Entrée du tombeau de Bahá'u'lláh
Dernière demeure de Bahá'u'lláh
carte de la région



Précurseur du mouvement bahá'í,
le Báb avait annoncé la venue de Bahá'u'lláh.
Archives bahá'íes

Précurseur du mouvement bahá'í,
le Báb avait annoncé la venue de Bahá'u'lláh.
Précurseur du mouvement bahá'í,
le Báb avait annoncé la venue de Bahá'u'lláh.







Précurseur du mouvement bahá'í,
le Báb avait annoncé la venue de Bahá'u'lláh.
Fils aîné de Bahá'u'lláh





Fils aîné de Bahá'u'lláh
Fondateur de la "Foi Bahá'íe"
Bahá'u'lláh aimait la simplicité.





Fondateur de la "Foi Bahá'íe"
Bahá'u'lláh aimait la simplicité.
carte de la région




Fondateur de la "Foi bahá'íe"
Bahá'u'lláh n'aimait pas le luxe.

Pendant qu'un enfant mourait de faim toutes les 4 ou 5 secondes,
les bahá'ís posaient des feuilles d'or
sur le toit d'un édifice religieux.







Pendant qu'un enfant mourait de faim toutes les 4 ou 5 secondes,
les bahá'ís posaient des feuilles d'or
sur le toit d'un édifice religieux.
préférer Explorer + touche logo + F11
MONT CARMEL à Haïfa
*****
Cette page exige JavaScript

adaptation d'un extrait de la brochure LES BAHÁ'ÍS

publiée par la Communauté Internationale bahá'íe (hétérodoxe) de Haïfa


“Avant de mourir, Bahá'u'lláh a désigné la région de Haïfa Saint-Jean-d'Acre,                     afficher la carte
située aujourd'hui en Israel, comme siège de la religion qu'il a fondée.                                     <<< et autres images
Cette région est devenue le centre spirituel et administratif de la religion bahá'íe hétérodoxe.
C'est là que se trouvent les lieux de repos de Bahá'u'lláh et du Báb:                        <<< passer le pointeur sur le texte
le tombeau du Báb , coiffé d'un dôme doré, sur le mont Carmel à Haïfa,
et le majestueux tombeau de Bahá'u'lláh en face de la baie, à Bahjí, en dehors de Saint-Jean-d'Acre.

Au cœur de jardins magnifiques, ces deux endroits sont les lieux les plus sacrés de la communauté bahá'íe.
Le centre administratif de la religion bahá'íe hétérodoxe est à Haïfa.
Sur le mont Carmel, juste au-dessus du tombeau du Báb et au centre d'une allée en arc de cercle,
dans un immense jardin, se dresse le siège de la Maison Universelle de Justice
qui dirige les affaires de la religion bahá'íe hétérodoxe.     Cette M.U.J. était initialement destinée à devenir un tribunal international >>>
Dans ce bâtiment et d'autres bâtiments tout proches (dont l'architecte, Mason Remey, avait été désigné par Abdu’l-Bahá)
plus de 500 personnes originaires de 50 pays
gèrent les affaires internationales de la communauté bahá'íe hétérodoxe.

A partir de Haïfa, l'information circule entre les communautés nationales bahá'íes hétérodoxes;
c'est de là que les objectifs et les plans internationaux sont diffusés;
les projets de développement économique et social contrôlés;
les statistiques collectées et conservées;
enfin, les fonds internationaux gérés.
Il existe aussi un Bâtiment des Archives internationales qui abrite des reliques,
des écrits, et des objets liés à la vie du Báb, de Bahá'u'lláh et de Abdu'l-Bahá.

Au début des années 1990, une nouvelle phase de construction a commencé,
signe que la Foi bahá'íe se propage rapidement.
Des travaux de défrichement ont été entrepris pour construire une série de terrasses
en amont et en aval du tombeau du Báb
ainsi que plusieurs autres nouveaux bâtiments officiels;
le coût du programme a été évalué à plus de 150 millions de dollars dans les années 1990.
Chaque année, des milliers de pèlerins viennent prier et méditer devant les tombeaux
et visiter les autres lieux sacrés bahá'ís dans la région de Haïfa Saint-Jean-d'Acre.
Ces pèlerinages, qui rassemblent des bahá'ís du monde entier,
contribuent en outre à renforcer la cohésion sociale
et le sentiment d'appartenance à leur religion.”
        FIN de l'extrait de la brochure "LES BAHÁ'ÍS"
NB: il est souvent question d'appartenance chez ceux qui confondent l'être et l'avoir,
et dont la motivation principale est l'orgueil assoiffé de reconnaissance.
Pendant qu'un enfant mourait de faim toutes les 4 ou 5 secondes (selon l'âge considéré)
ils recouvraient de feuilles d'or le toit d'un édifice religieux
et tandis que les 2/3 de l'humanité vivaient dans la misère
ils se construisaient des routes privées en Israël et en Allemagne.
« Dieu n'a pas besoin de vos temples.» (écrits de Bahá'u'lláh).
   Bahá'u'lláh aimait la nature, et il était partisan de la simplicité volontaire:
                                      « Dieu préfère les pauvres.»

Hantés par un fantasme de suprématie toute puissante, ("bahá'í" veut dire "glorieux")
de nombreux «bahá'ís» préfèrent les faux-semblants au véritable travail sur soi-même.
Ils aiment le béton des constructions ostentatoires (décrétées par l'état d'esprit bestial
des parasites qui infestent cette communauté pour en faire une religion tiroir-caisse)
le tape-à-l'œil des édifices somptueux (qui entraînent des dépenses somptuaires),
les blocs de marbre qu'ils vont chercher à des milliers de kilomètres
et les nombreux voyages en avion, qui détraquent la planète.
 

