page précédente: PRINCIPE Ce site exige JavaScript : Préférer Explorer écran 800x600, texte de taille moyenne, appuyer sur F11.
~   AMOUR   ET   CONSCIENCE   ~
* * *
              « Celui qui ne sait rien n'aime rien. (...) Plus on en sait sur une chose, plus grand est l'amour...» (Paracelse)               <             
L'amour est nécessaire à l'éclosion de la connaissance:
on ne parvient pas à s'intéresser à ce (ni à ceux) qu'on n'aime pas,                 remarque >>>
Les neurones présents dans le cœur peuvent interagir avec ceux du cerveau. (cf institut Heartmath) < NB

Le manque d'amour condamne l'ouverture d'esprit.

                                        On peut percevoir l'amour sous la forme d'un sentiment.           <        

Aimer fait naître le concert d'être ensemble:
C'est entrer en résonance et créer un accord harmonieux.
Faire naître cet ensemble, c'est naître avec, c'est-à-dire con-naître.
           (note 1)
Les amants édifient une intelligence bienveillante.
L'intelligence de l'amour permet de connaître et de comprendre.  
(ce qui crée de la conscience)         <  

Donc l'amour initie la conscience.       remarque >>>


Ce processus créatif est fondamental:

le propre de l'être, c'est d'être conscient;
sa faculté essentielle, c'est de connaître et comprendre.
Or cette activité intelligente est le fruit de l'amour.
  L'être authentique aspire au bien de l'uni-vers.               <<< remarque

L'essence du « je suis », c'est donc l'amour.
L'être est significatif d'amour.
                                                                  <<< remarque
Chacun signifie l'amour de ses parents, lesquels nous relient à l'origine de l'humanité, donc à la source de l'être.                                                                                           < NB                 

L'amour oriente le sens de l'existence.
Celui qui dévie de son essence, celui donc qui n'est plus authentique
se divise dans l'incohérence:
             Ne pas confondre l'intelligence et la ruse.                                                                   
il n'est plus en accord avec lui-même,
il ne s'aime plus lui-même,
il renie son essence.               remarque
>>>
Dire qu'on « donne » de l'amour, c'est une erreur de langage: l'amour se propage comme une onde qu'on peut percevoir, mais il ne se « donne » pas.

Que nous promet la vie?       remarque >>>
Notre existence résulte de l'amour de notre essence.
Etre c'est manifester notre essence.

Nous aspirons donc à aimer, à connaître, à créer de l'amour et de l'intelligence.
L'univers construit une harmonie consciente à base d'amour.
Notre existence est donc promesse d'amour et d'intelligence, ce qui nous confère du sens moral.
Tel est le sens de la foi en la Vie.
      remarque >>>

LA LOGIQUE DE LA FOI conduit à ce que
LA COHERENCE DE CHACUN manifeste
L'UNITE DE L'UNI-VERS.


Faute de FOI, l'uni-vers se désagrège dans l'incohérence
des êtres divisés par le chaos de leur inconscience.


“L'affaire essentielle de l'homme est de savoir comment remplir convenablement la place
qui lui a été assignée dans la création   et de comprendre ce qu'il doit être pour être un homme.”

                                                                          (Aphorismes sur l'art de vivre, E.Kant)
Remarque:
Chaque faute nous culpabilise: (nous craignons la honte)
NOUS ASPIRONS A FAIRE PROGRESSER LA COHERENCE.
           (note 2)    voir: DUALITE


Notre essence spirituelle nous confère la faculté d'aimer et de connaître, en discernant le bien et le mal.
L'existence consciente se fonde sur l'expression de ce principe originel, source de sens moral.
L'être qui s'en montre digne manifeste son accord avec lui-même
par l'authenticité de sa foi confiante en son principe existentiel.
Le respect de cette cohérence vitale intègre nécessairement l'amour de notre essence:
«aimer Dieu qui nous aime»,

cette réciprocité vérifie la logique fondatrice
d'une conscience purement conforme à notre Cause Première.


La sincère fidélité à ce que nous sommes
engage donc notre RAISON (d'être) à
aimer s'ouvrir à la connaissance
pour que LA FOI triomphe
des peurs méfiantes
de l'inconscient.
                                            (note 3)
haut bas
“La pratique de l'art d'aimer exige la pratique de la foi.
La foi exige du courage, la capacité de prendre des risques,
tout en se tenant prêt à accepter souffrances et désillusions.”

