BAHÁ'U'LLÁH (1817-1892)
littéralement:“La Gloire de Dieu”


Fondateur de la Foi bahá'íe,
ce noble persan renonça à une existence princière
pour vivre dans le dénuement,
quarante années d'exil, d'emprisonnement et de persécution,
alors qu'il prônait l'unification de tous les peuples
en une société mondiale pacifique.

« Que votre vision embrasse le monde au lieu de se confiner à vous-mêmes ».

Certains de ses écrits ont été traduits dans plus de 800 langues.




<<< Entrée du tombeau de Bahá'u'lláh      



                 au fond de cette allée,
                 à Bahjí, près de Saint-Jean-d'Acre.
>>>

Extrait de la brochure “Les bahá'ís”


~~~  Avec l'aimable autorisation du Centre Mondial bahá'í  ~~~

Bahá'u'lláh rejetait le luxe, il était partisan de la simplicité volontaire.
« (...) admoneste le riche (...)»     « Dieu préfère les pauvres »
« Dieu n'a pas besoin de vos temples »
  (cf  "Les écrits de Bahá'u'lláh", éditions bahá'íes)
.

Il a déclaré qu'il n'avait jamais été aussi heureux que durant les deux années qu'il a passées seul dans le désert.
(cf  le Kitáb-i-Aqdas, "Le livre le plus saint")

Bahá'ú'lláh parlait et écrivait dans plusieurs langues qu'il n'avait jamais étudiées.


Né en 1817, Bahá'u'lláh était membre d'une des grandes familles patriciennes de Perse. Cette famille pouvait retracer sa lignée jusqu'aux dynasties impériales qui avaient régné sur la Perse, et elle était dotée de richesses et de vastes domaines. Tournant le dos à la situation que de tels avantages pouvaient lui offrir à la cour, Bahá'u'lláh se fit connaître pour sa générosité et sa bonté, ce qui lui valut l'amour profond de ses compatriotes. Cette position privilégiée ne survécut pas longtemps à l'annonce que Bahá'u'lláh fit de son soutien au Báb. (Ce nom se traduit par : La Porte). Babel, en akkadien, signifie « porte ». C'est le nom hébreu de Babylone. Le chapitre 11 de la Genèse lui est consacré. (voir plus bas LE MIRACLE DU BAB).
Submergé par les vagues de violence qui déferlèrent sur les bábís après l'exécution du Báb, Bahá'u'lláh souffrit non seulement de la perte de tous ses biens terrestres, mais il fut également soumis à l'emprisonnement, la torture et à une série de bannissements. Il fut d'abord exilé à Baghdád où il déclara en 1863 qu'il était le Promis annoncé par le Báb. De Baghdád, Bahá'u'lláh fut envoyé à Constantinople, puis à Andrinople et finalement à Saint-Jean- d'Acre en Terre sainte où il arriva en tant que prisonnier en 1868.

    La venue de Bahá'u'lláh, réincarnation de Jésus Christ, a eu lieu au 19ème siècle, mais très peu l'ont remarqué...
      Or nous avions été prévenus : « Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit.» (La Bible, 1 Thessaloniciens 5:2)
      Cela voulait dire qu'il passerait inaperçu.


Des études ultérieures semblent montrer qu'Abraham comptait parmi ses ancêtres.

« La religion est le plus parfait instrument pour instaurer l'ordre dans le monde et pour la quiétude de tous les êtres. »

(Bahá'u'lláh, Foi mondiale bahá'íe, p. 263)       



EXTRAITS DE PRIERES BAHÁ'ÍES
*****


“ Glorifié es-Tu, ô Seigneur mon Dieu!
Je te rends grâce de m'avoir appelé à l'existence en tes jours
et d'avoir insufflé en moi ton amour et ta connaissance.
(...)
Je ne suis, ô mon Dieu, qu'une toute petite graine
que Tu as semée sur la terre de ton amour (...) ”
*****

“ Oh mon Dieu!
Donne-moi la connaissance, la foi, et l'amour.
Oh bien aimé!
Orne ma tête de la couronne de ta providence,
mon cœur de la lumière qui éclaire celui qui te connaît
(...)
et permet à mon oreille d'entendre ta sainte parole.
(...)
Elève-moi au-dessus de l'océan de la superstition et des vaines chimères,
et accorde-moi une vue pénétrante,
afin que je puisse comprendre ton unité et ta vérité
dans tous les royaumes. ”

*****


“ (...) Fais déborder mon cœur d'amour pour tes créatures
et accorde-moi de devenir le signe de ta miséricorde,
le témoignage de ta grâce
et le promoteur de la concorde parmi tes bien-aimés. (...) ”


*****

“ Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu
et renouvelle en moi une conscience paisible, ô mon espérance! (...) ”


*****

“ O Toi, Dieu compatissant! Donne-moi un cœur qui puisse, comme le cristal, être éclairé par la lumière de ton amour,
et accorde-moi une pensée qui puisse, par la bonté spirituelle, changer ce monde en un jardin de roses.”


*****

“ (...) O Toi, Seigneur bienfaisant! Unis-les tous;
fais que les religions s'accordent, que les nations s'unifient,
afin qu'ils soient comme les membres d'une seule espèce
et comme les enfants d'une même patrie (...) ”

[il y aurait donc plusieurs espèces d'hommes! Il s'agit probablement d'une erreur de traduction : préférer "race"]


*****

“ (...) O Seigneur! Relie et unis les cœurs,
établis la concorde entre toutes les âmes
et réjouis les esprits par les signes de ta sainteté et de ton unité.
