxième:
les deux entrent alors en résonance, c-à-d que
le 2° vibrera en accord avec le 1er (renforcement mutuel).

 
Les expériences spirituelles évoquent souvent ce genre de phénomène:
Si 2 violons bien accordés se trouvent l'un près de l'autre, le fait de
pincer une corde du premier fera vibrer la corde identique sur le second,
à la manière d'un esprit qui associe deux idées semblables...
Cela fonctionne bien avec des guitares distantes de 1,50 mètre environ.
Une note de piano émise fortement peut faire vibrer la corde d'un violon
accordée sur la même fréquence: ce sont des exemples de cohérence.
Ce principe appliqué à l'électromagnétisme
permet de réaliser les liaisons radio-électriques
(TV, téléphones portables, etc...) grâce à des circuits oscillants.
Depuis très longtemps en Inde on parle de « l'esprit vibrant »:
Ces analogies sont-elles significatives d'une origine universelle?

“Ouvre ton cœur à l'instruction
Et tes oreilles aux paroles de la science.”

(La Bible, Proverbes, 23-12)

LES HARMONIQUES: Une fonction périodique quelconque de période T peut être considérée
comme la somme de fonctions sinusoïdales de périodes T, T/2, T/3, ... (Théorème de Fourier).
Donc un signal électrique complexe de fréquence F peut être obtenu par l'addition de composantes
sinusoïdales de fréquences respectives F, 2F, 3F... (ce qui se vérifie depuis longtemps).
La première est dite fondamentale, les autres s'appellent des harmoniques.
En radio-électricité, on se sert couramment de la propriété suivante:
La vibration fondamentale peut exciter un circuit accordé sur une fréquence harmonique,
et donner naissance à des fréquences de valeurs plus élevées. Mais l'inverse n'est pas possible.
Cet aspect prolifique des phénomènes oscillatoires se présente donc selon un sens bien déterminé:
ici on ne peut pas intervertir la cause et l'effet. (Application: les étages multiplicateurs de fréquence).
Cette observation laissera peut-être entrevoir d'éventuelles perspectives significatives...
Car les lois de la physique se perpétuent: on peut donc se fier à l'univers,
la cohérence des fréquences harmoniques est nécessairement infaillible,
tandis que l'ordre artificiel selon lequel nous classons nos idées organise notre vision du monde d'une façon imparfaite.


ENTROPIE : Quand on observe un mélange de gaz devenant de plus en plus homogène,
ou bien quand on examine la formation d'un cristal,
ou encore la cicatrisation d'une blessure,
on ne peut pas prétendre que le chaos augmente,
mais plutôt qu'il existe bien une influence structurante,
un souffle de cohérence qui se manifeste dans la nature de toute chose.           (retour)  

“Quiconque voue sérieusement sa vie à la science, devient vite persuadé
qu'un esprit se manifeste dans les lois de l'univers
- un esprit bien supérieur à celui de l'homme -”

(Einstein)
Conversation avec une enfant de 12 ans - 1936


Note 2: La clarté de la conscience est consécutive à sa cohérence.           (voir: INCONSCIENT)
Toutes les vertus sont cohérentes entre elles:

Une bonne moralité, c'est une affaire de cohérence. On ne peut pas se prétendre de bonne foi si on se contredit soi-même.
Or quand un esprit est cohérent (donc sans chaos inconscient, sans culpabilité)                       voir aussi: Lao Tseu
le fonctionnement du corps l'est aussi.
        (voir: GENESE)
Quand on vit ainsi en accord avec notre principe existentiel - source de cohérence -
cela témoigne d'une bonne foi qui engendre une bonne santé:
«... Sois attentif à mes paroles (...) car c'est la vie pour ceux qui les trouvent,
c'est la santé pour tout leur corps »
(La Bible, Proverbes 4-20)

Malheureusement, rares sont les médecins et les "psy" ayant compris
que cette influence de l'esprit sur le corps est essentielle:
(relative à l'essence) <

« Ecoute, mon fils, et reçois mes paroles:
Et les années de ta vie se multiplieront.»
(La Bible, Proverbes: 4-10)
        (retour 2)

“Il s'agit de mettre la structure atomique de la cellule vivante,
cette énergie cellulaire, en résonance avec sa ligne de vibration spirituelle.”