                                           (Erich Fromm, L'art d'aimer.)
FROMM  

Notes:
(1) Il s'agit donc de renaître à chaque instant.
(Ne pas confondre l'amour avec le désir d' attachement égoïste
qui voudrait garantir son approvisionnement sentimental).
« Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? »
(La Bible, Matthieu, 5-46)
A la différence de l'attachement, l'amour véritable est un acte volontaire et détaché (désintéressé).
Il ne s'agit pas de manipuler, de présenter des cadeaux pour acheter l'autre...
La ruse instinctive incite l'être primitif (tourmenté par ses passions) à des calculs égoïstes
tandis que la Volonté supérieure engendre un amour spontanément sincère
(parce que libre de tout attachement).
           retour (1)       remarque >>>

(2) « L'homme juste (...) devient ami de lui-même,                        <<< accord avec le noyau divin     
il harmonise les trois parties de son âme absolument
comme les trois termes de l'échelle musicale (...) »
(Platon).
      remarque >>>
Il n'est pas question ici de s'attacher à l'image superficielle du moi narcissique,
mais au contraire de réaliser en soi une cohérence profonde en accord avec son noyau divin.
           retour (2)

“L'amour n'est possible que si deux personnes communiquent entre elles
à partir du centre de leur existence...”

                                           (Erich Fromm, L'art d'aimer.)

(3) La méfiance procède à une fermeture sentimentale, car
l'ego craint la douleur d'une désagrégation de sa structure intime.
Or la conscience a besoin de s'ouvrir à la vérité pour se construire dans la cohérence.       remarque
>>>

Nos aspirations supérieures nous invitent à aimer et connaître en vérité.

Mais nous ne pourrions pas y parvenir sans notre tendance à la cohérence qui émane de notre essence profonde:

« L'homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son cœur ...» (La Bible, Luc 6-45)
Les neurones présents dans le cœur peuvent interagir avec ceux du cerveau (cf institut Heartmath) < NB

Malheureusement les calculs de l'égoïsme instinctif confondent l'être et l'avoir:
« Si vous prêtez à ceux de qui vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on? » (Luc, 6-34)

Et les convenances sociales obéissent au conformisme superficiel qui confond l'amour et l'attachement:
« Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? »
(Luc, 6-32)
Or ma vie signifie l'amour de mes parents, donc « Si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien.» (Corinthiens, 13-2)

En effet l'expérience millénaire de la prière sincère montre que la pensée est créatrice,         remarque >>>
et qu'aimer le processus créateur (de cette vie qui nous habite) cela favorise notre santé >>>   voir: GENESE
En vérité, non seulement nos consciences communiquent ensemble avec le Je suis universel,
mais Cleve Backster a montré à quel point (cf La vie secrète des plantes, de Peter Tompkins et Christopher Bird, éd. Robert Laffont)
même les végétaux sont sensibles à nos sentiments, et bien d'autres ont vérifié la puissance de cette répercussion de notre amour
en faisant pousser des légumes magnifiques sur des terrains arides réputés vraiment infertiles, notamment au nord de l'Angleterre, en Ecosse
(lire aussi Les jardins de Findhorn Peter et Eileen Caddy , Dorothy Maclean, éd. Le Souffle d'Or). >>>


“Je prierai aussi avec l'intelligence.”
                                           (La Bible, 1 Corinthiens 14-15)
                                                                                            Les cellules gliales ont la faculté de créer de nouveaux neurones.

Notre « programmation » vertueuse aspire naturellement à créer de la cohérence, pour notre bien.   voir: HUYGENS
Quand nous aimons,  nous créons de la conscience harmonieuse, donc nous sommes productifs,   
ce qui nous procure un bon moral; il semble que cet esprit «positif» prodigue de l'énergie vitale.

D'autre part, l'amour détaché est réputé protéger contre les influences malsaines.
              retour (3)

“Moi, la sagesse, (...) J'aime ceux qui m'aiment,
Et ceux qui me cherchent me trouvent.”

                                           (La Bible, Proverbes 8-17)

Pour un croyant, aimer la vie et sa cohérence qui nous habite, cela engage à s'aimer soi-même
et à se montrer bienveillant à l'égard de chaque dépositaire de ce processus vital qui l'habite aussi.
Le «Je Suis» profond retransmet ainsi l'amour essentiel que nous dispense le créateur:
 
“Tu aimeras ton prochain comme toi-même.”
                                           (La Bible, Matthieu 22-39)
      remarque >>>  

Les croyants aspirent à la morale de l'acte gratuit:
«La manière de donner vaut mieux que ce qu'on donne.»