(...)
O Seigneur Dieu!
Rends-nous semblables aux vagues de la mer, aux fleurs du jardin,
unis et en accord par la grâce de ton amour.
O Seigneur!
Réjouis les cœurs par les signes de ton unité
et fais que tous les humains soient comme de étoiles
répandant leur rayonnement des mêmes sommets de gloire,
comme des fruits choisis
se développant sur ton Arbre de vie. (...) ”

*****

“Sois bien certain qu'en vérité celui qui se détourne de cette Beauté s'est aussi détourné des Messagers du passé
et a fait preuve d'orgueil envers Dieu, de toute éternité en toute éternité.”
 (Tablette d'Ahmad)
Cette phrase révèle que les âmes des sionistes d'aujourd'hui 
sont les mêmes que celles qui ont voulu la mort de Jésus il y a plus de 2000 ans.


*****

“ (...) O Toi le bien-aîmé de toute la création et le désiré de tout l'univers, par ton infaillible protection
préserve-nous de ceux dont tu as fait des instruments de l'esprit du mal qui chuchote dans le cœur des hommes (...) ”

Prière de protection >>> contre la magie noire >>>

*****
NB: Bahá'ú'lláh a insisté sur l'importance de l'instruction des filles, parce qu'elles sont appelées à devenir mères et à éduquer leurs enfants.

*****
Bahá'ú'lláh a signalé qu'on découvrira à l'avenir qu'on peut vivre en se nourrissant exclusivement de céréales.            
Un bahá'í, David Ned BLACKMER, s'est nourri de cette façon pendant 4 ans et a réussi ainsi à guérir de sa poliomyélite (avant 1950).
           

*****
Rappel: Bahá'ú'lláh écrivait et parlait plusieurs langues qu'il n'avait jamais étudiées.   Il n'était pas instruit,   
mais il n'avait pas besoin de lire la Bible ou le Coran pour connaître leur contenu!

LE MIRACLE DU BÁB
*****
De 1844 à 1863, des Persans issus de toute les classes sociales ont été emportés dans un tourbillon d'espoir et d'enthousiasme suscité par l'annonce faite par le « Báb »,  c-à-d en français « la Porte »: Ce jeune homme de 25 ans déclara représenter le seuil d'une nouvelle aube, la porte par laquelle arriverait bientôt le messager universel de Dieu, « la Gloire de Dieu », BAHÁ'U'LLÁH (cf « la Gloire de l'Eternel » dans la Bible).
Cette prophétie (du 23 mai 1844) se réalisera dix-neuf ans plus tard (en 1863).   En attendant son accomplissement, de nombreux adeptes s'étaient rassemblés sous le nom de bábís (à savoir: le babisme) mais ils furent persécutés par les autorités religieuses de l'époque, qui décidèrent de la mise à mort du Báb le 9 juillet 1850, dans la cour de la caserne de Tabriz.

Environ 10 000 personnes s'étaient massées sur les toits des bâtiments et des maisons autour de cette cour. Le Báb et un jeune disciple étaient suspendus par deux cordes contre un mur. Un régiment d'environ 750 soldats arméniens, disposés en trois rangées de 250 hommes, ouvrirent le feu à trois reprises. La fumée de la fusillade était si dense, rapporte-t-on, que le ciel était noir et la cour plongée dans l'obscurité. Comme en témoignent les archives du ministère des Affaires étrangères britannique, lorsque la fumée fut dissipée, le Báb avait disparu. Son compagnon se tenait là, indemne, épargné par les balles. Les cordes auxquelles ils avaient été attachés n'étaient plus que des lambeaux.
Le Báb fut retrouvé dans sa cellule, donnant des instructions à l'un de ses adeptes. Or précédemment, au lever du jour, quand les gardes étaient venus le chercher pour l'éxécution, il leur avait dit qu'aucune « puissance terrestre » ne pourrait le réduire au silence avant qu'il n'ait dit ce qu'il avait à dire.

Lorsque les gardes vinrent le chercher pour la 2° fois, il leur déclara: « Vous pouvez maintenant accomplir votre besogne ». Le Báb et son compagnon furent à nouveau conduits devant le peloton d'exécution, mais les Arméniens refusant de tirer une seconde fois, cette tâche fut confiée à des musulmans. Les deux hommes s'effondrèrent, seuls leurs visages restèrent intacts.

Rappel: les auteurs de la Bible se sont parfois exprimés 13 voire 15 siècles après la disparition du Christ.
A la différence des témoins ayant vécu à l'époque de Jésus, lesquels savaient rarement écrire,
on dispose ici de nombreuses preuves manuscrites et de documents officiels bien tangibles.


 

Bahá'u'lláh a demandé qu'après sa mort, on se réfère d'abord à son fils aîné `Abdu’l-Bahá:
« Quand l'océan de ma présence aura reflué et que le livre de ma révélation sera achevé,
tournez vos visages vers celui que Dieu a choisi et qui est issu de l'Antique Racine »
            (...) « pour tout ce que vous ne comprenez pas dans le Livre ».
On a concédé à `Abdu’l-Bahá le titre de Centre de l'Alliance   (l'alliance avec Dieu)  ou encore de Centre du covenant.

Alors que Bahá’u'lláh avait demandé que son frère Akbar lui succède, (« Nous avons positionné Akbar après Azam »)