L'extrait adapté ci-dessus provient de la brochure LES BAHÁ'ÍS
publiée par la Communauté Internationale bahá'íe (hétérodoxe) de Haïfa
Précisions sur Bahá'u'lláh   >>>

Les informations officielles des bahá'ís hétérodoxes sont hypocrites,
comparables aux communications des autorités chinoises ou soviétiques
des années soixante : leur bla-bla prétentieux promet beaucoup...
Mais dès qu'on enquête un peu, leurs prétendues activités humanitaires, par exemple, se réduisent à fort peu de choses,
comparées à leurs discours pompeux avec bourrage de crâne,
car on préfère investir dans les apparences fastueuses, pour éblouir.
Quant à l'accord de la science avec les concepts spirituels
(tâche dont ils sont censés se charger) on peut toujours attendre...
que les bahá'ís comprennent l'importance de l'authenticité.

Bahá'u'lláh avait pourtant mentionné
la primauté des actes sur la parole!

 
« Sois le trésor du pauvre, admoneste le riche, réponds à la plainte du nécessiteux et garde la sainteté de tes promesses.»   (Bahá'u'lláh)

L'orgueil est le premier des sept péchés capitaux (c-à-d à la source des autres) :
« Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu pouvait s'acquérir à prix d'argent »
(Pierre s'adressant à Simon, La Bible, Actes, 8-20)
Selon l'Ancien Testament, le péché de chacun retombe sur tous les membres du peuple de Dieu.

     « Il faut maintenant intégrer dans la notion d'humanisme la nature entière - humains mais aussi plantes, animaux, terres, atmosphère et océans - et apprendre à vivre en harmonie avec elle.»
(Hubert Reeves, 06/04/2014)

Mais les bahá'ís accentuent leur délire en s'engageant dans la construction de nouveaux temples coûteux en Afrique,
comme si l'apparence des choses matérielles en trompe l'œil était plus importante que la spiritualité authentique,
et comme s'il fallait impérativement détruire la planète
en se comportant comme des animaux qui veulent marquer leur territoire.

Espérons que les générations futures seront plus matures, 
qu'elles cesseront de confondre l'être et l'avoir, et qu'elles feront de leur religion ce qu'elle devrait d'être:
« le peuple du détachement » (cf La Tablette d'Ahmad, Bahá'u'lláh). 
 
 
*****

Les chrétiens et musulmans ont maintes fois constaté que des Kabbalistes s'infiltrent incognito  
en adhérant faussement à d'autres communautés religieuses pour y exercer leur influence occulte. 
« Tu sais, ô mon Dieu, que j'entends le hurlement des loups qui se présentent sous le vêtement de tes serviteurs.»
(prière de Bahá'u'lláh)
  Depuis des siècles, ils s'attaquent aux autres religions pour y semer le trouble par leur influence à distance (ils font de la magie noire).
>>> 

Extrait de la religion juive :  “Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge”. (Schabbouth Hag. 6d)
« II ne sera pas désirable pour nous que subsiste une autre religion que la nôtre (...)  nous devons nous efforcer d'effacer de la terre (...) toutes les autres religions (Protocole des sages de Sion, XVIII - Congrès sioniste mondial, publié en 1903) >>>

Sur un site juif (http://www.ravdynovisz.tv/) le RAV David Touitou prétend que les chrétiens seront exterminés, et que les juifs vont dominer le monde. >>>

Précisons qu'en Israël, qui n'a pas de Constitution, il n'y a guère de différence entre système juridique et religion.

 
En 1992, les Rothschild ont construit à Jérusalem une Cour Suprême en concurrence avec la Maison Universelle de Justice des bahá'ís.
Ce bâtiment sioniste regorge de symboles maçonniques dans un contexte satanique qui prétend qu'il faut détruire afin de pouvoir ensuite construire :

« Nous comptons attirer imperceptiblement toutes les nations à la construction d'une nouvelle œuvre dont nous projetons le plan
et qui comporte la décomposition de l'ordre existant que nous remplacerons par notre règne et ses lois. »
(Sages de Sion, séance II - Congrès sioniste mondial)

Devinez comment ils ont fait pour qu'on les laisse s'incruster à Bruxelles et procéder à cette magistrale imposture
d'un prétenduI« Parlement juif européen »...

                                        retour plus haut

Avec 120 participants venant (pour commencer) d'une cinquantaine de pays qui n'ont souvent rien à voir avec l'Europe des 28,
c'est une véritable provocation :
tandis qu'Israël n'a même pas de Constitution, ils espèrent qu'un jour le véritable parlement européen sera remplacé par leur mafia mondiale,
Iconformément au texte de leur congrès publié en 1903.I
Dans une prière adressée à Dieu, Bahá'u'lláh dénonce “ les bruyants imposteurs qui prétendent parler en ton nom.”  Il a indiqué que sa dispensation était plus puissante que les précédentes. Dans “l'Avènement de la Justice divine”, on peut lire :
« Nous sommes doués d'un tel pouvoir, que, mis au jour,
il transmuera les poisons les plus mortels en une panacée universelle d'une infaillible efficacité.»
(Bahá'u'lláh).
D'autre part, il a écrit que science et spiritualité devraient collaborer. On observe qu'effectivement les prières bahá'íes permettent de fortifier les couches les plus hautes de la conscience (jusqu'aux 8ème et 9ème), ce qui protège contre les influences spirituelles malveillantes. Il est donc conseillé d'activer les chakras de niveaux supérieurs, au-dessus du septième, lequel est situé en haut de la tête : leur rôle est prédominant pour faire obstacle aux manipulations maléfiques émanant des « ennemis de Dieu », les couches supérieures formant une sorte de bouclier à l'égard de « l'esprit du mal » (expression de Bahá'u'lláh). Rappelons que la population juive a voté la mise à mort de Jésus, lequel semble s'être réincarné en Bahá'u'lláh : bien que ce dernier n'utilise pas le mot de réincarnation, il a fait de nombreuses déclarations évoquant ce concept :
exemples : “... tu les a fait renaître...”. (Bahá'u'lláh s'adressant à Dieu) 
“ Sois bien certain qu'en vérité, celui qui se détourne de cette beauté s'est aussi détourné des messagers du passé,
et a fait preuve d'orgueil envers Dieu, de toute éternité en toute éternité.”
 Ici Bahá'u'lláh s'adresse à un adepte (Tablette d'Ahmad).
Selon les bouddhistes, le mot "réincarnation" concerne ceux qui reviennent sur terre parce qu'ils ont quelque chose à y apprendre, 
ou à réparer, ou à achever, ce qui explique qu'on n'emploie pas le même mot dans le cas des prophètes.