(Edgar Cayce, lecture 1967-1)
Cayce

La cohérence divine est nécessairement harmonieuse, elle établit des relations logiques dans un rapport de convenance entre les parties et le tout, lequel apporte à la fois satisfaction et agrément car sa concordance respecte non seulement l'absence de contradiction logique (donc l'absence de heurt) mais aussi le concours agréable des sentiments dans l'enchaînement des parties en relation sincère avec le tout, donc l'intelligence de chaque composante: il est très important de reconnaître les accords pour qu'on puisse parler de cohérence. Tandis que l'ordre hiérarchique vise un ordonnancement artificiel par une succession arrangée, une suite ordonnée mais truquée et bornée de type militaire, donc fractionnée, ignorant l'authenticité des sentiments, (cette classification obéissant à une règle ou à une convention) mais ce n'est pas une manifestation de cohérence harmonieuse car cet ordre-là ignore l'intelligence du cœur.
haut

R E P E R T O I R E
>>> FRACTALES                      
  ACCUEIL* |  LOGIQUE DE LA FOI* |  INTRODUCTION* |  CROYANCE* |  PRINCIPE* |  AMOUR ET CONSCIENCE* |  INCONSCIENT* |  FRUIT DEFENDU* |  FRUIT DEFENDU (2)*  ATTACHEMENT* |  LIBERTE* |  VRAIE VIE* |  IMMANENCE* |  TRANSCENDANCE* |  RIRE* |  IRONIE* |  VIOLENCE* |  RESPECT* |  ESPOIR* |  VOLONTE* |  CONCLUSION*
ici vous êtes à la page : >>> C O H E R E N C E astérisque = lien déjà visité
  COHERENCE* |   FRACTALES* |   HUYGENS* |   SECTES* |   CLONAGE* |   PRIMITIFS* |   EGOISME* |   SOURIEZ* |   MASCARADE* |   MONDIALISATION* |   THEORIE du genre*   GENESE & VIE ETERNELLE* |   mariage & ADOPTION par des homos * |   TRAFIC D'INFLUENCE* |   LES BAHÁ'ÍS* |   ENSEIGNER* |   EXPERIENCES SPIRITUELLES* |   Qu'est-il permis d'espérer?*

Pour une meilleure compréhension de l'argumentation, il est préférable de suivre l'ordre proposé
(à partir de l'accueil, cliquer sur suite)
pour la lecture des chapitres qui précèdent le fichier "transcendance".

Médecine spirituelle chinoise
Congrès sioniste mondial
Précisions sur les RACES


Ce chien qui vient m'accueillir en espérant une caresse,
lui aussi recherche l'amour, la concorde, l'harmonie, donc la cohérence.


^ HAUT
Le croyant observe un souffle général
de cohérence dans l'univers.
De nombreux phénomènes, la conscience, la vie,
les cristaux, etc... et surtout les circuits oscillants,
révèlent cette même aspiration (vibratoire?)
- dont l'essence s'avère donc commune à tout et à tous -.
L'instinct veut maîtriser les repères de sa cohérence.
Il redoute les incohérences destructrices de conscience.
Percevant en lui-même ce besoin de cohérence,
lequel nous invite à nous engager dans ce sens,
puisque cela nous procure du bien-être et des vertus,
le croyant considère que nous avons tout à gagner
dans cette voie qui favorise l'intelligence harmonieuse
de l'unité lucide sur toute la planète :
en effet, sans la cohérence,
il ne pourrait pas y avoir de vérité,
il n'y aurait jamais de bonne foi.
                                                                                                                                                        remarque >>>                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              
Dans leur grande majorité les êtres humains ne se suicident pas.
Au fond d'eux-mêmes, ils sont favorables à la vie, par essence,
et cette attitude confère un sens à leur existence.
En réalité les hommes sont habités par un désir de cohérence,
et ceux qui ne le manifestent pas suffisamment sont considérés comme des fous.
Les comportements insensés sont critiqués, car l'humanité dans son ensemble éprouve un besoin de logique inhérent à la vie,
une même tendance générale à préférer le sensé à l'insensé, en raison d'une sorte de "programmation" essentielle.