`Abdu’l-Bahá a préféré demander qu'après sa mort, la religion bahá'íe soit chapeautée par son petit-fils, Shoghi Effendi,
qui reçut le titre de Gardien, et il demanda aussi que chaque gardien désigne son successeur de son vivant:
Extrait du testament d' `Abdu’l-Bahá : il « incombe » au Gardien de

« désigner, de son vivant, celui qui deviendra son successeur,
afin qu’après sa disparition, des différends ne puissent survenir »
.

Cette désignation figure sur un télégramme dont il convient d'analyser le contenu attentivement. Voir ce télégramme en bas de page >>>
Mais des difficultés imprévues ont surgi
, en raison du chauvinisme et de l'orgueil aveuglant de certains bahá'ís iraniens...

étant donné que, comme dans le passé « prétendant se convertir, beaucoup de satanistes infiltrèrent et
      subvertirent toutes les religions, les organisations et les gouvernements importants. »
(Henry Mackow)

Les bahá'ís ont été victimes d'une machination occulte   >>>   clic pour lire la suite >>> leurre bahá'í  




  Les bahá'ís orthodoxes respectent complètement leur doctrine d'origine
  puisqu'ils ont toujours un Gardien à la tête de leur religion


  
Le gardiennat évite le nivellement vers le bas qu'on peut observer dans toutes les religions :
On consulte le gardien quand on a un doute sur l'interprétation d'un texte.

    Rappelons que Bahá'ú'lláh lui-même avait médité pendant deux ans avant de se décider à proclamer qu'il était « le promis ».

 La grande majorité des bahá’ís ignore que 
l'Assemblée Spirituelle Nationale de France avait reconnu la validité de la proclamation de Mason Remey
 

  (lequel a lui aussi mis un certain temps avant de prendre conscience de sa charge en tant que Gardien de la Foi bahá’íe)  

tandis que les autres Assemblées dispersées de par le monde n'ont jamais pu le faire, pour la simple raison que l'information ne leur a pas été transmise... Il faut savoir que des bahá’ís malintentionnés ont fait obstacle à la diffusion de cette proclamation ainsi qu'à la publication de cette dernière information spécifique à la France, mais remarquablement utile à la démocratie planétaire. Précisons que la décision française a été postée à l'époque sous pli recommandé, une enveloppe que les bahá’ís français se sont adressée à eux-mêmes, afin de constituer une preuve de cet événement, en considérant que ce document serait utile à l'avenir. Rappelons qu'une prétendue Maison Universelle de Justice autoproclamée n'a aucune légitimité, puisque les véritables nominations officielles doivent respecter l'institution du gardiennat, donc obéir au Gardien.

« Nous les avons en outre exhortés  à tenir leurs regards fixés  sur ce qui a été révélé dans nos Tablettes.»   (écrits de Bahá'u'lláh)

Il serait temps aujourd'hui que chacun fasse l'effort de se documenter en consultant les faits historiques résumés ci-dessus, et au besoin en consultant le site multilingue des bahá’ís orthodoxes pour connaître les documents d'origine, afin de respecter la recommandation de Bahá'u'lláh concernant la recherche personnelle de la vérité en toute indépendance.   >>> 

Un prétendu processus démocratique ne peut pas fonctionner quand les informations importantes sont censurées, sous prétexte que la mention d'une conspiration ferait tache dans les publications officielles!  >>> voir une déclaration officielle de l'Assemblée Spirituelle Nationale des bahá’ís de France (1961) >>>
Demandez-vous pourquoi les membres de l'ASN de France ont décidé d'établir une preuve de leur décision historique, tandis que partout ailleurs, l'ensemble de la communauté mondiale bahá’íe a été tenue dans l'ignorance totale de ce qui s'est tramé à son insu!


Renseignez-vous aussi sur Rúhiyyih Khánum, la veuve de Shoghi Effendi, ainsi que sur l'étonnant docteur Muhajir... Et vous comprendrez peut-être pourquoi les membres de la Maison Universelle de Justice doivent être des hommes exclusivement.


Malheureusement les bahá'ís (hétérodoxes) de Haïfa ne respectent pas complètement leur propre doctrine
puisqu'il n'y a plus de Gardien à la tête de leur religion
 suite >>>



  « O! Combien de fois par la permission de Dieu, une troupe nombreuse fut vaincue par une petite troupe! »

(citation extraite du Livre de la Certitude, de Bahá’u’lláh)


       La venue de Bahá'u'lláh, réincarnation de Jésus, a eu lieu au 19ème siècle, mais très peu l'ont remarqué...
      Or nous avions été prévenus : « Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit.» (La Bible, 1 Thessaloniciens 5:2)
      Cela voulait dire qu'il passerait inaperçu chez les chrétiens.

^ HAUT Comment authentifier Le Promis? >>>
     citations de BAHÁ'U'LLÁH  >>>
REPERTOIRE

Répertoire spécifique à la Foi bahá'íe 
   LES BAHÁ'ÍS* | Prières* | ECRITS* | MONT CARMEL* | SYSTEME BAHÁ'Í* | Tablette d'Ahmad * | LEURRE BAHÁ'Í* | BAHÁ'ÍS ORTHODOXES* | ORDRE MONDIAL* |   ENSEIGNER*  