Prière bahá'íe de protection >>> contre la magie noire >>>


Abracadabrant, le 7 août 2014, Netanyahou nous avait annoncé, en substance, une menace sentencieuse :
« Si vous reconnaissez la Palestine, il y aura des attentats en France. »
Or notre pays l'a reconnue en décembre 2014, et les attentats contre Charlie hebdo ont eu lieu le 7 janvier 2015,
(Noël orthodoxe) et d'autres ont suivi le 13 novembre 2015.
Il ne pouvait pas mieux faire pour clamer l'aveu que les sionistes organisent des attentats dans notre pays
>>>
(Schabbouth Hag. 6d)
car on ne voit pas en quoi l'arabisme et l'islam auraient pu être mécontents de cette reconnaissance!
Les terroristes ont donc été manipulés par les services secrets israéliens qui exercent un chantage,
en réclamant, par la voix de Netanyahou, que la France soit « solidaire » des prédateurs sionistes.

NB : ces derniers disent qu'il faut d'abord détruire afin de pouvoir ensuite construire.
>>>
« Nous comptons attirer imperceptiblement toutes les nations à la construction d'une nouvelle œuvre dont nous projetons le plan et qui comporte la décomposition de l'ordre existant que nous remplacerons par notre règne et ses lois. » (Sages de Sion, II, Congrès 1903)


Les fanatiques juifs sont capables d'être très durs avec les leurs quand il s'agit de perpétuer leur délire (exemple : attaque du magasin casher pour nous berner).
Le juif Yitzhak RABIN fut assassiné en 1995 par le juif Yigal AMIR au nom des sionistes extrémistes (notamment des rabbins)
et au nom des immenses manifestations clamant dans les rues d'Israël leur hostilité à la paix engagée par les accords d'Oslo.
 
En Israël de nombreux manifestants hostiles à la paix ont réclamé la mort d'Yitzhak RABINparce qu'il avait engagé des pourparlers avec les palestiniens.

Quand on voit ces images, on comprend mieux l'origine du mot "gentil" (en hébreu, "gentil" veut dire "non-juif").
Les israéliens favorables à la paix sont très minoritaires, près de 82% disent « prenons les armes » pour conquérir les pays voisins (selon leurs propres statistiques)
car ils espèrent instaurer « le Grand Israël » et dominer le monde entier dans les années à venir, en raison de leur fanatisme religieux. (cf AU NOM DU TEMPLE, Ch Enderlin)
Votre serviteur a connu un jeune français juif très sympathique qui a été assassiné par un membre de sa propre famille
parce qu'il avait décidé de se marier avec une chrétienne.

« La population doit se préparer à la guerre, mais il revient à l’armée israélienne de poursuivre le combat avec l’objectif ultime qui est la création de l’Empire israélien ».
(Moshe Dayan, ministre israélien de la défense et des affaires étrangères, 12 février 1952 - Radio Israel).

« Notre but est d’écraser le Liban, la Transjordanie et la Syrie.»
(David Ben-Gourion, mai 1948, à l’Etat major général - "Ben-Gurion, A Biography", de Michael Ben-Zohar, 1978) - Ben-Gourion fut l'un des principaux fondateurs d'Israël.

« Nous réduirons la population arabe à une communauté de coupeurs de bois et de serveurs ».   
(Uri Lubrani, conseiller spécial du chef de gouvernement Ben-Gourion - Ben-Gourion fut l'un des fondateurs d'Israël - 1960, "The Arabs in Israel" de Sabri Jiryas).

« La seule solution est Eretz Israel (Grand Israël), ou au moins Eretz Israel Ouest (toutes les terres à l’ouest du Jourdain), sans les arabes.     
Il n’y a pas de place pour un compromis sur ce point. Nous ne devons pas laisser un seul village, pas une seule tribu ».
       

(Joseph Weitz, Directeur du Fond National Juif, l’agence sioniste chargée d’acquérir les terres de Palestine, Circa 194. Machover Israca, 5 janvier 1973 p. 2.)

Cet expansionnisme a été décrit dans le film "La France face à Israël" diffusé sur France 3 (à 0H40 le 17 avril 2015), n'en déplaise à Caroline Fourest
qui ne veut pas voir que le gouvernement français est manipulé au point de fournir des munitions à ceux qui bombardent des villages chrétiens en Syrie
car le but est de dévaster tout le pays, avec la complicité de Poutine, juif de père et de mère.
>>>


 
Extraits de textes sionistes (religion juive) :          
« Un Non-juif est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu'un chien mérite plus de respect qu'un non-juif » (Ereget Rashi Erod.22 30)
« Les femmes juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs.» (Iore Dea 198, 48)
« Si un juif trouve un objet appartenant à un goy (un non-juif), il n'est pas tenu de le lui rendre.» (Baba Mezia 24a)
« Les incroyants ne bénéficient pas de la loi et Dieu a mis leur argent à la disposition d'Israël (Babha Kama 113a)
« La propriété d'un non-juif appartient au premier juif qui la réclame.» (Babha Bathra 54b)
« Tout juif qui verse le sang d'incroyants (non-juifs) revient à la même chose qu'une offrande à dieu. » (Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772)
« Les juifs baptisés doivent être mis à mort (Hilkhoth X, 2)
« L'extermination des Non-juifs est un sacrifice agréable à dieu.» (Zohar II, 43a)
« Le taux de naissance des Non-juifs doit être diminué matériellement.» (Zohar II, 64b)
« Même le meilleur des Goïm (pluriel de goy) devrait être abattu.» (Abhodah Zarah 26b Tosepoth)
« Ordre est donné de modifier et de ridiculiser les textes religieux des goyim » (texte juif, Iore Dea 147.5)
« Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.» (Schabbouth Hag. 6d)
Il en résulte des escroqueries comme celle du juif Bernard Madoff.

