Prières bahá’íes

*   Textes  de  B A H Á’ U’ L L Á H   et  d’ `Abdu’l-Bahá   *



 
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu et renouvelle en moi une conscience paisible, ô mon espérance! Par l'esprit de puissance, confirme-moi en ta Cause, ô mon Bien-Aimé, et que la lumière de ta gloire me révèle ta voie, ô Toi , le but de mon désir!

Par la vertu de ton pouvoir transcendant, élève-moi jusqu'au ciel de ta sainteté, ô source de mon être, et par les brises de ton éternité réjouis mon âme, ô Toi qui es mon Dieu!

Que tes éternelles mélodies m'apportent la tranquillité, ô mon Compagnon; que les richesses de ton ancien visage me délivrent de tout ce qui n'est pas Toi, ô mon Maître, et que les bonnes nouvelles de la révélation de ton incorruptible Essence m'emplissent de joie, ô Toi, suprême évidence parmi les manifestés, Toi le plus secret des mystères.

Bahá’u’lláh  (en français : La Gloire de Dieu)                                  




Tu es, ô mon Dieu, Celui dont les noms apportent la guérison aux malades, la santé aux infirmes, l'apaisement aux assoiffés, la paix aux âmes tourmentées, la direction aux égarés, l'élévation à ceux qui sont humiliés, la richesse aux pauvres, l'explication aux ignorants, la lumière aux cœurs assombris, la joie aux affligés, la chaleur aux cœurs glacés et la réhabilitation aux opprimés. Par ton nom, ô mon Dieu, toutes les créatures s'animèrent, les cieux se déroulèrent, la terre fut créée, les nuages s'élevèrent, la pluie se déversa sur la terre. Ceci, en vérité, est un gage de ta grâce envers toutes tes créatures.

C'est pourquoi je t'implore par ton nom, par lequel Tu as manifesté ta divinité et élevé ta Cause au-dessus de la création tout entière, par chacun de tes titres excellents et de tes très augustes attributs, et par toutes les vertus pour lesquelles ton Etre supérieur et transcendant est hautement loué, de faire descendre en cette nuit, des nuées de ta miséricorde, les ondées de ta guérison, sur ce nourrisson que Tu as relié à ton être très glorieux, dans le royaume de ta création. Revêts-le, ô mon Dieu, de la robe de santé et de bien-être et garde-le, ô mon Bien-Aimé, de tout chagrin et tout malaise, et de tout ce que Tu réprouves. Ton pouvoir, en vérité, égale toute chose. Tu es véritablement le Tout-Puissant, Celui qui subsiste par Lui-même.

Accorde-lui de plus, ô mon Dieu, le bien de ce monde et du monde futur et celui des générations anciennes et nouvelles. Ta puissance et ta sagesse en vérité Te le permettent.

Bahá’u’lláh  (en français : La Gloire de Dieu)                                  



Mon Dieu, mon adoré, mon roi, mon désir! Quelle langue peut exprimer ma gratitude à ton égard? J'étais insouciant. Tu m'as éveillé. Je m'étais détourné de Toi, Tu m'as aidé par ta grâce à retourner vers Toi. J'étais comme mort. Tu m'as ranimé par l'eau de la vie. J'étais desséché, Tu m'as ressuscité par le flot céleste de ta parole, qui s'est écoulé de la plume du Très-Miséricordieux.

O divine Providence! Toute existence émane de ta bonté; ne la prive pas des eaux de ta générosité et ne l'éloigne pas de l'océan de ta miséricorde. Je te supplie de m'aider et de me secourir en tout temps et en toutes circonstances et je demande, au ciel de ta grâce, ton antique faveur.

Tu es, en vérité, le Seigneur généreux et le Souverain du royaume de l'éternité.

Bahá’u’lláh  (en français : La Gloire de Dieu)                              



O mon Dieu! Donne-moi la connaissance, la foi et l'amour. O mon Bien-aimé! Orne ma tête de la couronne de Ta providence, mon cœur de la lumière qui éclaire celui qui te connaît, ma langue de la mention de ton plus grand nom, et permets à mon oreille d'entendre ta sainte parole.

Tu es le Dieu qui a été, est, et sera toujours glorifié, et dont les ordres seront à jamais obéis.

O Dieu, donne-moi la justice. Elève-moi au-dessus de l'océan de la superstition et des vaines chimères, et accorde-moi une vue pénétrante, afin que je puisse comprendre ton unité et ta vérité dans tous les royaumes.

`Abdu’l-Bahá  c-à-d Serviteur de Bahá’u’lláh (son fils)              



O Dieu rafraîchis et réjouis mon esprit. Purifie mon cœur. Eclaire mes facultés. Je remets toutes mes affaires entre tes mains. Tu es mon guide et mon refuge.