~~~ QUELQUES REGLES DE CONDUITE BAHÁ'ÍES ~~~

C'est dans un état d'esprit qui aspire à favoriser l'unité mondiale
que s'inscrivent les idées directrices des bahá'ís:

• BAHÁ'U'LLÁH vise l'unité de l'humanité dans le respect de sa diversité
• BAHÁ'U'LLÁH préconise l'égalité des droits de l'homme et de la femme
• BAHÁ'U'LLÁH aspire à l'abandon de toutes formes de préjugés (racisme, fanatisme, ségrégation...)
• BAHÁ'U'LLÁH souhaite l'élimination des extrêmes de richesse et de pauvreté
• BAHÁ'U'LLÁH recommande la recherche personnelle et indépendante de la vérité
• BAHÁ'U'LLÁH prône l'accès de tous à l'éducation et à la culture
• BAHÁ'U'LLÁH encourage la tolérance religieuse
• BAHÁ'U'LLÁH recherche l'accord de l'esprit scientifique et des concepts spirituels et religieux
• BAHÁ'U'LLÁH envisage une confédération mondiale des nations (au 19° siècle! l'ONU avant l'heure)
• BAHÁ'U'LLÁH suggère l'adoption d'une langue auxiliaire universelle
• BAHÁ'U'LLÁH met l'accent sur l'utilité des consultations réciproques.