Allusions sionistes à la magie noire juive :
« Nos philosophes discuteront et critiqueront toutes les lacunes des croyances des goyim ; mais les goyim ne pourront en faire de même à l'égard de notre religion, car personne n'en connaît les secrets, sauf nos talmudistes et nos rabbins, et ceux-là ne les trahiront jamais, parce que c'est en eux que réside toute la force de notre pouvoir sur nos ouailles.» (Protocole des sages de Sion, XVII - Congrès sioniste mondial, publié en 1903)
Extrait de la religion juive : 
« Les Goïm qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d'Israël commettraient un crime qui réclame la peine de mort.» (Sanhedrin 59a)
Ils ne peuvent pas imaginer que ceux qui entendent parfois la voix de Dieu sont informés de leurs machinations. De toutes façons,
certains font de la magie noire au grand jour :

En Israël le recours à la sorcellerie n'est pas rare, comme ici pour obtenir la mort d'Yitzhak RABIN, parce qu'il avait engagé des pourparlers de paix.
   
Un groupe de kabbalistes a récité des incantations de magie noire pour provoquer la mort de RABIN,  lequel sera assassiné peu après (1995).
La même méthode sera mise en œuvre à l'encontre de Yasser `Arafät, qui tombera « étrangement malade »
et qui mourra en 2004 dans un hôpital en France, sans qu'on puisse déterminer officiellement pourquoi, malgré toutes sortes d'expertises,
>>>