L'incohérence conduit à des croyances. 
Exemple de croyance: lors d'expériences à bord d'avions “zéro G” effectuant des vols paraboliques,
on vous fait croire qu'il n'y a plus de pesanteur, comme si l'attraction terrestre avait cessé.
Cependant, si vous regardez par un hublot, vous voyez le sol se rapprocher, donc vous ressentez bel et bien que vous êtes en train de chuter, tout comme c'est le cas lors d'un saut de parachutiste. S'il n'y avait pas de pesanteur, il serait possible de jeter des cailloux jusque sur la lune... Or si vous décidez de lancer fort un objet lourd vers le haut, vous sentez bien que cet objet est pesant, et tandis qu'il est impossible d'utiliser une balance pendant que vous êtes en chute libre, vous constatez néanmoins qu'un jet horizontal - voire vers le bas - est plus facile que vers le haut.

Vous pouvez le vérifier en sautant d'un plongeoir avec une boule de pétanque dans la main:
(si vous êtes seul...) lancez fortement la boule (tantôt vers le haut, tantôt vers le bas) pendant que vous êtes en train de chuter. Avez-vous réussi à placer cet objet en orbite autour de la terre?

Rappel: la vitesse de la descente s'accélère pendant une chute libre. Pour preuve, sauter d'un tabouret haut de 50 cm, c'est moins dangereux que s'élancer du haut d'une falaise de 50 mètres! C'est donc une publicité mensongère de prétendre que la constante G s'anéantit pendant la chute.         ... 
L'inscription « zéro G » sur l'Airbus A300 est une propagande illusoire qui finit par engluer les cerveaux dans cette imposture, alors que tout un petit monde est en train de tomber en même temps... et que le CNES arbore le mot inutile d'« impesanteur », inventé pour vous berner.
Cette escroquerie (environ 6000 €) est telle qu'on laisse certains naïfs s'imaginer en train de faire de véritables « expériences scientifiques en apesanteur », à cause d'une “réclame” mensongère:
« Vous aurez connu un état véritablement extraterrestre » affirme la société Avico sur son site... « absence de gravité » (...) « souvenir de s'être échappé bizarrement de la gravité terrestre » etc...
Voilà où mène le non respect de l'authenticité!
Ces gogos si crédules ne réalisent même pas que si elle était vraie, cette prétendue apesanteur permettrait d'économiser d'énormes quantités de carburant pour échapper à l'attraction terrestre.
NB: certains propos des imposteurs se sont un peu tempérés grâce à des interventions comme celle de votre serviteur. Exemple :
« C'est non une absence de poids
mais une absence de sensation de poids que vous allez vivre »

(J-F Clervoy, spationaute, conférence au siège du CNES, le 4/12/12).
Mais comme on l'a vu plus haut, certaines perceptions de la réalité ne disparaissent pas!