La ligne de conduite des bahá'ís vise aussi:
- le détachement et la pureté d'intentions
- l'honnêteté et la confiance
- le dévouement et la courtoisie
- la générosité et le service  (travailler pour l'humanité est aussi bénéfique que de prier)
- la primauté des actes sur la parole
- la modération   -   à noter: les "vrais bahá'ís" ne fument pas et ne boivent pas d'alcool.
- etc... (il va de soi qu'on ne tue pas, on ne vole pas, on ne ment pas...)

• les bahá'ís de Haïfa s'opposent au « mariage » et à l'adoption par des homosexuels.
>>>
Prenez garde : dès qu'on absorbe un peu d'alcool, on devient très sensible aux manipulations à distance (magie noire), donc très vulnérable.
Les bahá'ís ne font pas de politique en ce sens qu'ils ne se présentent pas aux élections, et qu'ils ne cherchent donc pas à régenter la vie des autres.
Cela ne les dispense pas de voter par exemple, puisqu'ils sont tenus de participer activement au progrès de l'humanité,
plutôt que de rester cloîtrés hors des réalités de ce monde.

Cependant, « L'âme chérit et le cœur désire tout ce qui arrive dans le chemin de Dieu» (Bahá'ú'lláh, L'Epître au fils du loup, p. 17-18)
  • Bahá'ú'lláh nous invite à être reconnaissants, (il le fait par exemple dans sa Tablette d'Ahmad), or l'expérience prouve que c'est avantageux:
      Des chercheurs-psychologues (athées) ont observé et vérifié que le fait d'écrire sur une feuille de papier une liste de motifs de satisfactions
      qui donnent lieu à un sentiment de gratitude (à l'égard de la vie par exemple)
      - et de la relire journellement - (cf l'ancienne émission LEUR SECRET DU BONHEUR de Fr LOPEZ sur FR2)     lien >>>     
Voir le site de France 2 >>>

      est une technique qui procure un bon moral et du bien-être, et qui se répercute sur l'entourage, même à quelques kilomètres de distance!   Voir: La Tablette d'AHMAD >>>
  • Les expériences menées par le neuroscientifique Richard Davidson en collaboration avec Matthieu Ricard,  
  • les études Emmons, RA & Mc Cullough-2003 (Université de Californie) concernant la gratitude envers la vie, corroborées par
  •
celles d'Ilios Kotsou, chercheur en psychologie des émotions à l’Université de Louvain   (cf l'émission LEUR SECRET DU BONHEUR de Fr. LOPEZ sur FR2)
  • le fait que les neurones présents dans le cœur peuvent interagir avec ceux du cerveau (cf institut Heartmath) - Voir : AMOUR & conscience >>>
     toutes ces références conduisent aux mêmes conclusions: elles vont dans le même sens que celui des textes anciens et des grandes religions.
                   recherche personnelle: >>>>>>
R E P E R T O I R E   > > >
 

Le gardien Shoghi Effendi avait désigné son successeur (de son vivant) dans un langage voilé:                            


Extraits d'un  TELEGRAMME DE SHOGHI EFFENDI  du 25 avril 1951 

« Etapes préliminaires prises lors de la préparation de la conception finale du Mashriqu'l-Adhkar sur le Mont-Carmel
par le président du Conseil International Bahá'í, spécifiquement désigné par Abdu'l-Baha comme étant son architecte.