les responsables français s'étant empressés de détruire les prétendues preuves d'absence de polonium (échantillons d'urine et de sang de la victime).

 
~~~~~~~~~~~~

Remarque: à la différence des bahá'ís orthodoxes, les hétérodoxes ont rejeté Mason Remey, l'architecte auquel ils doivent la plupart de leurs premiers édifices religieux :
Et pourtant,
ils accaparent les lieux en dépit du fait qu'ils renient le gardiennat, c-à-d la fonction à laquelle Mason Remey était destiné après 1957,
tandis que le gardien actuel des bahá'ís orthodoxes est installé aux Etats Unis.
   explications >>>
 

     « Sans l'institution du Gardien de la Cause,
   l'intégrité de la Foi (bahá’íe) serait mise en péril. »
  (Shoghi Effendi, LA DISPENSATION DE BAHÁ'U'LLÁH)

La plupart des édifices bahá'ís ont été conçus par l'architecte Mason Remey,  qui avait été nommé président du Conseil international bahá'í par le "Gardien" Shoghi Effendi, lui-même désigné par son grand-père `Abdu’l-Bahá. (voir plus loin).
Ce Conseil fut spécialement créé par Shoghi Effendi en tant qu'institution provisoire destinée à devenir la 
 "Maison Universelle de Justice", 
un Tribunal international  préfigurant la structure principale d'un nouvel ordre mondial.

Cette Maison Universelle de Justice devait être chapeautée par le "Gardien", juge de ce tribunal. Malheureusement, certains bahá'ís ont rejeté Mason Remey qui se trouvait pourtant en position de devenir le nouveau Gardien après la disparition de Shoghi Effendi. (N'oublions pas que ces bahá'ís étaient majoritairement des iraniens, qui se considéraient orgueuilleusement aryens, c-à-d supérieurs, tandis que Mason Remey n'était pas d'origine perse). Il s'en suivit une scission entre les bahá'ís orthodoxes, qui ont conservé les institutions d'`Abdu’l-Bahá en suivant Mason Remey, et les bahá'ís hétérodoxes, qui n'ont plus de gardien depuis 1957.
  Il y a eu un procès à ce sujet en 2008:  jugement
  voir plus bas


Bahá'u'lláh, le prophète de la religion bahá'íe, avait demandé qu'après son départ on se réfère à son fils aîné `Abdu’l-Bahá:
« Quand l'océan de ma présence aura reflué et que le livre de ma révélation sera achevé,  
tournez vos visages vers celui que Dieu a choisi et qui est issu de l'Antique Racine »
(...) « pour tout ce que vous ne comprenez pas dans le Livre »
(et non pas pour qu'il s'adonne au despotisme religieux).

 
`Abdu’l-Bahá fut alors nommé le Centre de l'Alliance, ou encore le Maître.  On l'appela aussi Centre du Covenant.     
A son tour `Abdu’l-Bahá demanda qu'après sa mort, la religion bahá'íe soit chapeautée par son petit-fils, Shoghi Effendi,
qui reçut le titre de Gardien
, et il précisa que chaque gardien devrait désigner son successeur de son vivant.
Extrait du testament présumé d' `Abdu’l-Bahá :  «Il incombe» au Gardien (il lui revient obligatoirement ) de
« désigner, de son vivant, celui qui deviendra son successeur,  afin qu’après sa disparition, des différends ne puissent survenir ».

NB: les supposées dernières volontés d'`Abdu’l-Bahá ne comportent pas de signature, et elles n'ont pas pu être authentifiées.
Aucun être sensé ne rédigerait son testament en omettant de le signer!
L'expert consulté par Mme Julie CHANLER a déclaré qu'aucun élément de ce document ne permettait (par comparaison aux autres) de prétendre qu'il était authentique.

De surcroît, on peut y lire des propos sectaires, par exemple:
« A personne n'est donné le droit de mettre en avant son opinion personnelle ou d'exprimer ses convictions particulières. »
ce qui est tout-à-fait contraire à l'esprit de Bahá'ú'lláh, qui encourageait l'authenticité des consultations réciproques, ce qui nécessite une parfaite franchise.
`Abdu’l-Bahá lui-même avait déclaré précédemment :
« Il faut accepter la parole de vérité, quelle que soit la bouche qui la prononce. » (`Abdu’l-Bahá en assemblée, en Amérique).
Force est de constater que tout cela manque de cohérence. On relève même un lapsus cocasse dans ce document :
« Le centre de sédition, le premier promoteur de division, Mirza Muhammad-Ali, a quitté l'ombre de la cause,(...) »

en d'autres termes, il a quitté le côté sombre de ce mouvement religieux!

Shoghi Effendi installa Mason Remey dans une posture virtuelle, en lui attribuant la présidence de la plus haute des assemblées en puissance dans cette religion, le Conseil international bahá'í, lequel avait été officiellement créé pour devenir la future Maison Universelle de Justice: s'il l'avait désigné au sommet de cette structure en cours d'achèvement au milieu du vingtième siècle, c'était pour qu'il occupe déjà la place du futur Gardien qui allait devoir chapeauter cette M.U.J. suprême, dans l'attente de son avènement, donc intentionnellement, afin de préparer les esprits

sans que ce Conseil n'affiche jamais la moindre activité avant l'heure:
 « Au Centre mondial (...) le mécanisme de ses institutions les plus importantes a été enfin établi  
(...) les organes suprêmes de son ordre en éclosion  se déploient dans leur forme embryonnaire.»   (Shoghi Effendi, 30 juin 1952)



Extraits d'un   TELEGRAMME DU GARDIEN SHOGHI EFFENDI   du 25 avril 1951 

« Etapes préliminaires prises lors de la préparation de la conception finale du Mashriqu'l-Adhkar sur le Mont-Carmel  
par le président du Conseil International Bahá'í, spécifiquement désigné par 'Abdu’l-Bahá comme étant son architecte.

Processus d'expansion en progrès constant de l'Ordre administratif est accéléré par
 la constitution du Conseil international bahá'í
conçu pour aider l'érection des superstructures associées au Sépulcre du Báb, en cimentant les liens unissant  
le Monde en herbe de ce Centre administratif avec l'Etat récemment créé, et
  en ouvrant la voie pour la création du Tribunal bahá'í,
ce prélude est essentiel à l'instauration de la Maison Universelle de Justice
».
  (Fin de l'extrait cité)
 NB: Depuis toujours, la M.U.J. ("maison universelle de justice") était destinée à devenir un tribunal international.
Or la mise en place d'un tribunal international qui ne serait pas juif sur le territoire de cet Etat récemment créé
ne pouvait que contrarier les noirs desseins des sionistes.
• Extrait d'une conversation de Shoghi Effendi, le Gardien de l'époque, pendant une réunion: 
« L'actuel président du Conseil International Bahá'í deviendra alors le juge.» (puis en se tournant vers Mason Remey)
« Mason, êtes-vous prêt à devenir un juge? »  (Shoghi Effendi, 30 nov 1952)
.


     Shoghi Effendi avait donc décidé que Mason Remey deviendrait le président de ce tribunal, donc le Gardien.

NB: Dans le télégramme ci-dessus Shoghi Effendi indique bien que la constitution du Conseil international bahá'í
                       était le prélude essentiel à l'instauration de la Maison Universelle de Justice,
autrement dit: constitutif, nécessaire, indispensable à l'instauration de la Maison Universelle de Justice,
            et d'emblée il met l'accent sur la désignation de Mason Remey,  mis à l'honneur par `Abdu’l-Bahá,
                et sur son statut spécifique étant donné la finalité de ce qui se prépare.
        retour

Le mot "spécifiquement" indique expressément qu'il existe une une raison précise à cette désignation particulière,
qui concerne l'essence même de la M.U.J., futur Tribunal international bahá'í:

DEFINITIONS
 
essentiel = relatif à l'essence 
   Shoghi Effendi est formel, puisque 
• l'essence,  c'est ce qui fait qu'une chose est ce qu'elle est.

Rappel: A cette époque Mason Remey avait déjà été nommé président du Conseil International Bahá'í par le gardien Shoghi Effendi,
or cet organisme constituait l'essence de la future MUJ, et du futur TRIBUNAL bahá'í, 
c'est le gardien Shoghi Effendi lui-même qui le dit (de son vivant!) dans ce télégramme: 

« La constitution du Conseil international bahá'í (...) pour la création du Tribunal bahá'í,
ce prélude est essentiel à l'instauration de la Maison Universelle de Justice ».


Bahá’u’lláh avait prévenu ses adeptes lors de cet avertissement:
 
« Les Colombes éternelles et les Oiseaux d'Identité parlent deux langages (...)  
L'autre langage est voilé; il sert à éprouver les méchants et à les faire connaître tels qu'ils sont.»

                                                            (Bahá’u’lláh, le Livre de la Certitude)


 
   Définition du mot "identité":  
• Ensemble de caractères qui permettent de reconnaître une personne; 
• ce qui fait que deux aspects ne représentent qu'une seule et même réalité.

  « Bientôt, ton Seigneur FERA deToi "A SIGN OF GUIDANCE AMONG MANKIND".» 
(`Abdu’l-Bahá, traduit par Shogi Effendi, Tablette «en l'honneur de M. Remey» 2 mars 1915, Star of the West)


Cette citation montre qu'`Abdu’l-Bahá et Shoghi Effendi savaient que la destinée de Mason Remey serait exceptionnelle.
Les textes inspirés émanant du monde spirituel doivent parfois s'analyser minutieusement, comme si on interprétait un rêve.
Sur le plan spirituel, `Abdu’l-Bahá, Shoghi Effendi, et Mason Remey agissent de concert,   et nous n'en sommes qu'au prélude,
déclare le gardien dans ce télégramme  au moyen duquel il nous délivre un message s'inscrivant dans la continuité de ses intentions.
Shogi Effendi confirme ici l'identité de son successeur en le désignant dans un langage voilé, pour mettre à l'épreuve la communauté bahá’íe,
parce qu'elle devra prendre du recul  en raison de l'importance finale des enjeux  pour tout ce qui concerne le futur Tribunal international bahá'í.

«... un secret bien gardé...» (`Abdu’l-Bahá cité par Shoghi Effendi, au sujet du futur Gardiennat.)
  Mason Remey a mis un certain temps avant de prendre conscience de sa charge en tant que Gardien de la "Foi bahá’íe".  
    Bahá'ú'lláh lui-même avait médité pendant deux ans avant de se décider à proclamer qu'il était « le promis ».


~~~~~~

« Une double obligation s'impose (...) d'observer les lois qu'Il a prescrites, qu'Il a toujours édictées
et qu'il continuera d'édicter, et par lesquelles la vérité peut être distinguée du mensonge.»  (écrits de Bahá'u'lláh).