Citations d'auteurs
Tablette d'AHMAD | Shrî AUROBINDO | BAHÁ'Ú'LLÁH | BARLOW | BERGSON | BRIGGS | CAYCE | COMTE | FROMM GIBRAN | HEGEL | HEYOAN | KRISHNAMURTI | LAO TSEU | LEIBNIZ | MONEY | MONNIER | PASCAL | PERROUX PLATON | POINCARE | SION | SPINOZA | TEILHARD DE CHARDIN | THOMAS D'AQUIN | VASSE | VIVEKANANDA

REPERTOIRE COMPLET >>>>>>>>>>>>                      



Pour être authentique,
la conscience doit reconnaître
que sa cohérence d'origine
est son PRINCIPE EXISTENTIEL.


Il aura fallu nécessairement
qu'un souffle de cohérence intervienne
pour que la vie se crée,
à la différence du chaos.








Il aura fallu nécessairement
qu'un souffle de cohérence intervienne
pour que la vie se crée,
à la différence du chaos.
Einstein pensait lui-aussi que
« Dieu ne joue pas aux dès »...
Il aura fallu nécessairement
qu'un souffle de cohérence intervienne
pour que la vie se crée
à la différence du chaos.







Einstein pensait lui-aussi que
« Dieu ne joue pas aux dès »...
Il aura fallu nécessairement
qu'un souffle de cohérence intervienne
pour que la vie se crée
à la différence du chaos.




« L'homme (...) entend le tic-tac
mais il n'a aucun moyen d'ouvrir le boitier
»...
(Einstein et Infeld), L'évolution des idées en physique.








« L'homme (...) entend le tic-tac
mais il n'a aucun moyen d'ouvrir le boitier
»...
(Einstein et Infeld), L'évolution des idées en physique.

Il s'agit « de mettre en évidence
les forces actives qui obligent la science
à inventer des idées qui correspondent
à la réalité de notre monde »
.
(Einstein et Infeld),
dans la préface du livre L'évolution des idées en physique.










Il s'agit « de mettre en évidence
les forces actives qui obligent la science
à inventer des idées qui correspondent
à la réalité de notre monde »
.
(Einstein et Infeld),
dans la préface du livre L'évolution des idées en physique.




Ce ne sont pas seulement les hommes,
mais aussi les plantes, le vent, les nuages,
en un mot tous les êtres
qui sont affectés par la musique
.”
(Chavannes) cité dans
"Le psychisme et la musicothérapie des Chinois".











Ce ne sont pas seulement les hommes,
mais aussi les plantes, le vent, les nuages,
en un mot tous les êtres
qui sont affectés par la musique
.”
(Chavannes) cité dans
"Le psychisme et la musicothérapie des Chinois".










Enthousiasme: étymol. enthusiasmos,
« transport divin » (en grec ) de theos = dieu.








Enthousiasme: étymol. enthusiasmos,
« transport divin » (en grec ) de theos = dieu.














“Je suis cohérent,
donc en accord avec ma vérité profonde:

et puisque je respecte mon essence,
je suis en paix avec ma cause d'origine.

Cela signifie que j'ai raison...”












“Je suis cohérent,
donc en accord avec ma vérité profonde:

et puisque je respecte mon essence,
je suis en paix avec ma cause d'origine.

Cela signifie que j'ai raison...”













Il n'y aurait pas de Cause, à en croire les athées,
il n'y aurait pas de raison pour que les particules,
les atomes et les molécules s'assemblent... etc...
Conclusion: il ne devrait donc y avoir que du chaos
et aucune chance de voir apparaître la vie!
Tandis que le croyant reconnaît que
l'ordre des choses ne peut pas être le fruit du hasard.


Dieu ne joue pas aux dès, observait Einstein.
Notre essence étant source de cohérence,
la foi est affaire de cohérence consciente:

« Si Dieu n'existait pas,
il faudrait l'inventer »  (Voltaire).
<<< Agrandir la fenêtre au maximum avec Explorer, touche F11 >>>
Ne pas verrouiller Javascript permet à Explorer
d'afficher des remarques explicatives
et d'autres fonctions supplémentaires.
Préférer Explorer écran 800 x 600, texte taille moyenne.
Agrandir la page au maximum (touche F11).