 
    Se nourrir des sentiments que procure le regard d'autrui, ce n'est pas de l'amour, c'est de l'attachement.
Le fruit défendu   >>>
NB: Rappelons que des neurones sont présents dans le cœur (comme dans le cerveau).
Ceux-ci peuvent agir soit indépendamment, soit en interaction avec ceux de notre tête.
Lorsque deux amoureux sincères se regardent (sans se toucher), leurs battements cardiaques se synchronisent parfaitement. (cf institut Heartmath)
On a aussi découvert l'existence de neurones dans certaines glandes endocrines, or celles-ci sont en relation avec ce que les yogis appellent les chakras.
Les hiéroglyphes de l'Egypte ancienne indiquent que le cœur permet d'accéder à la vérité, à laquelle on accordait beaucoup d'importance.
Le cerveau d'une mère lapine réagit à chaque instant précis où l'on tue un de ses petits à des milliers de km de distance. (Fantastiques recherches parapsychiques en URSS, Sheila Ostrander - Lynn Schroeder). Tout cela laisse supposer que lesdits neurones se comportent comme des antennes nous reliant au monde spirituel.
De plus, les méridiens de l'acupuncture nous apprennent qu'il existe une relation entre le cœur et la zone qu'on appelle « le troisième œil »,
ainsi qu'avec la pointe de la langue, ce qui explique l'importance des baisers amoureux.
 
  “L'amour, c'est toujours l'amour de la vie”.  (Platon)  
Le fruit défendu   >>>
Le croyant authentique s'efforce d'aimer : il vise le bien de l'uni-vers.
Notes

R E P E R T O I R E
suite: INCONSCIENT     
  ACCUEIL* |  LOGIQUE DE LA FOI* |  INTRODUCTION* |  CROYANCE* |  PRINCIPE* |  AMOUR ET CONSCIENCE* |  INCONSCIENT* |  FRUIT DEFENDU* |  FRUIT DEFENDU (2)*  ATTACHEMENT* |  LIBERTE* |  VRAIE VIE* |  IMMANENCE* |  TRANSCENDANCE* |  RIRE* |  IRONIE* |  VIOLENCE* |  RESPECT* |  ESPOIR* |  VOLONTE* |  CONCLUSION*
•   vous êtes ici : >>> AMOUR   ET   CONSCIENCE             • L'AMOUR EST NECESSAIRE A L'ECLOSION DE LA CONNAISSANCE   •
  COHERENCE* |   FRACTALES* |   HUYGENS* |   SECTES* |   CLONAGE* |   PRIMITIFS* |   EGOISME* |   SOURIEZ* |   MASCARADE* |   MONDIALISATION* |   THEORIE du genre*   GENESE & VIE ETERNELLE* |   mariage & ADOPTION par des homos * |   TRAFIC D'INFLUENCE* |   LES BAHÁ'ÍS* |   ENSEIGNER* |   EXPERIENCES SPIRITUELLES* |   Qu'est-il permis d'espérer?*

Pour une meilleure compréhension de l'argumentation, il est préférable de suivre l'ordre proposé
(à partir de l'accueil, cliquer sur suite)
pour la lecture des chapitres qui précèdent le fichier "transcendance".

Médecine spirituelle chinoise
Congrès sioniste mondial
Précisions sur les RACES

“Les paroles dépourvues d'amour n'ont aucune portée.
Si l'on vous parle en paraissant accomplir un devoir ennuyeux,
sans affection, sans plaisir de vous rencontrer,
avez-vous envie de prolonger cette conversation?”

                                           (Bahá'u'lláh et l'Ere Nouvelle, pp122-123)

REPERTOIRE COMPLET >>>   


La fidélité est nécessaire quand on s'engage dans le mariage:
« Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance. » (Article 212, cf Légifrance)  >>>
Faute de quoi le mariage n'a plus de sens.


Sous prétrexte d'égalité, le « mariage pour tous » prétend que deux égale trois,
puisque deux homos sont bien obligés de faire intervenir une troisième personne pour avoir un enfant:
il s'agit donc au moins d'un ménage à trois,
- la preuve: les gays auront droit à un congé parental -
en flagrante contradiction avec le devoir de fidélité conjugale!
(puisque la GPA n'est pas permise, c'est de la bigamie programmée officiellement)
Mais cette 3ème personne (la vraie mère ou le vrai père) sera sciemment absente!


Se marier avec l'un en prévoyant de faire des enfants avec l'autre, c'est une imposture:
        car le vrai père ou la vraie mère manquera à l'enfant, non par accident, mais à cause d'une malveillance délibérée. >>>  
 >>>   suite >>>

Rappelons que chacune des cellules de notre corps est déjà déterminée sexuellement dès le début de la vie de l'embryon,
dans lequel le cœur se développe en premier!