Le point de vue orthodoxe :   explications >>>

Courriel (en anglais) au secrétariat bahá’í orthodoxe : "NBC-OBF-USA Secretary" : secretaryorthodoxbahai.com           
Courriel (en français ou en anglais) au sujet des pages internet spécifiques aux bahá’ís orthodoxes :   joeljiinet.net.au           


« Sans l'institution du Gardien de la Cause, l'intégrité de la Foi (bahá'íe) serait mise en péril. » (Shoghi Effendi, LA DISPENSATION DE BAHÁ'U'LLÁH)

Malheureusement les bahá'ís hétérodoxes ne respectent pas complètement leur doctrine
puisqu'il n'y a plus de "gardien" à la tête de leur religion - voir l'historique
 >>>

« L'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu » (La Rochefoucauld, Maximes). 
^ HAUT
PHOTOS
Pour plus d'information hétérodoxe : Office of Public Information
• Bahá'í World Centre • P. O. Box 155 • 31001 Haifa, Israel •
Email: opi@bwc.org
(Ne respectent plus la doctrine d'`Abdu’l-Bahá)
  En France (bahá'ís hétérodoxes) :
  Bureau d'Information Publique
  45, rue Pergolèse • 75116 PARIS
(Ne respectent plus la doctrine d'`Abdu’l-Bahá)


Les bahá'ís orthodoxes respectent complètement la supposée doctrine d'`Abdu’l-Bahá
(ils ne remettent pas en question la validité de son testament sans signature)

puisqu'ils ont toujours un "gardien" à la tête de leur religion voir l'historique
>>>


« Nous les avons en outre exhortés  à tenir leurs regards fixés  sur ce qui a été révélé dans nos Tablettes.»  (Bahá'u'lláh)

      Après le décès de Shoghi Effendi en 1957,
 il a fallu un certain temps à Mason Remey avant de prendre conscience de sa charge en tant que Gardien de la Foi bahá’íe,
ce qui nous montre qu'il n'était pas avide de pouvoir. 

Bahá'ú'lláh lui-même avait médité pendant deux ans avant de se décider à proclamer qu'il était « le promis ».

De nos jours, c'est Joël Bray Marangella qui a été désigné pour succéder à Mason Remey en tant que Gardien des bahá'ís orthodoxes.   >>>

« Un silence peut être parfois le plus cruel des mensonges.» (Robert Louis Stevenson)
 La grande majorité des bahá’ís ignore que  
l'Assemblée Spirituelle Nationale des bahá’ís de France avait reconnu la validité de la proclamation de Mason Remey 

 en tant que Gardien de la Foi bahá’íe, 

tandis que les autres Assemblées dispersées de par le monde n'ont jamais pu le faire, pour la simple raison que...


l'information ne leur a pas été transmise!

Il faut savoir que des bahá’ís malintentionnés ont fait obstacle à la diffusion de cette proclamation ainsi qu'à la publication de cette dernière information spécifique à la décision prise en France, mais remarquablement utile à la démocratie planétaire. Précisons que la décision française a été postée à l'époque sous pli recommandé, une enveloppe que les bahá’ís français se sont adressée à eux-mêmes, afin de constituer une preuve de cet événement, en considérant que ce document serait utile à l'avenir. Rappelons qu'une prétendue Maison Universelle de Justice autoproclamée n'a aucune légitimité, puisque les véritables nominations officielles à Haïfa doivent respecter l'institution du gardiennat, donc obéir aux directives du Gardien. Malheureusement, le gardiennat a été renié, et la communauté bahá’íe a été mystifiée à l'échelle mondiale.

« Nous les avons en outre exhortés  à tenir leurs regards fixés  sur ce qui a été révélé dans nos Tablettes.»   (écrits de Bahá'u'lláh)

Aujourd'hui chaque bahá’í peut facilement se documenter sur les faits historiques résumés ci-dessus, en consultant notamment le site multilingue des bahá’ís orthodoxes pour connaître les documents d'origine, afin de respecter la recommandation de Bahá'u'lláh concernant la recherche personnelle de la vérité en toute indépendance >>> 

  Chaque bahá’í se doit d'entreprendre « la recherche indépendante de la vérité »,
« l'aspiration la plus noble de l'homme »
  (cf Bahá'u'lláh)
 >>>


« Tout ce qu'il y a de latent dans les arcanes de ce cycle sacré apparaîtra graduellement et sera rendu manifeste, car il n'est à présent qu'au début de sa croissance et à l'aurore de la révélation de ses signes. »

('Abdu’l-Bahá, cité par Shogi Effendi dans LA DISPENSATION DE BAHÁ'U'LLÁH)

 

Un prétendu processus démocratique ne peut pas fonctionner quand les informations importantes sont censurées ou déformées, par crainte que la mention d'une conspiration fasse tache dans les publications officielles, étant donné que les dirigeants n'osent pas se remettre en question!
                                                    Lien pour voir une déclaration officielle de l'Assemblée Spirituelle Nationale des bahá’ís de France (1961) >>>
Demandez-vous pourquoi les membres de l'ASN de France ont décidé d'établir une preuve de leur décision historique, tandis que partout ailleurs, l'ensemble de la communauté mondiale bahá’íe a été tenue dans l'ignorance totale de ce qui s'est tramé à son insu!

« Sans l'institution du Gardien de la Cause, l'intégrité de la Foi (bahá'íe) serait mise en péril. » (Shoghi Effendi, LA DISPENSATION DE BAHÁ'U'LLÁH)

Renseignez-vous aussi sur Rúhiyyih Khánum, la veuve de Shoghi Effendi, ainsi que sur l'incroyable docteur Muhajir... Et vous comprendrez peut-être pourquoi les membres de la Maison Universelle de Justice doivent être des hommes exclusivement.
« La gloire n'est pas à celui qui aime son pays, mais à celui qui aime ses semblables.»
 (Bahá'u'lláh, Tablette du Monde.)