Processus d'expansion en progrès constant de l'Ordre administratif est accéléré par
 la constitution du Conseil international bahá'í
conçu pour aider l'érection des superstructures associées au Sépulcre du Báb, en cimentant les liens unissant
le Monde en herbe de ce Centre administratif avec l'Etat récemment créé, et
  en ouvrant la voie pour la création du Tribunal bahá'í,
ce prélude est essentiel à l'instauration de la Maison Universelle de Justice
».
  (Fin de l'extrait cité)


NB: Depuis toujours, la M.U.J. ("maison universelle de justice") était destinée à devenir un tribunal international.

Extrait d'une conversation de Shoghi Effendi au milieu d'une réunion: 
« L'actuel président du Conseil International Bahá'í deviendra alors le juge. (puis en se tournant vers Mason Remey)
Mason, êtes-vous prêt à devenir un juge? » (Shoghi Effendi, 30 nov 1952)
.
Donc Shoghi Effendi avait bel et bien décidé que Mason Remey deviendrait le président de ce tribunal,
c-à-d le Gardien.


NB: Dans le télégramme ci-dessus Shoghi Effendi indique bien que la constitution du Conseil international bahá'í
                       était le prélude essentiel à l'instauration de la Maison Universelle de Justice,
autrement dit: le prélude constitutif, nécessaire, indispensable à l'instauration de la Maison Universelle de Justice,
            et d'emblée il met l'accent sur la désignation de Mason Remey,  mis à l'honneur par `Abdu’l-Bahá,
                et sur son statut spécifique étant donné la finalité de ce qui se prépare.


Le mot "spécifiquement" indique expressément qu'il existe une une raison précise à cette désignation particulière,
qui concerne l'essence même de la M.U.J., futur Tribunal international bahá'í:

DEFINITIONS
 
essentiel = relatif à l'essence 
   Shoghi Effendi est formel, puisque 
• l'essence,  c'est ce qui fait qu'une chose est ce qu'elle est.

Rappel: A cette époque Mason Remey avait déjà été nommé président du Conseil International Bahá'í par le gardien Shoghi Effendi,
or cet organisme constituait l'essence de la future MUJ, et du futur TRIBUNAL bahá'í, 
c'est le gardien Shoghi Effendi lui-même qui le dit (de son vivant!) dans ce télégramme:
 

« La constitution du Conseil international bahá'í (...) pour la création du Tribunal bahá'í,
ce prélude est essentiel à l'instauration de la Maison Universelle de Justice ».


Bahá’u’lláh avait prévenu ses adeptes lors de cet avertissement:
 
« Les Colombes éternelles et les Oiseaux d'Identité parlent deux langages (...)  
L'autre langage est voilé; il sert à éprouver les méchants et à les faire connaître tels qu'ils sont.»

                                                            (Bahá’u’lláh, le Livre de la Certitude)


 
Définition du mot "identité":  
• Ensemble de caractères qui permettent de reconnaître une personne; 
• ce qui fait que deux aspects ne représentent qu'une seule et même réalité.

  « Bientôt, ton Seigneur FERA deToi "A SIGN OF GUIDANCE AMONG MANKIND".» 
(`Abdu’l-Bahá, traduit par Shogi Effendi, Tablette « en l'honneur de M. Remey » 2 mars 1915, Star of the West)


Cette citation montre qu'`Abdu’l-Bahá et Shoghi Effendi savaient que la destinée de Mason Remey serait exceptionnelle.
Les textes inspirés émanant du monde spirituel doivent parfois s'analyser minutieusement, comme si on interprétait un rêve.
Sur le plan spirituel, `Abdu’l-Bahá, Shoghi Effendi, et Mason Remey agissent de concert,   et nous n'en sommes qu'au prélude,
déclare le gardien dans ce télégramme  au moyen duquel il nous délivre un message s'inscrivant dans la continuité de ses intentions.
Shogi Effendi confirme ici l'identité de son successeur en le désignant dans un langage voilé, pour mettre à l'épreuve la communauté bahá’íe,
parce qu'elle devra prendre du recul  en raison de l'importance finale des enjeux  pour tout ce qui concerne le futur Tribunal international bahá'í.