Je ne veux pas m'abandonner plus longtemps à la tristesse et au chagrin, je veux être débordant de joie et de bonheur.

O mon Dieu, je ne veux plus être envahi par l'anxiété ni laisser les tourments m'accabler. Je ne veux plus m'appesantir sur les ennuis de la vie.

O Dieu, Tu es pour moi un ami plus véritable que je ne le suis moi-même.

Je me consacre à Toi ô Seigneur.

(Texte non signé, auteur probable : `Abdu’l-Bahá).                        



PRIERE DE PROTECTION CONTRE LA MAGIE NOIRE


Glorifié es-Tu, ô Seigneur mon Dieu! Je Te supplie, par ton nom, le Modérateur, de nous soustraire à la malfaisance de ceux de tes adversaires qui ont refusé de croire à ton témoignage et qui ont contesté ta Beauté. Subjugue par ton nom, le Dominateur, ceux qui ont traité cruellement ta précédente Manifestation qui est maintenant apparue revêtue de ton titre, le Glorieux. Saisis par ton nom, le Fustigeur, ceux qui ont méprisé ta Cause, qui ont tourné en dérision tes très saintes paroles et à qui il n'a pas été permis de parvenir à ce rang très élevé. Permets à tes bien-aimés, par ton nom, le Victorieux, de l'emporter sur tes ennemis et sur tes créatures infidèles. Déchire, par ton nom, le Fendeur, le voile qui dissimule les actions de ceux qui ont entaché ton honneur et miné ta Foi auprès de ton peuple. Répare, par ton nom, le Rénovateur, les cœurs brisés de ceux qui T'aiment, et par ta grâce, bénis leurs entreprises. Enseigne-leur, par ton nom, l'Omniscient, les merveilles de ta sagesse, pour qu'ils s'attachent fermement à ta foi et marchent dans les voies de ton bon plaisir. Par ton nom, le Protecteur, sauve-les de la tyrannie de l'oppresseur, de la perversité des méchants et de la malice des fauteurs de désordres. Abrite-les, par ton nom, le Préservateur, dans la forteresse de ta force et de ton pouvoir, afin qu'ils aient le bonheur d'échapper à l'atteinte des traits du doute, décochés par ceux qui se sont révoltés contre Toi.

Sanctifie pour tes serviteurs, par ton nom que Tu as béni au-dessus de tous les autres noms et que Tu as mis à part pour être l'objet de ta faveur, et par lequel Tu as révélé ta Beauté, ces jours au sujet desquels a écrit clairement la plume de ton décret et qui, selon ta volonté et ta sagesse, ont été prédestinés dans ton irrévocable Tablette. Soumets à ta loi, par ton nom, le Conquérant, les sujets de ton Royaume, afin qu'ils se tournent vers ta Face et qu'ils abandonnent tout ce qu'ils possèdent, par amour pour Toi et pour ton bon plaisir.

(Auteur incertain : Bahá’u’lláh ou `Abdu’l-Bahá).                        



O Toi le Bien-Aimé de toute la création et le Désiré detout l'univers, par ton infaillible protection, préserve-nous de ceux dont Tu as fait des instruments de l'esprit du mal qui chuchote dans le cœur des hommes. Tu as le pouvoir d'agir comme il te plaît. Tu es, en vérité, le Tout-puissant, Celui qui secourt dans le péril, Celui qui subsiste par lui-même.

Bahá’u’lláh  (en français : La Gloire de Dieu)                              



TRAVAIL SUR SOI-MEME


O Dieu! Mon Dieu! Protège tes serviteurs fidèles des maux de l'égoïsme et de la passion; que l'œil vigilant de ta tendre bonté les garde de toute rancune, haine et envie; abrite-les dans la forteresse imprenable de ta Cause et, les préservant des flèches du doute, fais d'eux des manifestations de tes signes glorieux. Illumine leur visage des rayons éclatants que répand l'aurore de ta divine unité. Réjouis leur cœur par les versets révélés de ton saint royaume, et affermis leurs reins par ton pouvoir suprême qui émane de ton royaume de gloire.
Tu es le Généreux, le Protecteur, le Tout-Puissant, le Bienveillant.

(Auteur incertain : Bahá’u’lláh ou `Abdu’l-Bahá).                        



O mon Seigneur! Fais de ta beauté ma nourriture, de ta présence mon breuvage, de ton plaisir mon espoir, de ta louange mon action, de ton souvenir mon compagnon, de ta puissance souveraine mon secours, de ton habitation mon foyer, et fais que ma demeure soit le lieu que Tu as purifié des limitations imposées à ceux qu'un voile sépare de Toi. Tu es, en vérité le Tout-Puissant, l'infiniment Glorieux, L'Omnipotent.