Malheureusement les bahá'ís hétérodoxes ne respectent pas complètement leur doctrine
puisqu'il n'y a plus de "gardien" à la tête de leur religion - voir l'historique
 >>>


Remarque: Votre serviteur a connu un bahá'í hétérodoxe né en 1915 (aujourd'hui décédé) qui lui a rapporté les faits,
notamment en ce qui concerne l'épisode de la lettre recommandée de l'ASN de France,
et ses explications coïncidaient avec celles de J.B. MARANGELLA, le gardien actuel.


Bien qu'ils doivent s'abstenir d'engager des procédures judiciaires,
les baha'is hétérodoxes de Wilmette (États-Unis) ont attaqué la communauté des baha'is orthodoxes au tribunal.
C'est ainsi peut-être qu'ils espèrent voir se réaliser la prière bahá'íe qui demande à Dieu:
« O Toi, Seigneur bienfaisant! Unis-les tous; fais que les religions s'accordent, que les nations s'unifient,  
afin qu'ils soient comme les membres d'une seule espèce et comme les enfants d'une même patrie.
Puissent-ils s'associer dans l'unité et la concorde »
...

Ils ont perdu leur procès: 
Jugement en faveur de la Foi Bahá'íe orthodoxe
Du Conseil national Bahá'í des Bahá'ís orthodoxes des États-Unis

Courriel du secrétaire: obfcouncilsecty@hotmail.com
5 mai 2008
Par une décision rendue par la Cour du District des États-Unis, la Foi Bahá'íe orthodoxe a été jugée non coupable des accusations d'outrage alléguée par l'Assemblée spirituelle nationale des Bahá'ís des États-Unis (ASN de Wilmette).
Par une mise en demeure, selon laquelle la Foi Bahá'íe orthodoxe était accusée de violation, les bahá'ís hétérodoxes espéraient pouvoir interdire aux bahá'ís orthodoxes d'utiliser le nom «Bahá'í», ce mot («glorieux») qui dénomine tout croyant en Bahá'u'lláh -
tout comme le mot «chrétien» qualifie ceux qui suivent les enseignements du Christ.

L'ASN, (une branche nationale de l'organisation mondiale comptant plus de six millions de membres) avait poursuivi en justice la Foi Bahá'íe orthodoxe, dont la communauté compte moins de 50 membres aux États-Unis, et à laquelle plusieurs adeptes ont adhéré depuis fort longtemps.

Par suite de la décision de la juge, la Foi Bahá'íe orthodoxe peut continuer à utiliser le nom Bahá'í pour s'identifier et peut continuer à enseigner sa croyance en le gardiennat continu de la Foi en Bahá'u'lláh, enseignement qui va à l'encontre de celui promu par le groupe de l'ASN. La Foi Bahá'íe orthodoxe reconnaît Joel B. Marangella en tant que Gardien légitime de la Foi Bahá'íe à l'heure actuelle.
L'injonction fut rendue il y a plus de quarante ans envers un corps rival de l'ASN, désormais éteint. Par son son jugement du 23 avril 2008, l'Honorable Amy J. St Eve a écrit: «[L]a lignée de succession a un chaînon manquant», après avoir tenu une audition probatoire le 7 janvier 2008 à Chicago, Illinois, sur la requête en outrage présentée par l'ASN.

Les Bahá'ís sous les stipulations du Covenant furent cités à comparaître également
(organisation tout à fait distincte des deux parties)
.
Ils ont eux aussi été jugés non coupables.

L'avis complet de la Cour se trouve aux adresses suivantes:

http://trueseeker.typepad.com/true_seeker/court_case.html

http://www.truebahai.com/court_case.html

Rappel: Entreprendre une procédure judiciaire est contraire aux règles bahá'íes!!!
Or en 1939 l'Assemblée spirituelle des bahá'ís de New York avait déjà porté plainte contre Mme Chanler et Mirza Ahmad Sohrab,
des croyants sincères qui s'efforçaient de promouvoir la cause bahá'íe et qui avaient ouvert une librairie bahá'íe!
L'Assemblée spirituelle des bahá'ís (encouragée par Shoghi Effendi) perdit son procès ainsi que son dernier recours en appel. 
Mme Julie Chanler et Mirza Ahmad Sohrab furent "excommuniés"...
Dans son livre "Silence rompu", ce dernier dénonça (onze ans plus tard, pp 150, 275, 277) la censure exercée par Shoghi Effendi en 1922, 
ainsi que les tricheries et l'esprit totalitaire des méthodes de l'administration bahá'íe.
 
NB: Les bahá'ís orthodoxes constatent que les bahá'ís hétérodoxes ne respectent pas les directives de 'Abdu'l-Bahá, fils aîné de Bahá'ú'lláh; 
ils ne respectent pas non plus les règles établies à l'origine par leur prophète Bahá'ú'lláh.  
  >>>   page détaillée pour en savoir plus  >>>
             retour   clic = retour

Répertoire spécifique à la Foi bahá'íe 
   LES BAHÁ'ÍS* | BAHÁ'U'LLÁH* | Prières* | ECRITS* | MONT CARMEL* | SYSTEME BAHÁ'Í* | Tablette d'Ahmad * | LEURRE BAHÁ'Í* | BAHÁ'ÍS ORTHODOXES* | ORDRE MONDIAL*  

Remarque : la phrase de Bahá'ú'lláh « Tournez vos visages vers celui que Dieu a choisi et qui est issu de l'Antique Racine
(...) pour tout ce que vous ne comprenez pas dans le Livre »
ne voulait pas dire qu'il fallait s'adonner au despotisme.
Or le gardien actuel des bahá'ís orthodoxes exige qu'on lui obéisse de façon absolue, 
ce qui est interdit par les lois françaises qui considèrent cela comme caractéristique d'une secte.


Certains s'interrogent sur la politique nouvelle qui permettrait d'améliorer les choses en ce monde
sans s'aviser du fait qu'il conviendrait d'abord de promouvoir LA BONNE FOI.
Il serait temps de se demander qui est « celui que Dieu a choisi » pour l'époque actuelle.
En définitive, il existe trois groupes bahá'ís importants :  

Le groupe religieux promouvant le bahaïsme unitaire aux États-Unis d'Amérique fut dirigé par Shuaullah Behai, le fils de Mírzá Muhammad Ali (“la plus grande Branche”) un des fils de Bahá'u'lláh.
Mírzá Muhammad Ali = Ghusn-i-Akbar, demi-frère d'`Abdu’l-Bahá
dont Bahá'u'lláh avait indiqué qu'il devait succéder à `Abdu’l-Bahá.