« sachez en vérité que ceci est un secret bien gardé. (...) comme une gemme cachée dans sa gangue...» (`Abdu’l-Bahá cité par Shoghi Effendi, au sujet du futur Gardiennat.)
  Mason Remey a mis un certain temps avant de prendre conscience de sa charge en tant que Gardien de la "Foi bahá’íe".  
    Bahá'ú'lláh lui-même avait médité pendant deux ans avant de se décider à proclamer qu'il était « le promis ».
        retour

En définitive, il existe un troisième groupe bahá'í important :  

Le groupe religieux promouvant le bahaïsme unitaire aux États-Unis d'Amérique fut dirigé par Shuaullah Behai, le fils de Mírzá Muhammad Ali (“la plus grande Branche”) un des fils de Bahá'u'lláh.
Mírzá Muhammad Ali = Ghusn-i-Akbar, demi-frère d'`Abdu’l-Bahá.

La majeure partie de la famille de Bahá’u'lláh approuvait le parti de Ghusn-i-Akbar, incluant deux femmes de Bahá’u'lláh, Fatima et Gawhar, et tous leurs enfants. Les bahá'ís unitaires ont aussi compté Mírzá Majdeddin (neveu et beau-fils de Bahá’u'lláh) parmi leurs membres.
Tandis que les autres bahá'ís (ceux de Haïfa ainsi que les orthodoxes) n'ont plus aucun descendant de Bahá'u'lláh parmi eux, de nos jours Nigar Bahai Amsalem, l'arrière-petite-fille de Bahá’u'lláh, à la fois petite-fille de Mírzá Muhammad `Alí, et du plus jeune fils de Bahá’u'lláh, Badiullah, apporte elle aussi son soutien au bahaïsme unitaire.
Elle a construit un sanctuaire au pied de la tombe de son grand-père, Mírzá Muhammad Alí (“la plus grande Branche”).
Elle réprouve l'organisation bahá'íe installée actuellement à Haïfa.

Les bahá'ís unitaires d'aujourd'hui cherchent à revivifier l'école de pensée de Ghusn-i-Akbar, “la plus grande Branche”, tout en reconnaissant les contributions positives d'`Abdu’l-Bahá à la religion bahá'íe. Le bahaïsme unitaire moderne met l'accent sur l'unité et la transcendance de Dieu, l'humanité et les limitations de tous les dirigeants religieux - en incluant les prophètes -, l'importance de l'acceptation et de la tolérance entre les fidèles de Bahá'u'lláh et les personnes de toutes croyances. Ils acceptent que des bahá'ís s'engagent en politique et dans des causes sociales.
A la différence des autres bahá'ís, ils ne réprouvent pas l'homosexualité ni l'adhésion des habitants d'Israël.

Puisqu'ils considèrent que même les prophètes ne sont pas forcément des êtres parfaits, il va sans dire qu'ils devraient eux-mêmes se remettre en questions périodiquement.

  ACCUEIL* |  LOGIQUE DE LA FOI* |  INTRODUCTION* |  CROYANCE* |  PRINCIPE* |  AMOUR ET CONSCIENCE* |  INCONSCIENT* |  FRUIT DEFENDU* |  FRUIT DEFENDU (2)*  ATTACHEMENT* |  LIBERTE* |  VRAIE VIE* |  IMMANENCE* |  TRANSCENDANCE* |  RIRE* |  IRONIE* |  VIOLENCE* |  RESPECT* |  ESPOIR* |  VOLONTE* |  CONCLUSION*

Médecine spirituelle chinoise
Congrès sioniste mondial
Précisions sur les RACES

COHERENCE* |   FRACTALES* |   HUYGENS* |   SECTES* |   CLONAGE* |   PRIMITIFS* |   EGOISME* |   SOURIEZ* |   MASCARADE* |   MONDIALISATION* |   THEORIE du genre*   GENESE & VIE ETERNELLE* |   mariage & ADOPTION par des homos * |   TRAFIC D'INFLUENCE* |   LES BAHÁ'ÍS* |   ENSEIGNER* |   EXPERIENCES SPIRITUELLES* |   Qu'est-il permis d'espérer?*

  REPERTOIRE COMPLET >>>>>>>>>>>>

<<< Agrandir la fenêtre au maximum >>>
^ HAUT
Entrée du tombeau de Bahá'u'lláh
Dernière demeure de Bahá'u'lláh
                   carte de la région
                  
                                               carte de la région
                                        
Préférer Explorer, texte de taille moyenne - écran 800 x 600.
Agrandir la page au maximum: touche F11 .