NB : « ma demeure » désigne le corps physique dans lequel l'âme réside.                 Bahá’u’lláh  (en français : La Gloire de Dieu)                      



Glorifié es-Tu, ô Seigneur mon Dieu! Je te rends grâce de m'avoir appelé à l'existence en tes jours d'avoir insufflé en moi ton amour et ta connaissance.
Je Te supplie par ton nom qui, des trésors du cœur de tes serviteurs qui sont près de Toi, fit jaillir les perles précieuses de ta sagesse et de tes paroles, et par lequel l'Etoile du matin de ton nom, le Compatissant, a répandu son éclat sur tout ce qui est dans ton ciel et sur ta terre, je Te supplie de m'accorder, par ta grâce et ta générosité, tes dons merveilleux et cachés.

Voici les premiers jours de ma vie, ô mon Dieu, que Tu as reliés à tes propres jours. Maintenant que Tu m'as conféré un si grand honneur, ne me prive pas de ce que Tu as destiné à tes élus.
Je ne suis, ô mon Dieu, qu'une toute petite graine que Tu as semée sur la terre de ton amour et que Tu as fait lever par la main de ta générosité. C'est pourquoi cette graine, du plus profond de son être, est avide des eaux de ta miséricorde et de la source vive de ta grâce. Fais descendre sur elle, du ciel de ta tendre bonté, ce qui la rendra florissante sous ton ombre et à l'intérieur de ta cour. Tu es Celui qui, des eaux de tes puissantes rivières et de tes sources vives, arrose le cœur de tous ceux qui T'ont reconnu.

Loué soit Dieu, le Seigneur des mondes.

Bahá’u’lláh  (en français : La Gloire de Dieu)                              




Répertoire spécifique à la Foi bahá'íe 
LES BAHÁ'ÍS* | BAHÁ'U'LLÁH* | ECRITS* | MONT CARMEL* | SYSTEME BAHÁ'Í* | Tablette d'Ahmad * | LEURRE BAHÁ'Í* | ORTHODOXES* | ORDRE MONDIAL* |   ENSEIGNER*

  REMARQUES : Le nom de Bahá’u’lláh  (en français : Gloire de Dieu, ou Gloire de l'Eternel)  est mentionné à différentes reprises dans la Bible,  
dans le contexte du retour du Christ « comme un voleur dans la nuit » c-à-d sans se faire remarquer.  
Le centre mondial bahá’í se trouve sur le Mont Carmel, en Israël,  
ce qui permet de lutter contre le satanisme ambiant qui est patent dans cette région.  


  retour haut                                                   Vous pouvez afficher cette page en noir et blanc, pour une meilleure qualité d'impression. >>>

R E P E R T O I R E
  ACCUEIL* |  LOGIQUE DE LA FOI* |  INTRODUCTION* |  CROYANCE* |  PRINCIPE* |  AMOUR ET CONSCIENCE* |  INCONSCIENT* |  FRUIT DEFENDU* |  FRUIT DEFENDU (2)*  ATTACHEMENT* |  LIBERTE* |  VRAIE VIE* |  IMMANENCE* |  TRANSCENDANCE* |  RIRE* |  IRONIE* |  VIOLENCE* |  RESPECT* |  ESPOIR* |  VOLONTE* |  CONCLUSION*
  ici vous êtes à la page : >>>  PRIERES   
  COHERENCE* |   FRACTALES* |   HUYGENS* |   SECTES* |   CLONAGE* |   PRIMITIFS* |   EGOISME* |   SOURIEZ* |   MASCARADE* |   MONDIALISATION* |   THEORIE du genre*   GENESE & VIE ETERNELLE* |   mariage & ADOPTION par des homos * |   TRAFIC D'INFLUENCE* |   LES BAHÁ'ÍS* |   ENSEIGNER* |   EXPERIENCES SPIRITUELLES* |   Qu'est-il permis d'espérer?*
« Douter de tout ou tout croire, ce sont deux solutions également commodes, qui l’une et l’autre nous dispensent de réfléchir.»   (Henri Poincaré)

« Tel homme que je connais est dénué d'humilité vraie, mais il a une modestie d'apparat, une modestie ostentatoire
qui est pire que tout et qui m'inspire le plus violent dégoût.»
(GREEN, Journal, Le Bel aujourd'hui, 1955-58, p. 235.)
Citations d'auteurs
Tablette d'AHMAD | Shrî AUROBINDO | BAHÁ'Ú'LLÁH | BARLOW | BERGSON | BRIGGS | CAYCE | COMTE | FROMM GIBRAN | HEGEL | HEYOAN | KRISHNAMURTI | LAO TSEU | LEIBNIZ | MONEY | MONNIER | O.N.U. | PASCAL | PERROUX PLATON | POINCARE | SION | SPINOZA | TEILHARD DE CHARDIN | THOMAS D'AQUIN | VASSE | VIVEKANANDA
^ HAUT