Il importe de comprendre l'importance de l'authenticité, de l'honnêteté, et de l'intégrité,
et de se soucier des petites victimes qui feront les frais de cette loi dérogatoire, laquelle provoque des inégalités entre les adoptés.


Tricher avec la vie en s'emparant des enfants des autres, c'est le comble de l'horreur.

Les enfants adoptés ont besoin que leur famille d'accueil représente un scénario de leur naissance qui soit crédible.
>>> vidéo avec le Dr Pierre Lévy-Soussan


La déchéance de nationalité existait déjà dans la loi française, mais la ploutocratie a décidé qu'on inscrive la haine dans notre Constitution.
On ne construit rien avec de la haine. Le but est de détruire notre civilisation : c'est ce que montrent mille indices convergents.
>>>
On nous prépare un régime autoritaire porteur d'une idéologie totalitaire
Quand la police viendra défoncer votre porte à 3 heures du matin au lieu de sonner à l'entrée dans la journée, (c'est ce qu'elle fait déjà chez des innocents depuis novembre 2015) parce que
vous n'êtes pas allé au rendez-vous obligé pour qu'on vous inocule la puce électronique obligatoire, vous comprendrez qu'il aurait mieux valu réagir avant qu'il ne soit trop tard!


^ HAUT
Citations d'auteurs
Tablette d'AHMAD | Shrî AUROBINDO | BAHÁ'Ú'LLÁH | BARLOW | BERGSON | BRIGGS | CAYCE | COMTE | FROMM GIBRAN | HEGEL | HEYOAN | KRISHNAMURTI | LAO TSEU | LEIBNIZ | MONEY | MONNIER | O.N.U. | PASCAL | PERROUX PLATON | POINCARE | SION | SPINOZA | TEILHARD DE CHARDIN | THOMAS D'AQUIN | VASSE | VIVEKANANDA


On ne peut pas prétendre aimer quelqu'un
dont on ignore même l'existence:

Pour aimer, il faut connaître,
et pour connaître, il faut aimer
.
Les neurones présents dans le cœur
peuvent interagir avec ceux du cerveau.

Mais l'indifférence empêche d'aimer et de connaître.






On ne peut pas prétendre aimer quelqu'un
dont on ignore même l'existence:

Pour aimer, il faut connaître,
et pour connaître, il faut aimer
.
Les neurones présents dans le cœur
peuvent interagir avec ceux du cerveau.

Mais l'indifférence empêche d'aimer et de connaître.
L'ego veut s'emparer
des sentiments que lui procure l'autre.

Il s'imagine l'amour comme
un commerce pour donner et recevoir,
c-à-d pour échanger de l'AVOIR
.

Or l'amour est d'un autre ordre:
sa cohérence crée de la conscience
.
Aimer, ce n'est pas consommer
comme si l'autre était une nourriture.
Vouloir tirer profit des sentiments que procurent les relations avec l'autre, cela tisse des liens d'attachement jaloux qui emprisonnent la conscience dans son égoïsme.
Le détachement nous libère et il permet d'aimer d'une façon désintéressée et vertueuse.
Le détachement n'est pas l'indifférence!
L'aptitude à aimer, à connaître,
à créer de la conscience neuve,
manifeste le souffle de cohérence
qui nous anime depuis l'origine.






L'aptitude à aimer, à connaître,
à créer de la conscience neuve,
manifeste le souffle de cohérence
qui nous anime depuis l'origine.
ESSENTIEL: relatif à l'essence.
Ne pas confondre l'être et l'avoir.
L'essence est qualitative!







Vouloir tirer profit des sentiments que procurent les relations avec l'autre, cela tisse des liens d'attachement jaloux qui emprisonnent la conscience dans son égoïsme.
Le détachement nous libère, permettant ainsi d'aimer d'une façon désintéressée et vertueuse.
Le détachement n'est pas l'indifférence!
L'amour n'est pas une marchandise
dont on négocie la quantité.
L'aptitude à aimer est une qualité
qui nous engage dans la bonne foi:

on ne peut pas aimer à contre-cœur!








L'amour n'est pas une marchandise
dont on négocie la quantité.
L'aptitude à aimer est une qualité
qui nous engage dans la bonne foi:

on ne peut pas aimer à contre-cœur!
Notre essence nous confère
la faculté de créer, et d'aimer
progresser dans la cohérence:
voici la transcendance.
Une conscience stagnante ne progresserait
ni dans un sens, ni dans un autre:

son existence n'aurait pas de sens!









Une conscience stagnante ne progresserait
ni dans un sens, ni dans un autre:

son existence n'aurait pas de sens!