La majeure partie de la famille de Bahá’u'lláh approuvait le parti de Ghusn-i-Akbar, incluant deux femmes de Bahá’u'lláh, Fatima et Gawhar, et tous leurs enfants. Mais `Abdu’l-Bahá était hostile à Ghusn-i-Akbar, et ceux qui ont suivi `Abdu’l-Bahá ont voulu empêcher cette succession. Cependant, les bahá'ís unitaires ont aussi compté Mírzá Majdeddin (neveu et beau-fils de Bahá’u'lláh) parmi leurs membres.
Tandis que les autres bahá'ís (ceux de Haïfa ainsi que les orthodoxes) n'ont plus aucun descendant de Bahá'u'lláh parmi eux, de nos jours Nigar Bahai Amsalem, l'arrière-petite-fille de Bahá’u'lláh, à la fois petite-fille de Mírzá Muhammad `Alí, et du plus jeune fils de Bahá’u'lláh, Badiullah, apporte elle aussi son soutien au bahaïsme unitaire.
Elle a construit un sanctuaire au pied de la tombe de son grand-père, Mírzá Muhammad Alí (“la plus grande Branche”).
Elle réprouve l'organisation bahá'íe installée actuellement à Haïfa.

Les bahá'ís unitaires d'aujourd'hui cherchent à revivifier l'école de pensée de Ghusn-i-Akbar, “la plus grande Branche”, tout en reconnaissant les contributions positives d'`Abdu’l-Bahá à la religion bahá'íe. Le bahaïsme unitaire moderne met l'accent sur l'unité et la transcendance de Dieu, l'humanité et les limitations de tous les dirigeants religieux - en incluant les prophètes -, l'importance de l'acceptation et de la tolérance entre les fidèles de Bahá'u'lláh et les personnes de toutes croyances. Ils acceptent que des bahá'ís s'engagent en politique et dans des causes sociales.

Puisqu'ils considèrent que même les prophètes ne sont pas forcément des êtres parfaits, il va sans dire qu'ils devraient eux-mêmes se remettre en questions périodiquement, d'autant plus que pour l'instant, ils semblent plutôt mal inspirés :
- ils sont tolérants à l'égard de la dépravation homosexuelle, laquelle s'oppose à la logique de la vie, donc à Dieu;
- ils acceptent les adhérents habitant en Israël, ce qui n'est pas prudent étant donné les fausses adhésions
  et la magie noire fomentée par des kabbalistes qui veulent affaiblir en secret les religions non-juives:

« II ne sera pas désirable pour nous que subsiste une autre religion que la nôtre (...)
nous devons nous efforcer d'effacer de la terre (...) toutes les autres religions.»
>>>
(Protocole des sages de Sion, XVIII - Congrès sioniste mondial, publié en 1903)
Voir des extraits de ce rapport >>>
>>>
.

REMARQUES : Le nom de Bahá’u’lláh  (en français : Gloire de Dieu, ou Gloire de l'Eternel)  est mentionné à différentes reprises dans la Bible, en tant que retour du Christ.                                  


Extrait de textes juifs (Talmud) : « Ordre est donné de modifier et de ridiculiser les textes religieux des goyims (non juifs) » (Iore Dea 147.5)
Les croyants authentiques considèrent que si on ne reconnaît pas le sens de son essence
on vit en porte-à-faux à l'égard de son potentiel de cohérence existentielle.


R E P E R T O I R E
  ACCUEIL* |  LOGIQUE DE LA FOI* |  INTRODUCTION* |  CROYANCE* |  PRINCIPE* |  AMOUR ET CONSCIENCE* |  INCONSCIENT* |  FRUIT DEFENDU* |  FRUIT DEFENDU (2)*  ATTACHEMENT* |  LIBERTE* |  VRAIE VIE* |  IMMANENCE* |  TRANSCENDANCE* |  RIRE* |  IRONIE* |  VIOLENCE* |  RESPECT* |  ESPOIR* |  VOLONTE* |  CONCLUSION*

  COHERENCE* |   FRACTALES* |   HUYGENS* |   SECTES* |   CLONAGE* |   PRIMITIFS* |   EGOISME* |   SOURIEZ* |   MASCARADE* |   MONDIALISATION* |   THEORIE du genre*   GENESE & VIE ETERNELLE* |   mariage & ADOPTION par des homos * |   TRAFIC D'INFLUENCE* |   LES BAHÁ'ÍS* |   ENSEIGNER* |   EXPERIENCES SPIRITUELLES* |   Qu'est-il permis d'espérer?*

R E P E R T O I R E
Médecine spirituelle chinoise
Congrès sioniste mondial
Précisions sur les RACES

Citations d'auteurs
Tablette d'AHMAD | Shrî AUROBINDO | BAHÁ'Ú'LLÁH | BARLOW | BERGSON | BRIGGS | CAYCE | COMTE | FROMM
GIBRAN | HEGEL | HEYOAN | KRISHNAMURTI | LAO TSEU | LEIBNIZ | MONEY | MONNIER | O.N.U. | PASCAL | PERROUX PLATON | POINCARE | SION | SPINOZA | TEILHARD DE CHARDIN | THOMAS D'AQUIN | VASSE | VIVEKANANDA

Courriel (en anglais) au secrétariat bahá’í orthodoxe : "NBC-OBF-USA Secretary" : secretaryorthodoxbahai.com           
Courriel (en français ou en anglais) au sujet des pages internet spécifiques aux bahá’ís orthodoxes :   joeljiinet.net.au           

^ HAUT
<<< Agrandir la fenêtre au maximum avec Explorer, touche logo + F11 >>>
Ce site utilise JavaScript
Explorer affiche des bulles explicatives et des fonctions supplémentaires.
Préférer Explorer écran 800 x 600, texte taille moyenne.
Agrandir la page au maximum (touche F11).