Notre essence étant source de cohérence,
la foi est affaire de cohérence consciente.

Elle permet d'exprimer un amour productif.






Notre essence étant source de cohérence,
la foi est affaire de cohérence consciente.

Elle permet d'exprimer un amour productif.



Le mot UNITE fait référence
à l'unicité de notre essence,
source de cohérence.

La bonne foi est nécessaire
à l'amour vrai.






Le mot UNITE fait référence
à l'unicité de notre essence,
source de cohérence.

La bonne foi est nécessaire
à l'amour vrai.



La foi est affaire de cohérence consciencieuse.
Nécessaire pour créer, son authenticité
promet de respecter le sens de la vie
,

tandis que le chaos s'oppose à toute création.






La foi est affaire de cohérence consciencieuse.
Nécessaire pour créer, son authenticité
promet de respecter le sens de la vie
,

tandis que le chaos s'oppose à toute création.
L'aptitude à aimer, à connaître,
à créer de la conscience neuve,
manifeste le souffle de cohérence
qui nous anime depuis l'origine.






L'aptitude à aimer, à connaître,
à créer de la conscience neuve,
manifeste le souffle de cohérence
qui nous anime depuis l'origine.

«Engageons-nous dans l'apprendre (Cf Confucius)
non pas pour accumuler, mais pour créer.»
Aimer, c'est perfectionner l'être.
(Voir Note 1)

Or la peur empêche d'aimer et de connaître:
elle s'oppose au souffle de cohérence
qui nous anime depuis l'origine. Voir: LE FRUIT DEFENDU







«Engageons-nous dans l'apprendre (Cf Confucius)
non pas pour accumuler, mais pour créer.»
Aimer, c'est perfectionner l'être.
(Voir Note 1)

Or la peur empêche d'aimer et de connaître:
elle s'oppose au souffle de cohérence
qui nous anime depuis l'origine. Voir: LE FRUIT DEFENDU







L'attachement égoïste
découle d'une confusion instinctive
entre l'être et l'avoir.
La peur de manquer tisse des liens
de dépendance affective.






L'attachement égoïste
découle d'une confusion instinctive
entre l'être et l'avoir.
La peur de manquer tisse des liens
de dépendance affective.











L'authenticité de l'amour exige le détachement, donc «l'oubli de soi».
Dès que l'ego s'efface, on se réconcilie avec le vrai soi-même,
situé au plus profond de l'être, c-à-d avec le véritable «Je Suis».






L'authenticité de l'amour exige le détachement, donc «l'oubli de soi».
Dès que l'ego s'efface, on se réconcilie avec le vrai soi-même,
situé au plus profond de l'être, c-à-d avec le véritable «Je Suis».











En s'attachant aux sentiments
que procurent les apparences,
l'esprit oublie son centre profond:
il s'en sépare en se figeant
à la périphérie: c'est le «moi».






En s'attachant aux sentiments
que procurent les apparences,
l'esprit oublie son centre profond:
il s'en sépare en se figeant
à la périphérie: c'est le «moi».



















La fermeture méfiante nous coupe
du centre fondamental de l'être:
ce refus d'aimer et de connaître
nous sépare du noyau essentiel
de l'uni-vers intelligent.





La fermeture méfiante nous coupe
du centre fondamental de l'être:
ce refus d'aimer et de connaître
nous sépare du noyau essentiel
de l'uni-vers intelligent.
























L'intelligence de l'amour crée de la conscience neuve. L'intelligence présente 2 aspects:
• un aspect logique qui aime la cohérence
• un aspect sentimental qui aime l'harmonie
La peur empêche d'aimer et de connaître

en général par confusion entre l'être et l'avoir.
















L'intelligence de l'amour crée de la conscience neuve. L'intelligence présente 2 aspects:
• un aspect logique qui aime la cohérence
• un aspect sentimental qui aime l'harmonie
La peur empêche d'aimer et de connaître

en général par confusion entre l'être et l'avoir.
“Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu,
de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée” parce que Dieu est celui qui rayonne la vie; donc on s'accordera aussi
à aimer toute manifestation de vie qui émane du créateur.













“Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu,
de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée” parce que Dieu est celui qui rayonne la vie; donc on s'accordera aussi
à aimer toute manifestation de vie qui émane du créateur.
<<< Agrandir la fenêtre au maximum avec Explorer, touche F11 >>>
Ce site exige JavaScript d'Explorer.
Explorer affiche des bulles explicatives: ne bloquez pas javascript!
Préférer Explorer écran 800 x 600, texte taille moyenne.
Agrandir la page au maximum (touche F11).